Les pires photos de désordres dans le BTP : les gagnants du concours 2023 de l'AQC révélés


Lors de son assemblée générale le 28 juin, l'Agence Qualité Construction a révélé les gagnants de son concours photo annuel à vocation pédagogique "Évitez les désordres, apprenez par l'image !".




Photos : En haut à droite, premier prix catégorie générale, photo © Achille Viano. En haut à gauche, 2ème prix catégorie générale, photo © Rémi Honoré. En bas à droite : premier prix étudiant photo © Alexandre Guerin. En bas milieu : photo © Didier Dagnas. En bas à droite : photo © Ludovic Faure

 

Connaissance des pathologies récurrentes dans les construction existantes, anticipation des sinistres et prévention, voici quelques-unes des missions de l'Agence Qualité Construction, organisme qui accompagne la filière BTP autour des enjeux de qualité et de performance environnementale des bâtiments.

 

Le concours photo annuel de l'AQC s'inscrit dans cette mission de prévention, incitant les professionnels du BTP à "observer, sensibiliser et informer" pour prévenir les dommages que peuvent subir les bâtiments. Ouvert à la fois aux professionnels du BTP et aux étudiants, le concours a obtenu comme tous les ans des clichés d'experts, d'architectes, de bureaux d'études et de contrôleurs techniques... mais aussi cette année le cliché d'un avocat, qui remporte non moins que le premier prix en catégorie générale !

 

Les étudiants qui ont présentés des clichés étaient issus de 10 établissements : l'E2SE Business School, l'ENTPE, l'IUT La Rochelle Université, Euridis et ENSA La Villette.

 

Les gagnants en catégorie générale

 

Maison victime d'un glissement de terrain

C'est un avocat, Achille Viano, qui remporte le premier prix en catégorie générale. La maison a été victime d'un glissement du remblai, ayant été construite pour partie sur le rocher et pour partie sur un remblai. Le terrain n'aurait pas dû être constructible. © Achille Viano

 

Humidité intérieure d'un mur, dégradation des bois et apparition de mérule.

Rémi Honoré, de l'entreprise Saretec, remporte la médaille d'argent pour cette image de mauvaise étanchéité de la liaison menuiserie/mur ossature bois, qui a entraîné une accumulation d'humidité à l'intérieur du mur, ainsi que la dégradation des bois et l'apparition de mérule. © Rémi Honoré

 

Untités extérieures de climatiseurs, installés sur deux rangées au sol

Laurent Seave, de BET Equinoxe, emporte le prix spécial du jury avec ce cliché illustrant la mauvaise conception d'une installation d'unités extérieures de climatiseurs. Sur deux rangées à quelques centimètres de distance, les appareils du premier rang reçoivent le flux d'air chaud de ceux du deuxième rang, dégradant la performance énergétique globale de l'installation. ©Laurent Seave

 

Les gagnants de la catégorie étudiante, "jeune regard décalé sur la pathologie"

 

effets de la corrosion à l'air marin sur le béton

Alexandre Guérin, (Ecole nationale d'architecture de Nancy) a reçu le premier prix étudiant pour ce cliché illustrant la corrosion d'une façade en béton exposée à l'air marin. © Alexandre Guérin

 

Les marques noires sur le mur illustrent les défauts d'étanchéité à l'air autour de la fenêtre.

Le second prix étudiant revient à Lysandre Delmas (ENTPE), pour l'image de cette fenêtre présentant des signes de défauts d'étanchéité à l'air ("moustaches" sur les murs). © Lysandre Delmas

la gaine de ventilation a été découpée afin de faire passer une canalisation.

Un prix spécial a également été accordé à Loryan Pacôme (IUT Grenoble) pour la photo d'une gaine de ventilation découpée pour faire passer une canalisation...

 

Plus d'images en vidéo ici :

 



Source : batirama.com / Emilie Wood

L'auteur de cet article

photo auteur Emilie Wood
Journaliste, photographe, vidéaste, Emilie Wood travaille depuis 2010 pour la presse, qu’elle soit professionnelle dans les domaines du BTP et de l’agriculture, ou généraliste. Pour Batirama, elle écrit sur des sujets aussi variés que la conjoncture BTP, l’évolution de la réglementation, la rénovation énergétique, les réformes, les innovations, ou encore l’actualité de l’immobilier. Elle apprécie particulièrement réaliser des portraits d’entreprises et révéler les femmes et les hommes qui, chacun à leur manière, font une différence, qu’ils soient entrepreneurs ou collaborateurs d’entreprise.
1 Commentaire
logo
- -
  • par Romumu
  • 04/07/2023 09:47:08

Madame, Monsieur, C'est de la folie le nombre de malfaçons qui peuvent exister ! Perso, je vis une chose incroyable depuis près de 8 ans. Achat immobilier, le premier, via un agent immobilier pourri et notaire pas honnête. Je me bats depuis 8 ans pour annulation de vente pour non déclarations, mal façons, un DPE en A et B sur un bien d'avant 1900, un expert envoyé par le juge qui ne connait rien en DTU et norme NFC 1500 alors que les demandes du juge étaient aussi liée à ces normes et qui fait de la spéléo avec la partie adverse mais n'a pas voulu se désister, mais moi quel poids sans avocat car elle a refusé de se déplacer pour si peu! Dalle de l'étage qui fissure, infiltration d'eau, écoulement de l'évier sur des fils de plus de 50 ans dans un carré en terre, écoulement de la SDB du bas à même le mur etc etc etc!!!!!!! Si vous voulez faire un article qui pique contactez moi! Perso je ne peux habiter ce bien et ce depuis 8 ans à cause des mal façons risques pour ma vie et dois vivre dans le sous-sol de mes parents depuis! Je suis tombé en dépression profonde en mars 2021 car je ne supporte plus cette situation qui a engendrée du psorisis et eczéma purulent sur tout le corps de ma mère et les traitements ont fini par lui affiner la peau donc chaque choc c'est une blessure saignante! Pas de justice en France pour les gens honnêtes!

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (27 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits


Synea