Budget en hausse de 50% pour l'Anah, soit 6,2 milliards d'euros prévu en 2024

Euros en billets et pièces

Une augmentation du budget de l'Anah de 50% par rapport à 2023 a été voté, notamment pour mener à bien la réforme de MaPrimeRénov' et les lancements de MaPrimeAdapt' et de Ma Prime Logement Décent.




La réforme profonde de MaPrimeRénov' pour 2024, annoncée par le gouvernement en octobre, mais aussi le lancement de MaPrimeAdapt' prévu aussi début 2024 nécessitait un important accompagnement financier. Le budget vient d'être voté : ce sont 6,2 milliards d'euros qui seront confiés à l'Agence nationale de l'habitat (Anah) afin de mener à bien ces différentes missions.

 

Un communiqué de France Nation Verte pour le Ministère de la Transition énergétique ce 6 décembre vient donner quelques précisions quant à la répartition de ce budget.

 

De nombreux changements en 2024

 

Dans ce budget, qui est deux fois plus important que celui de 2023, plus de 5 milliards sera consacré à MaPrimeRénov', 260 millions d'euros serviront au lancement de MaPrimeAdapt'. L'Anah a également annoncé qu'elle prévoyait de fusionner les anciennes aides Habiter Sain et Habiter Serein en une aide unique : Ma Prime Logement Décent.

 

Ma Prime Rénov' : plus de 5 milliards pour pousser les rénovations d'ampleur

 

Nous avons déjà présenté les grandes lignes de la réforme de MaPrimeRénov', annoncées en octobre. La crainte cependant que pas assez de ressources ne soient allouées à l'Anah s'était fait entendre : la FFB notamment avait souligné dans un communiqué le 16 octobre que l'Anah devrait absorber dès le 1er janvier "la lourde gestion des dossiers CEE" et avait demandé à ce que "tous les moyens soient mis en oeuvre pour assurer le démarrage".

 

France Nation Verte précise dans son communiqué que les 5 milliards d'euros alloués à MaPrimeRénov' serviront à financer la rénovation énergétique de 700.000 logements au total, dont 200.000 rénovations d'ampleur et 500.000 rénovations permettant d'accélérer la dépose des chaudières fonctionnant majoritairement aux énergies fossiles.

 

Un comité de suivi de la mise en oeuvre du parcours de rénovation énergétique dans toutes ses dimensions sera mis en place dès janvier 2024, réunissant les principaux acteurs de la rénovation énergétique.

 

L'Anah précise dans un communiqué de presse en parallèle que l'aide MaPrimeRénov' Copropriétés sera également renforcée pour viser une cible de 80.000 logements rénovés". Ses critères doivent être adaptés dans le cadre d'une expérimentation pour mieux atteindre les petites copropriétés en centres anciens.

 

MaPrimeAdapt' : 260 millions d'euros pour un objectif de 680.000 logements rénovés

 

Les contours de la nouvelle aide MaPrimeAdapt', qui a pour objectif d'adapter les logements à la perte d'autonomie - surtout face à un vieillissement indéniable de la population, avaient été dévoilés par l'Anah début novembre. Pour atteindre l'objectif de 680.000 logements rénovés en 10 ans, ce sont 260 millions d'euros qui vont y être consacrés en 2024. 

 

Première annonce de l'aide Ma Prime Logement Décent

 

Si des aides spécifiques dédiées à la remise en état des logements indignes très dégradés existait déjà, l'ambition de la nouvelle aide "Ma Prime Logement Décent" est de simplifier les démarches. Le montant de ces aides sera aussi renforcé. Ainsi, avec la nouvelle aide Ma Prime Logement Décent, une seule démarche permettra d'obtenir jusqu'à 80% de 70.000€ de travaux, en fusionnant les anciennes aides Habiter Sain et Habiter Serein de l'Anah. Le but est d'accélérer les actions sur les problématiques de l'habitat indigne et dégradé

 

Le défi de France Rénov'

 

L'Anah annonce également que le service France Rénov' entamera en 2024 un partenariat avec 2600 maisons France Services, afin d'améliorer le maillage territorial et garantir à tous les ménages un interlocuteur de confiance, à proximité de son domicile, et capable d'aller vers les publics qui en ont le plus besoin.

 

L'objectif de l'Anah est également de passer de 2000 Accompagnateurs Rénov' agréées aujourd'hui, à au moins 4.000 Accompagnateurs Rénov' d'ici 2025.

 

Ces réformes seront progressives. Nous vous ferons par en détail du calendrier de la réforme dans un second article. 




Source : batirama.com/ Photo © wirestock sur Freepik

L'auteur de cet article

photo auteur Emilie Wood
Journaliste, photographe, vidéaste, Emilie Wood travaille depuis 2010 pour la presse, qu’elle soit professionnelle dans les domaines du BTP et de l’agriculture, ou généraliste. Pour Batirama, elle écrit sur des sujets aussi variés que la conjoncture BTP, l’évolution de la réglementation, la rénovation énergétique, les réformes, les innovations, ou encore l’actualité de l’immobilier. Elle apprécie particulièrement réaliser des portraits d’entreprises et révéler les femmes et les hommes qui, chacun à leur manière, font une différence, qu’ils soient entrepreneurs ou collaborateurs d’entreprise.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Selon vous, le BTP est-il un secteur innovant ? (1 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits
PRB SOL


PRB RÉVOMUR M