Les ouates de cellulose retournent dans le « Vert »

Les ouates de cellulose retournent dans le « Vert »

Les ouates de cellulose, mises récemment en observation par l’Agence qualité construction (AQC), retournent dans la liste Verte : les avis techniques ont été renouvelés.


Lors de sa réunion du 18 juin, la CCFAT (Commission chargée de formuler les avis techniques) a décidé de renouveler la validité des Avis Techniques avec sels de bore jusqu’au 30 juin 2015, prolongeable jusqu’au 30 juin 2016 si nécessaire.

 

Rappelons que l’AQC avait annoncé la mise en observation des procédés d’isolation à base de ouate de cellulose en fin d’année 2012. A l’exception des éventuels produits figurant dans la liste des Avis Techniques sans observation (liste verte).

 

Cette décision avait été prise en raison de deux risques spécifiques. Formulés avec des additifs biocides et ignifugeants, ces produits présentaient des risques sanitaires ou d’émanations gênantes (dégagement de vapeurs d’ammoniac dans l’air ambiant)

 

Autre risque identifié : l’incendie. Non sensibilisés à la spécificité de ce matériau, les maîtres d’ouvrage et entrepreneurs ne prenaient pas suffisamment en compte les éléments de protection au feu indispensables à la mise en œuvre en complément de l’isolant.

 

Un plan d’actions dynamique

 

L’Ecima, syndicat des fabricants de ouate de cellulose, se félicite donc du retour en liste verte des ouates de ses membres, dans un communiqué.

 

Il explique qu’un grand nombre de moyens ont été mis en place afin de former et sensibiliser les utilisateurs de la ouate, tels que l'offre de protection des points lumineux, les étiquettes sur tableau électrique, la documentation grand public, …

 

« Ce plan d’action dynamique a été présenté à l’AQC qui a été amenée à revoir sa position concernant les ouates produites par les membres de l’Ecima. Cela est à l’origine du retour en liste verte de nos ouates », explique le président.

 

« C’est un trait vert tiré sur les turbulences (voir ici) que nous avons traversées ces derniers temps » reprend-il. Le syndicat estime ainsi que « la ouate de cellulose retrouve ses lettres de noblesse : un matériau sain, performant et respectueux de l’environnement ».

 

En savoir plus : www.ecima.net

 



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

1 Commentaire


- -
  • par Quelle Energie Pro
  • 0
  • 0

Une décision qui va donner un peu de souffle aux PME du secteur, un peu malmenées par la CCFAT en 2011

Laissez votre commentaire

Saississez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saississez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le projet du nouvel aéroport Notre-Dame-des-Landes près de Nantes, vous êtes plutôt... (1471 votants)
pour
contre
indifférent
 

Boutique