Le gouvernement veut évaluer les loyers partout en France

Le gouvernement veut évaluer les loyers partout en France

Le gouvernement annonce le lancement d'un projet destiné à évaluer les loyers et leur évolution dans toutes les communes de France, avec le réseau Century 21 et les sites d'annonces immobilières.



Le ministère de la Cohésion des territoires, dont dépend celui du Logement, a annoncé un "partenariat inédit" pour "connaître les loyers, partout en France", au moment où le plafonnement des loyers vient d'être rétabli à Paris.

 

Le gouvernement avait déjà prévu, dans la loi sur le logement adoptée en 2018, que soient mis en place des observatoires pour les principales agglomérations françaises, soit une grosse quarantaine là où le marché est le plus tendu. Ce sont leurs données qui peuvent servir de base à la mise en place d'un plafonnement, si la collectivité le souhaite, comme à Paris et probablement Lille dans les mois qui viennent.

 

"Mais pour le reste du territoire, moins urbanisé, l'information est souvent très partielle, voire indisponible", explique le ministère. "En parallèle, les sites et réseaux d'agences offrant des logements à la location disposent d'un gisement considérable de données de première main sur les annonces immobilières et le marché locatif privé, couvrant la très grande majorité du marché", poursuit-il.

 

Collaboration avec Century 21 et plusieurs sites d'annonces

 

En conséquence, afin de couvrir l'ensemble du territoire, le ministère a mis en place une équipe de quatre économistes - Kassoum Ayouba, Marie Breuillé, Camille Grivault et Julie Le Gallo -, qui travailleront avec différents acteurs du monde de l'immobilier. Ces derniers comprennent un réseau d'agences, Century 21, et plusieurs sites d'annonces: de Particulier à particulier (PaP), SeLoger et, "très prochainement" leboncoin.

 

Ils mettront "leurs données à disposition de l'équipe de recherche et (offriront) un appui technique pour leur exploitation", explique le ministère qui promet "une amélioration sans précédent de la connaissance des marchés locaux de l'habitat et une territorialisation plus fine de l'action publique".



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits


fix’bric





Articles

Votre avis compte

Covid-19 : les entreprises du BTP doivent-elles poursuivre leur activité malgré l'épidémie ? (1415 votants)
Oui
Non
 

Boutique

La fabrication du bâtiment 1