Le CSTB lance une base de données nationale des bâtiments, disponible en ligne

Le CSTB lance une base de données nationale des bâtiments, disponible en ligne

Des "fiches d'identité" contenant les caractéristiques techniques des bâtiments en France ont été regroupées et cartographiées par l’outil afin de planifier les stratégies de rénovation énergétique à l'échelle nationale.




Après trois années de travail et la mobilisation d'une centaine d'experts, le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) a révélé ce 14 février officiellement sa "base de données nationale des bâtiments", dite "BDND". C'est dans le cadre du programme Go-Rénove que le collectif Profeel, qui réunit de nombreux acteurs de la construction, notamment l'Agence Qualité Construction (AQC), que ces recherches ont été menées.

 

Qualifiée de "vision haute définition" du parc immobilier existant, elle est destinée à répondre aux "grands enjeux de décarbonation et de gestion des risques naturels" dans le secteur du bâtiment, deuxième secteur le plus émetteur de gaz à effet de serre en France.

 

 

Type de matériaux utilisés, de chauffage, année de construction... Plus de 250 informations regroupées par fiche d'identité

 

 

Grâce à un algorithme, la base de données établit, pour chaque bâtiment construit en France métropolitaine, soit 38 millions de logements et près d'1 milliard de m² de locaux tertiaires, une "fiche d'identité" regroupant plus de 250 informations. Cette base sera actualisée chaque année pour suivre l'évolution du parc.

 

Parmi les informations à disposition, on compte l'année de construction, le nombre de logements et de mètres carrés ainsi que la morphologie ou les équipements du bâtiment, les matériaux utilisés pour la construction, mais aussi le type de chauffage, l'estimation de la classe énergétique et l'empreinte carbone.

 

Pour constituer cette base, des experts ont agrégé et croisé les données d'une trentaine de bases issues d'organismes publics, puis utilisé les outils du traitement massif de données et de l'intelligence artificielle pour combler les informations manquantes.

 

 

Aider les pouvoirs publics et les collectivités à choisir la stratégie de rénovation la plus efficace

 

 

L'objectif affiché est de mieux connaître l'état du parc existant afin d'identifier les plus gros gisements d'économies d'énergie et de permettre aux pouvoirs publics, collectivités, mais aussi bailleurs sociaux ou foncières, de choisir la stratégie de rénovation la plus efficace possible. Trois niveaux d'accès aux données ont été définis, le premier étant la "BDNB open" qui regroupe toutes les données publiques libres d'accès, tandis que les deux autres sont à diffusion plus restreinte en raison de la confidentialité de certaines données.

 

Deux plates-formes utilisant cette base ("go-renove-particuliers" et "go-renove-bailleurs") ont été mises en ligne et deux autres doivent suivre, dont une à destination des collectivités locales. La BDNB open, qui regroupe toutes les données publiques libres d'accès, est téléchargeable librement depuis le portail data.gouv.fr

 

Une rénovation globale de 20% des logements les plus énergivores permettrait d'économiser 50% du CO2 émis, selon la "feuille de route de décarbonation du secteur" du CSTB.




Source : batirama.com & AFP Image © Profeel

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter

Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ZOOMBAT Autopub
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous favorable à la mise en place d'un certificat de conformité de performance énergétique pour les artisans non-certifiés RGE ? (193 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits