Protocole d'accord pour relancer la construction de logements sociaux en France

Protocole d'accord pour relancer la construction de logements sociaux en France

Le gouvernement et les acteurs du logement social en France ont signé un "protocole d'engagement" pour construire 250.000 logements sociaux en 2021 et 2022.





L'objectif de ce texte, paraphé par la ministre déléguée au Logement Emmanuelle Wargon, le mouvement HLM, la banque des territoires et Action Logement, est de "relever le défi de produire 250.000 logements sociaux sur 2 ans".

 

Mme Wargon avait avancé ce chiffre en rappelant que l'année 2020 avait vu la réalisation d'un nombre de projets "très inférieur aux besoins, avec moins de 90.000 logements agréés", du fait de la crise du Covid-19.

 

Le ministère précise ainsi que 2020, "dans un contexte marqué par la crise sanitaire et le report des élections municipales", s'est soldée par une réduction de 17% du nombre de logements locatifs sociaux agréés en métropole par rapport à 2019, "représentant 80% de l'objectif fixé", soit 87.500 logements financés pour un objectif de 110.000.

 

Un objectif de 250 000 logements locatifs sociaux sur 2 ans

 

Les signataires du protocole disent "unir leurs efforts en faveur d'une relance ambitieuse de la production de logements sociaux", alors que "plus de 2 millions de nos concitoyens demeurent en attente d'accéder à un logement social, que les ménages modestes et classes moyennes rencontrent des difficultés pour accéder à la propriété, et que le secteur de la construction nécessite d'être soutenu".

 

"Cet effort conjoint se matérialise par un objectif de financement de 250.000 logements locatifs sociaux sur 2 ans, dont 90.000 logements très abordables" - soit des logements financés en prêt locatif aidé d'intégration, PLAI -, représentant un investissement total d'environ 38 milliards d'euros", est-il précisé dans le protocole.

 

"Cet effort est rendu possible par la mobilisation d'aides et de moyens exceptionnels par les partenaires, la poursuite de la simplification administrative, et la coordination renforcée des acteurs aux niveaux national et local". Il sera complété "par les moyens en faveur de la réhabilitation de logements sociaux prévus dans le Plan de relance", précise le ministère.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Dernière revue

BTR N° 495 - Février / Mars 2021

     

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (588 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique


Écrans souples de sous-toiture