Larzac: un projet de centrale solaire refait surface, en version allégée

Larzac: un projet de centrale solaire refait surface, en version allégée

Le français Arkolia Energies, spécialisé dans la production d'énergie renouvelable, a présenté une nouvelle version de son projet controversé de centrale photovoltaïque dans le sud Larzac.





Causse du Larzac ©JYB Devot

 

Lors d'une visio-conférence de presse, les dirigeants de la société basée près de Montpellier ont annoncé la tenue d'une consultation publique entre le 16 au 29 novembre, expliquant que rien n'était encore décidé.

 

"On ne vient pas avec une proposition de scénario, mais avec des résultats de nouvelles études, donc on propose de débattre de quatre grandes thématiques de manière très ouverte, afin de créer un projet de territoire", a expliqué le responsable du développement éolien et solaire d'Arkolia Energies, Mickaël Scudeller.

 

Avec son projet Solarzac, Arkolia Energies envisageait initialement de couvrir 220 à 400 hectares de panneaux solaires sur la petite commune du Cros, située dans une zone classée Natura 2000 et patrimoine mondial de l'Unesco au titre des paysages culturels de l'agropastoralisme méditerranéen. L'initiative avait été massivement rejetée localement et fustigée par des organisations de défense de l'environnement et du foncier agricole lors d'une première consultation, en 2019.

 

Une mise en service envisagée en 2026 et une dimension agropastorale

 

Sans renoncer, Arkolia Energies s'était engagée à proposer une version plus réduite de son projet. L'entreprise songe dorénavant à une surface de panneaux solaires de 150 à 200 ha, capable de produire l'équivalent de la consommation électrique de 100.000 à 130.000 personnes (hors chauffage). Elle veut aussi renforcer la dimension agropastorale du projet, les installations permettant selon elle la présence de troupeaux d'ovins.

 

"Le reste de la surface (800 ha minimum) pourrait être mis en gestion auprès d'organismes oeuvrant pour la biodiversité" et des "activités de tourisme (randonnée, VTT) pourraient également trouver leur place sur le site", ont expliqué les promoteurs de Solarzac, dont la mise en service est envisagée en 2026.

 

L'investissement, d'environ 150 millions d'euros, serait entièrement pris en charge par Arkolia Energies.Le programme des consultations est disponible sur le site www.solarzac.fr. La réunion publique de clôture est prévue le 2 décembre à Salelles du Bosc, non loin du site prévu pour la centrale solaire.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Dernière revue

BTR N° 500 - Décembre 2021 / Janvier 2022

   

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (1134 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique



Isolation de combles