CES 2022 : consécration de l’association Thread + Matter

CES 2022 : consécration de l’association Thread + Matter

En domotique, la séparation couche de transport / couche applicative s’impose désormais. Plus d’une vingtaine de grands groupes mondiaux ont annoncé au CES des produits utilisant Thread et Matter.





Le CES 2022 (Consumer Electronics Show) a eu lieu à Las Vegas du 5 au 7 janvier. 45 000 personnes ont visité le salon, contre 170 000 lors de l’édition 2020 : une chute de 70%, le COVID-19 est passé par là.

 

Comme d’habitude, on y trouvait de tout, depuis les pendentifs communicants pour suivre la santé et l’humeur des chats domestiques, jusqu’à des stations de diagnostic connectées en 5G pour les zones démédicalisées. Et aussi, Sony a annoncé qu’il se lançait dans la fabrication de voitures électriques lors de sa présentation au CES. Mais, dans notre univers du bâtiment, la grande nouveauté était l’adoption générale du protocole Thread et de la couche d’application Matter.

 

 

Thread transporte, Matter applique

 

 

En 2016 déjà, nous vous parlions du protocole de communication Thread. Sans revenir sur sa description détaillée, rappelez-vous seulement qu’il s’agit d’un protocole radio sans fil, maillé comme ZigBee Pro, qu’il est compatible avec le protocole IP et avec IPv6. Ce qui signifie que l’on peut créer 3,4 x 1038 adresses différentes. Ce qui, rapporté à la surface de la terre, permet théoriquement d’installer 667 millions de milliards d’appareils connectés par mm², chacun avec son adresse propre.

 

Thread se contente de transporter l’information, en toute sécurité, mais il ne comporte pas de couche applicative. L’application, c’est le domaine de Matter ou de ZigBee 3.0 qui sont seulement des couches d’application, sans réseau de transport associé.

 

 

Aqara, filiale du chinois Xiaomi, montrait au CES 2022 ses premiers produits utilisant la couche de transport Thread. ©Aqara

 

 

L’idée est simple, Matter peut être transporté sur toutes sortes de réseaux compatibles TCP/IP : le WiFi, Bluetooth, Thread, Ethernet, PoE (Power Over Ethernet), … Il est donc plus simple pour un industriel d’utiliser la couche d’application Matter et de la porter sur différents supports physiques de communication. Matter est conçu comme un protocole universel pour la maison connectée : un seul protocole au lieu de ZigBee 3.0, KNX, Z-Wave, Dali, …

 

Matter est standardisé, ouvert. Les produits qui l’utilisent seront certifiés. L’ambition de Matter déborde le Smarthome et s’étend au tertiaire. Celle de Thread aussi.

 

 

Une multitude d’annonces au CES

 

 

Le but de Matter est de simplifier la vie des installateurs et des utilisateurs en rendant compatibles entre eux les objets connectés fabriqués par différentes marques, tout en simplifiant le développement de ces produits pour les industriels. Au CES, les annonces se sont multipliées.

 

Pour commencer, juste avant le CES, le 15 décembre dernier, Thread, développé par le Thread Group, auquel participent plus de 120 industriels mondiaux et de nombreux français, dont Amazon, Groupe Atlantic, Belimo, Danfoss, Delta Dore, Eaton, Google, Grundfos, Hager, Legrand et Netatmo, Orange, Schneider Electric, Somfy, NodOn et Voltalis, a reçu le prix «Ambient Smart Home Innovation of the year » 2021. C’est le grand prix récompensant un produit ou un procédé pour le Smarthome sur le marché américain.

 

 

Lors du CES 2022, le protocole applicatif Matter a obtenu un CES Innovation Award 2022. ©CES

 

 

Durant le salon, Amazon, Apple (support de Matter dans iOs, iPadOS et TVOS), Aqara (Lumi) filiale de Xiaomi, Belkin, Comcast, Eve Systems, eWelink, GE Lighting, Google, Infineon, LG, Mui Labs, Nanoleaf, Nordic, Philips Hue (Signify), Schneider Electric (Wiser), Sengled (ampoules connectées), Schlage (serrures connectées), Samsung/smarthings, Silicon Labs, Tuya grand spécialiste de la maison connectée et Veea ont annoncé leur adoption de Thread, de Matter ou des deux à la fois.

 

 

Tuya, dont la plateforme IoT est utilisée par plusieurs centaines de marques à travers le monde, montrait ses premiers produits compatibles Matter au CES 2022. ©Tuya

 

 

Amazon a publié à la faveur du CES, une série d’outils de développement pour les concepteurs de produits compatibles Matter. Google a annoncé l’intégration du protocole Matter nativement dans le système d’exploitation Android. Sans tarder, Apple a également annoncé le support natif de Matter dans iOS, iPadOS et iTVOS. Bref, très rapidement, les smartphones, les tablettes et les téléviseurs connectés sous Android ou iOS pourront piloter les objets domotiques utilisant Matter et deviendront plateforme de pilotage des objets connectés dans le logement et au bureau. ©Google

 

 

Plusieurs fabricants, dont l’allemand EVE Systems ont annoncé la disponiblité de HomeKit (Apple) sur Thread lors du CES 2022. ©EVE Systems

 

 

Matter et Thread arrivent déjà en France

 

 

Dès décembre dernier, le français NodOn annonçait son intention de commercialiser sous sa marque et de produire en OEM des produits sans fil sous Thread ou ZigBee Pro (la couche réseau sans applicatif de ZigBee) avec Matter comme couche applicative. Les premiers produits devraient apparaître au premier trimestre. ©NodOn

 

 

Le 10 janvier, Netatmo (groupe Legrand) a devancé tout le monde et commercialisé son premier produit Thread + Matter. Baptisé Capteur de Sécurité Intelligent Netatmo, ce produit est équipé d’un capteur de contact et d’un détecteur de mouvement infrarouge. Placé sur les portes et les fenêtres, il détecte leur ouverture et alerte l’utilisateur sur son smartphone.

 

Ce dernier peut également s’assurer à distance du statut «?ouvert?» ou «?fermé?» de chaque porte ou fenêtre équipée. Le capteur permet en outre la détection de mouvement par infra-rouge. Compatible Matter, il peut entrer en interaction avec plusieurs autres produits connectés et, par exemple, déclencher la mise en route du chauffage si la pièce est occupée, l’éteindre si elle est vide, allumer une VMC ou les lumières si une présence est détectée, etc.

 

Compatible Thread et Matter, le capteur de sécurité intelligent Netatmo peut interagir avec tous les produits compatibles, quelle que soit leur marque.

 

Legrand, Schneider Electric, Somfy, le Groupe Atlantic, Belimo, Carrier, Danfoss, Delta Dore, EDF, Hager, NodOn, Orange, Velux, Bosch Thermotechnologie et Viessmann sont notamment membres de la CSA ou Connectivity Standards Alliance - l’ancienne ZigBee Alliance – qui développe le protocole Matter. Nous devrions voir une multiplication des produits Matter en Europe dès cette année.


Source : batirama.com / Pascal Poggi

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Dernière revue

BTR N° 500 - Décembre 2021 / Janvier 2022

   

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (1128 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Techniques et pratique de la chaux