Bâtir écologique : la paille s’installe dans les ERP !

Bâtir écologique : la paille s’installe dans les ERP !

La dernière édition du Salon Bâtir Ecologique* a donné l’occasion aux visiteurs de redécouvrir les qualités techniques de certains matériaux. Focus sur la paille dont la rédaction des règles professionnelles devrait donner lieu à la validation du Cahier des Clauses Techniques d’ici la fin 2010 *du 27 au 29 novembre à la Grande Halle de la Villette, Paris




 

La paille, matériau on ne peut plus “rustique” employé depuis cent ans dans la construction de maisons individuelles, connaît un certain succès ces vingt dernières années auprès des auto-constructeurs. Elle démontre de grandes qualités constructives et peut être largement utilisée dans le bâtiment sans perturber les équilibres agronomiques. Comme l’a exposé Luc Floissac, chercheur à l’Ecole Nationale d’Architecture de Toulouse, des professionnels du Bâtiment ont développé l’usage de la paille ces derniers temps, et ont conduit des essais et études visant à une reconnaissance officielle du matériau, et de ses règles professionnelles de mise en oeuvre. Une première étape, consistant à faire valider la paille comme isolant et support d’enduit, est bien avancée. La rédaction des règles professionnelles devrait donner lieu à la validation du Cahier des Clauses Techniques d’ici la fin 2010. La notion de contrôle de qualité, indispensable dans l’optique d’un bâtiment à économie d’énergie, est un des points fondamentaux introduits dans ce travail, qui vient de recevoir une subvention du ninistère de l’Ecologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer, pour mener des essais réglementaires complémentaires. Par ailleurs, se mettent en place un référentiel formation et deux FDES de parois utilisant la paille de blé tendre comme isolant.

 

Un ERP BBC construit avec de la paille !


Exemple édifiant de la percée de la paille, son entrée dans les Etablissements recevant du public, avec un projet d’école primaire mené à Issy-les-Moulineaux (92). Ce programme de 14,5 millions d’euros, prévoit un bâtiment sur-isolé, à la consommation énergétique inférieure de 20 % aux 15 kWh/an.m2 visés par le label BBC-Effinergie. Olivier Gaugeard, ingénieur bois qui supervise le projet, insiste sur l’effort déployé pour rendre les caissons bois-botte de paille préfabriqués utilisés pour les parois, conformes aux normes incendie en vigueur dans les ERP. Les risques de propagation du feu, sur chantier, puis dans le bâtiment en activité, ont été étudiés, notamment par le biais d’un essai LEPIR II, au CSTB.

 

Les Normes incendie respectées


La validation officielle de cet essai par le CECMI, cette semaine, va permettre à tous les professionnels d’utiliser le système constructif étudié, les maîtres d’oeuvre ayant choisi de verser gratuitement les résultats dans le domaine public. Marc Sassot, spécialiste contrôle technique construction, a confirmé l’importance de la mise en oeuvre et des transferts thermiques vis à vis de l’assurabilité. L’avis du CECMI faisant jurisprudence, il conclut qu’un obstacle important est levé et qu’il est nécessaire de faire étendre le champ d’application de l’avis afin de permettre un usage plus large de la paille dans les bâtiments.



Source :  Batirama.com / E. Jeanson

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Utherm Wall L Comfort - Utherm Wall L - Utherm Wall A
Votre avis compte
Pensez-vous que les mesures gouvernementales sont suffisamment efficaces pour résorber la crise du logement ? (18 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits