Offre domotique : l'offensive des opérateurs de télécommunication

Offre domotique : l'offensive des opérateurs de télécommunication

Décidemment, la maison connectée intéresse de plus en plus d’opérateurs. Orange propose une offre domotique, dont les objets connectés communiquent sous Z-Wave.



C’est une histoire vraie… Une personne marche dans les rues de Paris tout près du Centre Pompidou. Elle reçoit un SMS d'Orange qui a géolocalisé son téléphone et la prévient que tout près d’elle, dans la boutique du même opérateur, elle peut « profiter d'un détecteur de fumée à 1€ avec le pack Homelive et un abonnement de 12 mois à 9,99 €/mois ».

 

Malgré le prix qui peut sembler onéreux, 119,88 € par an, de quoi peut-on bénéficier avec cette offre ? Dans le pack, se trouvent la base Homelive, un détecteur de fumée NF, un détecteur d'ouverture de porte ou de fenêtre, un détecteur de température-mouvement-luminosité, plus une application Homelive qui fonctionne sous Windows (téléphone, tablette et ordinateur), Android et iOS.

 

Ces appareils communiquent avec la base en radio HF, utilisant le protocole Z-Wave. La base est reliée à internet à travers n'importe quelle box internet – même si ce n'est pas une box Orange - par un câble Ethernet classique. Ensuite, on peut ajouter autant d'objets connectés que l'on souhaite.

 

Les objets envoient des alertes à la base Homelive qui les transmet par internet aux serveurs Orange où elles sont redirigées sous forme de SMS vers votre téléphone portable, même si vous n’êtes pas clients chez l’opérateur. L'application Homelive permet de paramétrer tout ça. Les serveurs conservent l’historique durant un mois.

 

Communication avec Z-Wave

 

Au-delà du pack de base, baptisé « au cas où », l’opérateur de télécommunication propose aussi des prises connectées (59 € pièce), un détecteur de fuite d'eau (59 €), une sirène qui se déclenche en cas d'intrusion (99 €) et un répéteur Z-Wave (39 €) pour connecter des objets loin de la base.

 

L’opérateur a prévu d'introduire rapidement une caméra connectée. Mais on peut aussi faire appel à n'importe quel objet connecté communicant sous Z-Wave. Avec un petit bémol cependant, relevé sur la page de la communauté consacrée à Homelive : les objets Z-Wave non commercialisés par Orange fonctionneront parfaitement, mais sans que leur paramétrage d'usine puisse être modifié avec l'application Homelive.

 

A ceci près, la même page mentionne des dizaines de modules Z-Wave compatibles : des motorisations de volets roulants, des prises électriques On/Off avec comptage des consommations, la station météo NetAtmo, etc. Pour installer Homelive, l’opérateur propose une prestation à 99,90 €, 49,95 € avec crédit ou réduction d'impôt.

 

Un nouveau rival pour Zigbee

 

Ces appareils utilisent le protocole sans fil Z-Wave (868,4 MHz EU), pour communiquer vers la base Homelive. Z-Wave, d'origine américaine, est le grand rival de ZigBee. Z-Wave était jusqu'à présent très peu utilisé en France.

 

Le choix d'Orange va doper son développement. Les deux grands rivaux d'Orange, Bouygues Telecom et SFR, proposent également des offres domotiques comparables : tout le monde s'y met. Rappelons que les géants du web et de l'electronique se sont déjà engouffrés sur ce marché avec des offres séduisantes.

 

Quant aux opérateurs de télécommunication, directement au contact du client final, ils seront des concurrents redoutables pour les systèmes Wiser de Schneider Electric, Pluzzy de Toshiba, etc.

 



Source : batirama.com / Pascal Poggi

Articles qui devraient vous intéresser

1 Commentaire


- -
  • par Makoliver
  • 0
  • 0

Encore une offre et une box de plus ... Le problème ce n'est pas de vendre des produits mais de proposer des usages (qui fonctionnent même si on n'a plus internet) et surtout d'offrir un service (hotline) qui permet de faire évoluer son systeme sans être bloqué par un protocole ou un abonnement ! Le futur sera "Co" et tant que les fabriquants ne l'auront pas compris la domotique va rester un marché de niche ... (depuis 25 ans que l'on en entend parler ...).

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2157 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique