Aides à la rénovation, plan de sobriété énergétique : ce qui change le 1er mars 2023

Paysage avec des maisons de village équipées de panneaux photovoltaïques

De nouvelles aides CEE pour le chauffage à énergie renouvelables vont entrer en vigueur ce 1er mars 2023. De plus, le Gouvernement doit lancer la seconde partie du plan de sobriété énergétique. Hellio fait le point.




Nouveaux coups de pouce pour favoriser l'installation d'énergie solaire sur les bâtiments, renforcement prévu du plan de sobriété énergétique au niveau national... Voici les nouveautés prévues ce mois-ci.

 

De nouveaux coups de pouce en faveur du chauffage à énergie renouvelable

 

A partir du 1er mars 2023, le montant de la prime CEE (certificats d'économies d'énergie) pour les installations de pompes à chaleur de type eau/eau et de systèmes solaires combinés, en remplacement d'une chaudière fioul, gaz ou charbon, sera désormais de 5.000€, quels que soient les revenus du foyer. C'est 1000€ de plus qu'avant pour les ménages modestes, et 2500€ de plus pour tous les autres ménages. Pour y avoir droit, l'installation doit correspondre à la fiche d'opération standardisée BAR-TH-143 "Système solaire combiné" (France métropolitaine). Des critères techniques de surface minimale de capteurs solaires et un critère de capacité minimale du ballon d'eau chaude y est associé. Les détails sont indiqués dans l'arrêté du 31 décembre 2022.

 

L'arrêté du 31 décembre prévoit également deux autres chartes "coups de pouces" : "Coup de pouce chauffage des bâtiments résidentiels collectifs et tertiaires" et "coup de pouce chauffage" afin d'y intégrer ce nouveau montant minimum de prime à 5.000€.   

 

Succès du premier plan de sobriété énergétique, lancement du 2e acte prévu

 

graphique représentant la consommation électrique en France cet hivers comparé aux années pré-Covid

Consommation d'électricité moyenne par semaine, ramenée à température normale. © RTE.

 

 

Les objectifs de RTE ont été dépassés grâce au plan de sobriété énergétique lancé par le Gouvernement en 2022. En effet, depuis le mois de septembre, la consommation d'électricité a été réduite d'environ 9%, et ce sur toute la période hivernale.

 

Le Gouvernement souhaite donc pérenniser les économies d'énergie réalisées. Les discussions doivent reprendre entre les ministres et les neufs groupes de travail visés par le plan de sobriété : sport, Etat, entreprises et organisation du travail, établissements recevant du public et grandes surfaces commerciales, industrie, logement, transports, numérique et télécoms, collectivités territoriales. La présentation d'une nouvelle version du plan de sobriété national devrait avoir lieu courant mars.

 

Pierre-Marie Perrin, directeur des affaires publiques de Hellio, entreprise spécialisée dans la maîtrise de l'énergie et les travaux de rénovation énergétique, commente dans un communiqué le 27 février :  "Le Gouvernement a souhaité une nouvelle fois faciliter le recours à l'installation de pompes à chaleur ou d'outils de production de chauffage qui fonctionnent à partir de l'énergie solaire. Couplé à un deuxième plan de sobriété énergétique, il semble s'engager dans une transition énergétique durable afin de se mettre en cohérence avec l'objectif européen de la neutralité carbone à horizon 2050."




Source : batirama.com/ Photo © Beate de Pixabay

L'auteur de cet article

photo auteur Emilie Wood
Journaliste, photographe, vidéaste, Emilie Wood travaille depuis 2010 pour la presse, qu’elle soit professionnelle dans les domaines du BTP et de l’agriculture, ou généraliste. Pour Batirama, elle écrit sur des sujets aussi variés que la conjoncture BTP, l’évolution de la réglementation, la rénovation énergétique, les réformes, les innovations, ou encore l’actualité de l’immobilier. Elle apprécie particulièrement réaliser des portraits d’entreprises et révéler les femmes et les hommes qui, chacun à leur manière, font une différence, qu’ils soient entrepreneurs ou collaborateurs d’entreprise.
1 Commentaire
logo
- -
  • par CD 80
  • 22/03/2023 11:55:22

L'installation d'une pompe à chaleur n'a de sens que si elle est inclue dans un projet de rénovation énergétique global (dont l'isolation). Dans le cas contraire, les propriétaires s'exposent à des factures d'électricité non maitrisées

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

4 PRODUIT(S) POUR HELLIO


Newsletter
Produits

Rectolight

Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (33 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits

TRAPFEU