Renodays : les meilleures solutions techniques se généralisent

Un choix de couleurs étendu pour les têtes thermostatiques Comap

A Renodays, les conférences étaient pleines. Les exposants techniques montraient leurs meilleures solutions, avec un fort accent sur le pilotage et le contrôle des solutions de chauffage et de climatisation




Photo : Un choix de couleurs étendu pour les têtes thermostatiques Comap

 

A Renodays, porte de Versailles à Paris les 12 et 13 septembre 2023, les lieux de conférence étaient dispersés à travers le hall 6. Mais, ils étaient tous pleins. De tailles divers, ces espaces pouvaient accueillir des présentations devant de petits groupes ou face à de larges audiences.

 

Programmer et piloter

 

Comap, qui avec Flamco fait désormais partie du groupe Aalberts Hydonic Flow Control, mettait l’accent sur le pilotage du chauffage central par radiateurs : robinets à corps thermostatiques auto-équilibrants Autosar, équipés de leurs têtes thermostatiques Senso ou Sensity, …

 

Comap dispose également d’une solution d’automatisation pour le pilotage du chauffage central, à base de têtes thermostatiques motorisées et pilotée en Zigbee par un thermostat programmable centralisé. Cette solution est applicable en construction neuve, mais elle est particulièrement utile en rénovation pour atteindre facilement le nirvana de la programmation-régulation du chauffage par pièce. Elle rend possible le pilotage pièce par pièce, mais centralisé même en collectif lorsque les radiateurs d’un même logement sont alimentés par des colonnes différentes.

 

Airzone, connu pour ses passerelles/interface de pilotage d’un très grand nombre d’équipements de climatisation à détente directe, présentait à Renodays sa toute nouvelle offre de pilotage de têtes thermostatiques par radio. La solution Airzone Radiant365 radiateurs comporte l’interface de commande centralisée avec connexion au cloud Airzone (Wifi jusqu’à la box internet du logement), le thermostat Airzone Blueface, le module de contrôle radio et jusqu’à 10 têtes thermostatiques motorisées et connectées. Ce système permet de définir jusqu’à 8 zones différentes et s’accommode aussi bien d’une chaudière que d’une pompe à chaleur. Pour piloter encore plus finement chaque zone, il est possible d’ajouter dans chaque zone un thermostat d’ambiance Airzone Lite qui joue le rôle de thermostat de zone avec une précision supérieure à celle des têtes thermostatiques. Airzone dispose également d’une solution Radiant365 pour plancher chauffant-rafraîchissant. ©PP

 

Airzone et Schneider Electric, depuis la fin du mois de juin 2023, ont intégré la solution Airzone à l’écosystème Wiser de Schneider Electric. Cela donne la solution domotique la plus complète pour piloter une maison ou un logement collectif : une seule application Wiser Home sur smartphone ou tablette, un seul appareil complémentaire intégré au tableau électrique. Cet appareil joue le rôle d’une passerelle entre l’écosystème Wiser qui pilote toutes les prises connectées, les protections solaires, … et le système Airzone qui se charge du pilotage pièce par pièce des radiateurs, d’un plancher chauffant ou des unités intérieures d’une climatisation à détente directe. Cette synergie nouvelle ouvre l’univers Airzone aux facilités de pilotage par Wiser : construction de scénarios, interaction entre climatisation et protections solaires, …

 

Schneider Electric, de son côté, mettait beaucoup en avant les évolutions de son système Wiser. Tous les nouveaux appareils Wiser seront compatibles avec Matter sur Thread. Et dès à présent, le contrôleur Wiser joue le rôle d’un border router entre un réseau Wiser existant et une extension en Matter sur Thread, ainsi qu’entre le WiFi et un réseau Matter sur Thread. ©PP

 

Nous avons d’ailleurs appris durant le salon Renodays que le tout nouveau iPhone 15 est lui-même compatible avec Thread. Ce qui assure à Thread, protocole de transport de données maillé, sans fil et sans couche applicative – Matter à l’inverse est une couche applicative sans couche de transport -, un avenir certain en domotique.

 

Viessmann montre son effort d’électrification

 

A Renodays, Viessmann montrait sa pompe à chaleur monobloc au R290, ses panneaux photovoltaïques, son stockage d’électricité fabriqué à Faulquemont près de Metz et sa toute nouvelle prise pour la recharge d’un véhicule électrique. Tout cela est très clairement destiné à maximiser l’autoconsommation photovoltaïque. ©PP

 

Viessmann annonçait d’ailleurs la disponibilité d’un parcours de formations, baptisé "Solutions Photovoltaïques", à suivre dans l’un de ses 10 centres répartis à travers la France. Que l’on débute en photovoltaïque, que l’on souhaite se qualifier ou bien encore découvrir toute l’étendue de l’offre Viessmann, les sept modules disponibles (dont quatre nouveaux) se dispensent sur une durée d’une demi-journée à trois jours (formation Quali PV Elec). Rappelons que Viessmann dispense chaque année en France plus de 400 formations et forme près de 4.800 stagiaires.

 

Les nouvelles pompes à chaleur Vitocal 150-A et 151-A (avec ballon d’eau chaude sanitaire de 190 litres intégré à l’unité intérieure) assurent chauffage, rafraîchissement et la production d’eau chaude sanitaire. Les modèles Vitocal 150-A, de 4,6 et 8 kW complètent les puissances jusqu’à présent disponibles 10 et 16 kW jusqu’à présent et affichent des coefficients de performances (COP) allant jusqu’à 5 pour le modèle de 4 kW. Atout pour la rénovation, leur température de départ atteint 70 ° C pour une température extérieure de  -10°C. Le prix public de ces machines commence à 10.358 € HT pour la Vitocola 150-A et à 12.439 € pour le modèle 151-A. ©PP

 

Deux découvertes

 

Nous avons aussi vu quelques nouveautés à Renodays, dont deux nous ont particulièrement frappés. La première est à la pompe à chaleur Equium. Equium ne comporte pas de compresseur, ni de fluide. Cette pompe à chaleur exploite l’acoustique d’une onde sonore traversant un milieu rempli d’hélium. Le degré de compression de l’hélium et le dimensionnement des échangeurs déterminent la puissance de la pac Equium.

 

En 2024, la pac Equium sera installée à plusieurs endroits pour des field-tests en grandeur réelle, avec une puissance thermique de 5 kW. En 2025, elle sera commercialisée par des partenaires en 5 et 10 kW, voire plus si elles sont montées en parallèle. Equium fournira le moteur central – réservoir d’hélium comprimé et générateur d’onde sonore -, à charge pour ses partenaires intégrateurs de compléter avec échangeurs et régulation, voire l’assemble de plusieurs modules en parallèle pour atteindre des puissances supérieures à 10 kW. ©PP

 

Notre seconde découverte, que nous avions déjà aperçue à IFA au début du mois de septembre, est la barre "SpeedComfort, le ventilateur pour radiateur intelligent". C’est une barre comportant trois ventilateurs dotés de moteurs à courant continu. Elle est pourvue d’accroches aimantées pour la fixer sous un radiateur panneau acier ou de pieds pour la poser au sol sous le radiateur ou le convecteur. Le but est de réduire l’inertie et de doper la convection du radiateur. La barre doit être alimentée, mais fonctionne ensuite de manière autonome grâce à son thermostat embarqué. Le fabricant revendique jusqu’à 22% d’économie d’énergie, parce que ce système permet de réduire la température de départ jusqu’à 60°C par les conditions extérieures de base. Ce qui optimise le fonctionnement des chaudières à condensation et des pompes à chaleur.



Source : batirama.com / Pascal Poggi

L'auteur de cet article

photo auteur Pascal Poggi
Pascal Poggi, né en octobre 1956, est un ancien élève de l’ESSEC. Il a commencé sa carrière en vendant du gaz et de l’électricité dans un centre Edf-Gdf dans le sud de l’Île-de-France, a travaillé au marketing de Gaz de France, et a géré quelques années une entreprise de communication technique. Depuis trente ans, il écrit des articles dans la presse technique bâtiment. Il traite de tout le bâtiment, en construction neuve comme en rénovation, depuis les fondations jusqu’à la couverture, avec une prédilection pour les technologies de chauffage, de ventilation, de climatisation, les façades et les ouvrants, les protocoles de communication utilisés dans le bâtiment pour le pilotage des équipements – les nouveaux Matter et Thread, par exemple – et pour la production d’électricité photovoltaïque sur site.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Pensez-vous que les mesures gouvernementales sont suffisamment efficaces pour résorber la crise du logement ? (27 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits