Sécheresse: l'état de catastrophe naturelle reconnu dans 1.022 communes

Fissures apparentes sur une maison

Un total de 1.022 communes frappées par la sécheresse en 2021 et 2022 ont été reconnues en état de catastrophe naturelle, selon un arrêté publié vendredi au journal officiel.




Photo : Fissures sur un bâtiment sujet au retrait-gonflement des argiles. © AccesBTP, entreprise d'injection de résine expansive.

 

L'arrêté du 21 juillet 2023, publié le 8 septembre 2023, concerne des communes dispersées dans 59 départements, ouvre la voie à la prise en charge des dégâts occasionnés sur les constructions, en majorité des maisons, par le phénomène de retrait-gonflement des argiles (RGA), aggravé par la sécheresse.

 

En France, le RGA concerne environ une maison sur deux, soit plus de 10 millions d'habitations qui sont menacées de fissures en cas de sécheresse trop importante. Selon la fédération des assureurs, France Assureurs, le coût de la sécheresse sur les maisons individuelles a avoisiné les 2,5 milliards d'euros en 2022, un record depuis la création du régime "Catastrophes naturelles" en 1982.

 

Alors que certaines voix ont critiqué les difficultés à se faire indemniser, notamment pour ceux dont la commune n'a pas fait l'objet d'un arrêté de catastrophe naturelle, le gouvernement a décidé au début de l'année d'assouplir les conditions de reconnaissance. "La sécheresse va coûter de plus en plus cher dans les années à venir", a par le passé averti France Assureurs, pour qui "d'ici 2050, le coût des indemnisations liées à la sécheresse pourrait tripler par rapport aux trente dernières années".

 

Pour avoir la liste précise des communes touchées, vous pouvez consulter l'arrêté directement en ligne. Ces communes se situent dans les départements suivants :

  • Ain,
  • Aisne,
  • Alpes de Haute-Provence,
  • Alpes-Maritimes, 
  • Ardennes,
  • Ariège,
  • Aube,
  • Aude,
  • Aveyron,
  • Bouches-du-Rhône,
  • Charente,
  • Charente-Maritime,
  • Cher,
  • Corrèze,
  • Dordogne,
  • Doubs,
  • Drôme,
  • Eure-et-Loire,
  • Finistère,
  • Gard,
  • Haute-Garonne,
  • Gers,
  • Gironde,
  • Hérault,
  • Île-et-Vilaine,
  • Indre,
  • Indre-et-Loire,
  • Isère,
  • Jura,
  • Landes,
  • Loir-et-Cher,
  • Loire,
  • Loiret,
  • Lot,
  • Maine-et-Loire,
  • Manche,
  • Haute-Marne,
  • Meurthe-et-Moselle,
  • Moselle,
  • Oise,
  • Orne,
  • Pas-de-Calais,
  • Pyrénées-Atlantiques,
  • Pyrénées-Orientales,
  • Haut-Rhin,
  • Rhône,
  • Sarthe,
  • Haute-Savoie,
  • Seine-et-Marne,
  • Yvelines,
  • Deux-Sèvres,
  • Tarn,
  • Tarn-et-Garonne,
  • Var,
  • Vaucluse,
  • Vosges,
  • Yonne,
  • Essonne,
  • Hauts-de-Seine.

 

L'injection de résine expansive, une alternative

 

injection de résine expansive

© Luchino Filmmaker/AccessBTP

 

La société française AccessBTP intervient dans toute la France afin de consolider les sols par injection de résine expansive afin de traiter les bâtiments dégradés après des épisodes répétés de sécheresse. Il s'agit d'une technique rapide (quelques jours), non invasive et qui a l'avantage de coûter 50% moins cher par rapport à d'autres techniques traditionnelles. La résine utilisée est non polluante, n'alourdit pas les sols et répond aux critères des bâtiments Haute Qualité Environnementale.

 

"Pour traiter la cause des dégâts liés au retrait-gonflement des argiles, réparer les fissures sur le bâti ne suffit pas", indique l'entreprise dans un communiqué. "Le mouvement de sol entraîne des dégâts importants au niveau de l’infrastructure de l’ouvrage, il faut donc agir sur le sol et/ou les fondations par une technique de reprise en sous-œuvre pour consolider le bâti. C’est à cette problématique que répond l’injection de résine expansive."

 

L'injection de résine expansive permet de consolider les sols touchés par le phénomène de retrait-gonflement des argiles, lorsqu'elle est techniquement adaptée. AccessBTP est le premier acteur 100% français spécialisé dans cette technique.

 

Une étude des sols est réalisée au préalable pour s'assurer de la compatibilité géologique du procédé.

 



Source : batirama.com & AFP

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter

Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ZOOMBAT Autopub
Produits


Mixokret M 760 Stage V - Transporteur de chape
Votre avis compte
Êtes-vous favorable à la mise en place d'un certificat de conformité de performance énergétique pour les artisans non-certifiés RGE ? (191 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits
SCALACOUSTIC