La laine minérale, un produit trop banal ?

La laine minérale, un produit trop banal ?

La laine minérale souffre sans doute de sa grande banalité. En apparence seulement, car elle est loin d’avoir dit son dernier mot...



Elle est de loin le matériau d’isolation le plus utilisé en France (deux tiers des applications en France). Et représente plus de 750 millions d’euros de chiffre d’affaires dans l’hexagone avec 2000 salariés, travaillant dans 7 usines en France.

 

La laine minérale (de verre, de roche et de laitier) connaît une croissance positive portée par un marché tiré par la réglementation thermique (RT 2012) et la rénovation thermique.

 

Des préjugés

 

Mais sa position de leader et son procédé de fabrication automatisé en feraient presque un matériau un peu trop ordinaire : produite par quelques « gros industriels » dont Isover Saint-Gobain, la laine minérale souffrirait même de préjugés… au point parfois d’être déjugée par rapport à d’autres matériaux dits écologiques et innovants.

 

« La laine minérale est souvent critiquée mais sur la base d’affirmations fausses » reconnaît Caroline Lestournelle, secrétaire général du syndicat national des fabricants d’isolants en laines minérales manufacturées (Filmm). Le syndicat vient donc de réaliser une plaquette rappelant les atouts du produit. Et ils n’en manquent pas assurément.

 

Performances élevées

 

Les produits affichent en effet des performances thermo-acoustiques élevées et sont en mesure de répondre aux nouvelles réglementations thermiques (RT2012 et RT2020 à venir).

 

En 40 ans, ils ont amélioré leurs performances thermiques de 25 % et affichent couramment des lambdas « 32 » ou 0.032 W/(m.K), soit un des meilleurs pouvoirs isolant actuel, que l'on ne retrouve pas toujours chez les concurrents.

 

Les épaisseurs d’isolants ont été augmentées (il faut compter 260 mm en combles et 120 à 150 mm sur les murs pour répondre à la Réglementation thermique 2012). Mais  la souplesse du produit lui permet d’être facilement conditionné (en le roulant et le comprimant) malgré son épaisseur. Ils assurent par ailleurs la sécurité incendie, notamment la laine de roche classée incombustible.

 

Nombreuses utilisations

 

Enfin, la laine minérale peut se poser partout, à l’intérieur comme à l’extérieur même si elle a de sérieux concurrents dans certaines applications.

 

La  laine de verre et la laine de roche peuvent faire valoir leurs points forts pour chaque application (thermique, acoustique mais aussi résistance au feu, ou résistance à la compression)...

 

Alors, le syndicat veut tordre le cou à certaines idées reçues. Tout d’abord, la laine minérale ne se tasse pas dans le temps : seule une mise en œuvre aléatoire (mauvaises fixations) ou une épaisseur historiquement plus faible compte tenu des exigences moindres des réglementations thermiques précédentes) peuvent expliquer ce phénomène, selon Caroline Lestournelle.

 

Des secrets bien gardés

 

« Aujourd’hui, avec la RT 2012, et l’apparition des caméras thermiques, il est possible de voir si une laine a été correctement posée ou pas, ce qui fait qu’il y a une vraie prise de conscience sur la nécessité de soigner la mise en oeuvre » explique-t-elle.

 

Par ailleurs, le syndicat rappelle que la laine supporte parfaitement l’humidité (elle flotte dans l’eau), puisqu’elle n’est pas hydrophile… Quand on ajoute un pare-vapeur, dans le cas d’une charpente bois par exemple, c’est pour protéger la charpente des risques de condensation.

 

Toutefois, certains secrets restent bien gardés. La composition du produit n’est guère divulguée, secret industriel oblige...On se souvient cependant que les couleurs de l’ensemble des laines ont changé récemment (couleur marron, couleur blanche ou très jaune, selon les fabricants…).

 

Etiquette A+ pour tous !

 

« Les industriels ont travaillé ou modifié leurs formules de liants afin de diminuer les émissions des produits, (issues éventuellement de résidus de polymérisation du liant) dans le cadre de l’étiquetage environnemental obligatoire. Aujourd’hui, ils affichent tous l’étiquette A+ (pour l’utilisation intérieure comme le demande la réglementation) » indique Caroline Lestournelle.

 

Ces qualités et caractéristiques peuvent être d’ailleurs vérifiées dans la base Inies qui recense toutes les Fiches de déclarations environnementales et sanitaires des produits  de construction (FDES).

 

* fabricants adhérents du Filmm : Isover Saint Gobain, Knauf Insulation, Rockwool, Ursa, Flumroc Eurocoustic et Ecophon

 


Source : batirama.com / Fabienne Leroy

 

Base INIES : ce qui change

 

 

Les bénéfices et avantages de chaque type d’isolant pourront être bientôt vérifiés sur la base INIES. Caroline Lestournelle explique les enjeux de la nouvelle norme en matière de communication environnementale des produits.

 

«  Depuis le premier janvier 2014, la communication environnementale des produits de construction doit obéir à une réglementation française qui est basée sur la norme française NF P 01 010, utilisée pour réaliser les FDES» précise la secrétaire générale du Filmm.

 

Puis à partir de juillet 2014, les indicateurs à calculer seront ceux de la norme européenne NF EN 15804 toujours sur la totalité du  cycle de vie. 

 

« Nous trouvons ces textes réglementaires intéressants dans la mesure où ils fixent une méthode pour déterminer les indicateurs environnementaux des produits de construction. Quand on communique sur les bénéfices et les avantages des produits, cela pourra être vérifié dorénavant sur les mêmes bases » reprend la responsable.

 

Autre nouveauté : les déclarations environnementales devront être vérifiées par tierce partie indépendante à partir de 2017. « Il y a déjà des FDES vérifiées dans la base INIES, dont celles du Filmm, un objectif que nous nous étions fixés depuis quelques temps déjà » conclut Caroline Lestournelle. Avis donc aux critiques des laines minérales qui seront invités à vérifier de leur côté les performances de tous les produits isolants du marché…

Articles qui devraient vous intéresser

13 Commentaires


argent
  • par chlamic
  • 0
  • 0

Laine de mouton : Abrilaine a peut être disparu mais son assureur est toujours là. Combustion de l'isolant : tout le monde sait que la laine de mouton est naturellement incombustible. Il n'est pas exact de dire que les isolants conventionnels ne brûlent pas. Dans l'écoconstruction et les EnR, il y a plus de désinformation (par ignorance ou par mauvaise foi) que dans le conventionnel. C'est normal, c'est nouveau, ça manque d'expertise et ça fait de l'ombre aux "gros". Alors, on écrit n'importe quoi.


- -
  • par Legrandnord
  • 0
  • 0

C'est étonnant, il n'y a qu'en France qu'il y a des problèmes d'incendie avec la ouate de cellulose par exemple. Quand j'en parle à des installateurs Belges ou Allemands, ils n'ont jamais entendu parler de ce genre de problème. Heureusement que les laines minérales prennent feu moins facilement, elles contiendraient au moins 10 fois plus de sel de bore que la ouate de cellulose !


- -
  • par willa
  • 0
  • 0

La société qui a produit l'isolant en laine de mouton a disparu, évidemment, pourtant, quand on cherche "Abrilaine" sur le net, la définition y est toujours ... Il ne me reste plus qu'à recommencer un travail qui m'avait coûté plus cher qu'une pose de laine de verre ou de roche.


- -
  • par VéritéRéalité
  • 0
  • 0

Les laines minérales se tassent parce que la "colle" qui les "tient" ne résiste pas très bien dans le temps et perd ses propriétés, notamment pour les rouleaux. Lorsque les fibres se cassent lors de la pose ou d'une circulation elles ne reviennent pas à leur forme initiale comme les produits "organiques". Par contre toutes les fibres organiques sont combustibles, malgré les traitements reçus, et propagent l'incendie qui s'est déclaré. En effet les combles traitées avec les laines organiques sont soumises à des températures très élevées lors d'un incendie, de l'ordre de 400 à 600°C, et plus rien ne peut l'arrêter, voir les récits des incendies transmis et propagés par les combles et les toitures. Cette donnée doit être prise en compte dans le cloisonnement des combles pour des immeubles regroupant plusieurs logements au dernier étage. Les laines minérales ne souffrent pas de cet inconvénient majeur.


argent
  • par chlamic
  • 0
  • 0

Si vos rouleaux de laine de mouton ont été fabriqués, en France, par un industriel, donc sous une marque, ils sont garantis contre les mites. Il s'agit alors d'un défaut de fabrication. Nous pouvons vous aider à faire valoir vos intérêts. Gratuitement, bien sûr.


- -
  • par willa
  • 0
  • 0

Que dire d'une laine de mouton traitée contre les insectes , pleine de mites au bout de 4 années?? Super isolant, mais malheureusement, cela reste de la laine, et qui dit laine, dit mites!!!! Je suis très tentée de l'enlever et poser de la laine minérale.


argent
  • par chlamic
  • 2
  • 0

Je suis agréablement surpris par la qualité des commentaires. L'époque, encore récente, où les fabricants pouvaient raconter impunément n'importe quoi semble révolue. Bien sûr, cette prise de conscience est encore minoritaire mais c'est toujours par les minorités que le Monde évolue. Bon vent les amis et vive les biomatériaux!


- -
  • par quid
  • 2
  • 0

Bien évidement, le gâteau de l'isolation thermique est difficile a partager et c'est tout l’intérêt des syndicats de regrouper les fabricants pour faire de la propagande et du lobbying auprès des institutions, des politiques et des médias. Ne relevons même pas la mauvaise foi affligeante dans les propos techniques vantant les mérites des laines minérales, il suffit d'avoir fait quelques chantiers pour en plaisanter tout simplement. On ne parle ici même pas du recyclage de la laine de verre. Mais bien plus choquant en période de crise, c'est d'annoncer le chiffre d'affaires de 750 millions pour simplement 2000 employés ... A vouloir se responsabiliser dans l'acte d'achat d'un matériau isolant, il devient prépondérant de privilégier des petites unités de fabrication d'isolants plus écologiques et qui surtout généreront autrement plus d'emploi avant même d'atteindre ces sommets de chiffre d'affaires. La paille, le liège, le chanvre, la laine de mouton sont des secteurs qu'il faut aider et valoriser car s'ils ne sont pas moins efficaces ... Leurs fabricants sont assurément et de loin ... moins prétentieux !!!


- -
  • par Aurélien
  • 2
  • 0

"la laine supporte parfaitement l’humidité (elle flotte dans l’eau), puisqu’elle n’est pas hydrophile… Quand on ajoute un pare-vapeur, dans le cas d’une charpente bois par exemple, c’est pour protéger la charpente des risques de condensation." : la charpente n'a pas besoin de pare-vapeur quand elle est seule alors pourquoi en mettre si ce n'est pour protéger la laine minérale ??? Et pourquoi en mettre sur les murs en parpaing alors qu'ils sont déjà gorgés d'eau, ce n'est quand même pas pour protéger le béton ??? Flotter n'est pas un argument pour affirmer que l'isolant "supporte parfaitement l'humidité"... Ou alors que "LE syndicat" vienne voir l'état des laines minérales dans des combles ayant subi des infiltrations! Quelle est la capacité d'absorption des laines minérales? quels chiffres avancez-vous? J'ajoute que détracter des sois-disant inepties par des affirmations sans fondements n'a aucune valeur ... Où sont les preuves? (les FDES n'en sont pas, désolé mais quand on peut observer un écart de 273% entre les données des FDES et celles des suisses pour un complexe d'isolation en laine de verre on a de quoi douter de la véracité des fiches ... Expl : panneau Glasswool 20/M00021 de 100mm : 19.5MJ/m² selon les FDES et 53.24 selon les données de l'Ökobilanz!)


- -
  • par Legrandnord
  • 3
  • 0

Bonjour, Madame Leroy, êtes-vous le porte-parole des fabricants d'isolants minéraux ? Demandez aux équipes de pose dans quel état se trouve la laine de verre après quelques années ? Demandez aussi avec quels produits le confort de pose est le plus agréable ? Le produit de base n'a pas de tenue, d'ailleurs, en rampants il est obligatoire de poser une laine avec un lambda<0.035. Que dire du confort d'été... il est ridicule comparé à de la ouate ou à de la laine de bois ! La laine de verre ne craint pas l'humidité... elle ne supporte pas plus de 2% de son poids en humidité ce qui très loin des laines de mouton ou de bois. Au niveau santé, il semblerait que la laine de verre contienne beaucoup plus de sel de bore que la ouate de cellulose. Pour information le polyuréthane possède un lambda de 0.022. L'avantage de la laine de verre c'est son prix mais dès qu'on monte en gamme (GR32 par exemple) on est très proche des isolants naturels.


argent
  • par chlamic
  • 4
  • 0

Depuis que Blocalians jure ses grands dieux que le parpaing est le matériau structure le plus écologique, on s'attend à tout. C'est structurellement que les laines minérales sont destinées à "buvarder" - se tasser - , parce que ce ne sont pas des fibres creuses. On ne rentre pas dans les détails mais quand on connait un peu la façon dont fonctionnent les isolants, c'est facile à comprendre. L'histoire du passage du lambda de 0.040 à 0.032, par un acte magique survenu mi-2012, ça fait sourire. Enfin, tant que les FDES seront autodéclaratifs, la base INIES n'aura aucune valeur, norme européenne ou pas.


argent
  • par chlamic
  • 1
  • 0

Tant que les FDES seront auto-déclaratifs, la base INIES sera bidon. C'est très Français : on fait semblant et tout le monde est content.


- -
  • par Zab
  • 1
  • 0

"affichent couramment des lambdas « 32 » ou 0.032 W/(m.K), soit un des meilleurs pouvoirs isolant actuel" on nous prend pour des pigeons! le lambda 32 n'a rien d'extraordinaire.....

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2417 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique