Sinistre : fissuration sur le pignon

Sinistre : fissuration sur le pignon

Le sinistre étudié concerne une maison individuelle en maçonnerie de briques alvéolées et en maçonnerie de parpaings enduitsUne fissuration affecte le pignon…






 

Une fissure en forme de L (verticale + horizontale) est apparue rapidement en pignon. Le maître d’ouvrage ne s’est pas inquiété tant qu’elle était faiblement ouverte. Mais au fil des années, l’enduit s’est érodé sur les bords de la fissure et est maintenant largement ouverte dans l’épaisseur de l’enduit uniquement. Quelques infiltrations d’eau se manifestent en plafond du sous-sol à l’aplomb de cette fissure.

 

 

Le diagnostic

 

La partie inférieure de la façade avant est réalisée en maçonnerie de briques de parement alvéolées. Les deux rangs de briques supérieurs sont décalés vers l’intérieur de la construction et recouverts d’enduit en face extérieure. La partie supérieure est en maçonnerie de parpaings avec enduit monocouche projeté. Au niveau inférieur, aucun harpage n’a été réalisé pour liaisonner maçonnerie de briques et maçonnerie de parpaings.

 

 

Impossibilité technique

 

Les photos prises en cours de chantier révèlent aussi que les deux rangs de maçonnerie de parpaings situés au dessus des briques ne sont pas harpés non plus entre pignon et façade. Les maçonneries de parpaings sont sujettes au retrait, ce qui n’est pas le cas des maçonneries de briques. Cela engendre des contraintes à leurs jonctions. Et l’absence de tout harpage sur une hauteur de l’or­dre du mètre a provoqué l’ouverture de la fissure horizontale, et un cisaillement vertical entre façade et pignon.

 

 

Ce qu’il aurait fallu faire

 

La NF P 10-202-1 (DTU 20.1) Ouvrages en maçonnerie de petits éléments, ne précise pas comment réa­liser le harpage entre deux maçonneries de natures différentes. A défaut de pouvoir imbriquer alternativement les briques et les parpaings à chaque rang des angles de construction, il faudrait ajouter des aciers en équerres dans chaque rang de joint horizontal. La liaison mécanique des deux parois serait ainsi effective. Bien entendu, ceci ne dispense pas de réaliser le chaînage vertical conformément à la norme.

 

 

Source : batirama.com / Fondation Excellence SMA, Patrick Beaunier

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (218 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Pose collée de carrelage en travaux neufs - NF DTU 52.2