Remplacement des chaudières à gaz : l'UFC-Que Choisir critique l'objectif de l’Etat

Chauffe eau à gaz en réparation

Remplacer des millions de chaudières à gaz serait "très coûteux pour les consommateurs" et le résultat environnemental serait "incertain", craint l'association de défense des consommateurs.




Fin mai, la Première ministre Elisabeth Borne a présenté un plan de réduction des émissions de gaz à effet de serre de la France, dans lequel le changement des chaudières fioul ou gaz - même récentes, figure parmi les premiers postes ciblés. Bien que cette annonce n'était pas accompagnée d'un calendrier précis, la date de 2026 a été avancée par le président de la Capeb, Jean-Christophe Repon, après son échange avec la Première ministre.

 

Dans le secteur, nombreux sont ceux qui ont tiré la sonnette d'alarme sur ce projet, notamment Coenove et France Gaz. Sur notre site, notre sondage a clairement indiqué que notre lectorat n'approuvait pas la décision du Gouvernement, avec 90,9% de réponse négatives sur 939 votants, les commentaires soulignant l'importance de conserver un mix énergétique varié pour le pays et s'indignant face à une décision qui ne prend pas en compte la réalité du terrain

 

Concertation ?

 

Le Gouvernement a organisé une concertation sur l'avenir des chaudières gaz. Cette dernière, lancée début juillet, doit se terminer d'ici la fin du mois. Selon l'UFC-Que Choisir, cette concertation est un "simulacre", puisque "au mépris des réponses qui seront apportées, la Première ministre s'est déjà prononcée pour une fin de la commercialisation de nouvelles chaudières à gaz dès 2026". En outre, la concertation se tient "sans fournir aucune évaluation complète de l'impact environnemental d'une telle mesure".

 

La consommation électrique en question

 

Le gestionnaire du réseau de haute tension RTE "ne publiera qu'en septembre, soit après la fin de la concertation, une étude visant à 'évaluer correctement les nouveaux besoins d'électricité'", explique l'association. Or les modes de chauffage alternatifs, comme les pompes à chaleur, peuvent induire un surcroit de production d'électricité. "Rien ne permet aujourd'hui d'affirmer que le bilan environnemental d'une réduction du parc de chaudières à gaz serait positif" in fine, indique l'UFC Que Choisir.

 

En outre, dénonce encore l'association, "changer de mode de chauffage dans des logements mal isolés est une aberration" et pourrait conduire "soit à une insuffisance forte de chauffage, soit à une croissance trop forte de la pointe électrique en hiver".

 

Dernier point, qui grève les finances de nombreux ménages : interdire de commercialiser des chaudières à gaz ferait peser les coûts d'acheminement du gaz (30% de la facture hors taxe actuellement) sur "un parc de plus en plus restreint d'abonnés", sachant que certains d'entre eux seraient dans l'impossibilité matérielle d'installer une pompe à chaleur, qui "ne peut pas être mise en place" sans espace extérieur, relève l'association.




Source : batirama.com & AFP/ Photo © Freepik

6 Commentaires
logo
- -
  • par Tchobol
  • 29/08/2023 22:55:25

Ce gouvernement met tout en œuvre d'une manière dictatorial et déguisé afin de faire chuter le prix de l'immobilier pour que les banques puissent augmenter leurs taux des prêts au même niveau que les années 70/80 (environ 15%). Ou est passé la liberté de notre emblème ? Chacun est libre de se chauffer en fonction de ses désirs et possibilité !

logo
bronze
  • par RVL42600
  • 03/08/2023 20:48:47

L'arrogance de Macron et de sont gvt est sans limite sinon de nous conduire plus vite à la catastrophe climatique. UFC à raison, il faut diversifier mais il faut Isoler nos logements et en premier les logts sociaux car ce sont les plus pauvres qui vont souffrir de ces dérèglements environnementaux. Encore une fois ce gvt est dans l'effet d'annonce politique politicienne.

logo
- -
  • par Patrick
  • 31/07/2023 07:44:07

Info : ce système répandu de production d’hydrogène permet de produite actuellement jusqu’à une tonne d’hydrogène dans les stations-service qui vendent pour véhicules léger. Malheureusement pour les utilisateurs, ce système à pour but de vendre de l’hydrogène pour voiture à pile à combustible à hydrogène alors que l’hydrogène peut être fabriqué directement à la demande (sans stockage important) dans les véhicules et alimenter ainsi un moteur classique à explosion à hydrogène. De plus ces stations-service sont des bombes en perspective. Une bonne politique gouvernementale sur l’eau, du retraitement de l’eau, stockage, récupération des eaux est indispensable. Traitement de l’eau des mers ; production d’électricité par centrale hydro-électrique avec stockage d’eau par d’énergie solaire dans la gravité (lac en altitude) … il y a de quoi faire et dire sur ce vaste sujet.

logo
- -
  • par Patrick
  • 29/07/2023 09:01:44

Alimentation de PAC : l’électricité nucléaire qui ne peux pas trop produite en été (réchauffement excessif des fleuves pour le refroidissement des centrales) … pollution à l’extraction du minerai dans les pays en exploitation d’uranium… L’électricité verte qui ne produit pas la nuit ou sans vent. (là encore il y a la solution hydrogène) Pour le chauffage, il existe une autre solution dans les cartons des industriels qui attend son tour. La chaudière 100% hydrogène. (Voir BDR Therméa et autres fabricants qui ont beaucoup investi dans ce domaine). En attendant un retour sur investissement et bénéfices importants de vente de PAC, des marques se sont préparées à cette solution de remplacement des chaudières gaz et fioul. On trouve différentes solutions à base d’hydrogène. La meilleure étant la chaudière fonctionnant à 100%. L’électrolyse alcalin de l’eau à fréquence de résonance des molécules permettent de produire l’hydrogène sur place à la demande (sans besoin de cuve de stockage (dangereux)) pour la chaudière). Micro accumulation d’hydrogène uniquement. suivre..

logo
- -
  • par Patrick
  • 29/07/2023 09:00:00

Les accords de Paris sur le climat obligent le gouvernement à réduire son empreinte de production de gaz à effet de serre. Paris doit montrer l’exemple. Malheureusement le remplacement des chaudières classiques n’est pas simple : Les PAC air-air ou air-eau… ne sont pas la solution pour tout le monde. Leur installation est souvent impossible pour plusieurs raisons. Encombrement, pas de chaufferie, pas de possibilité d’installer l’unité extérieure, température de fonctionnement trop faible (60°c max) modèle air-eau pour radiateurs, PAC haute température en rénovation souvent impossible à installer vu leur coût et leur consommation électrique (2 compresseurs, deux gaz différents, le compteur Linky peux couper lors de forte demande électriques). Les PAC classiques ont une durée de vie faible, réparations longues et couteuse et leur installation et maintenance est ouverte qu’au professionnels chauffagiste et frigoriste (Loi européenne de 2014 et décret français de 2015 suite à la F Gaz des accords de Kigali). Les meilleurs matériels de PAC sont Japonais ou sud-coréen. Attention, n’importe qui pose des PAC actuellement sans autorisation (attestation de capacité pour les fluides frigorigènes obligatoire, sinon amende classe 5 prévue). ... à suivre

logo
- -
  • par Jane36
  • 28/07/2023 09:54:22

D'accord à 100% avec la conclusion réaliste de l'UFC QUE CHOISIR. De plus la fabrication des chaudières gaz et fioul était majoritairement Européene, alors que ce n'est pas le cas des PAC. Les PAC n'ont pas la même fiabilité que les chaudières, de nombreux composants électroniques viennent de Chine. La durée de vie des PAC, même de bonne marque est inférieure à celle des chaudières à qualité égale. L'impact environnemental de par l'approvisionnement est supérieur. Comme dans tout il vaut mieux diversifier.

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


SP 25 DQR - Machine à projeter
Votre avis compte
Pensez-vous que les mesures gouvernementales sont suffisamment efficaces pour résorber la crise du logement ? (34 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits


Résineo® Ecoflex