Le Programme social d’Emmanuel Macron

Le Programme social d’Emmanuel Macron

Parmi toutes les mesures proposées par le Président de la République durant la campagne électorale, un bon nombre concerne le droit social.




Emmanuel Macron devrait conserver la loi El Khomri en amplifiant la négociation d'entreprise et de branche, pour adapter les conditions de travail à la réalité de l'entreprise.

 

"Les TPE et PME veulent plus de visibilité, elles veulent pouvoir, à la différence des grands groupes qui gèrent bien la complexité, plus d'adaptation à la réalité économique, indique-t-il.

 

Une entreprise de BTP qui a deux salariés n'a pas la même réalité qu'une start-up du numérique". Afin de faciliter les embauches dans les plus petites entreprises, il préconise une souplesse permise par la négociation de branche.

 

Baisse des cotisations sociales employeur

 

De même, a été annoncée une baisse des cotisations sociales employeur de 6 points, en remplacement du CICE (en exonérant de charges sociales, les emplois rémunérés au Smic) mais aussi une baisse des cotisations salariales, en supprimant les cotisations d’assurance-chômage et maladie que paient les salariés.

 

Elles seraient remplacées par une hausse de la contribution sociale généralisée (CSG) et un impôt à l’assiette plus large puisqu’il toucherait aussi les retraités ou les revenus du capital.

 

Emmanuel Macron plaide également pour la mise en place d’un dispositif "zéro charge" au niveau du Smic pour l’embauche de salariés peu qualifiés.

 

Système de retraite unique par points

 

L’âge légal de la retraite resterait fixé à 62 ans. Un système de retraite unique, par points serait mis en place, qui tiendrait compte la pénibilité de l'emploi. Les instances représentatives du personnel pourraient faire l’objet de fusion.

 

Emmanuel Macron veut que l’Etat reprenne le contrôle de la formation professionnelle aujourd’hui gérée par les partenaires sociaux et les régions.

 

L’indemnisation des salariés démissionnaires serait possible une fois tous les cinq ans et aux indépendants avec pour contrepartie un contrôle renforcé de la recherche d'emploi




Source : batirama.com / F. Taquet

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (42 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits
Filtre compact easyCompact


TRAPFEU