EDF veut booster l'éolien et le solaire en France

EDF veut booster l'éolien et le solaire en France

EDF a annoncé avoir franchi la barre symbolique des 2 gigawatts (GW) de capacités éoliennes et solaires installées en France.



EDF a "dépassé en cette fin d'année 2019 les deux gigawatts, soit 2.000 mégawatts bruts de capacités éoliennes et solaires installées en France", a indiqué Nicolas Couderc, directeur France d'EDF Renouvelables. "Cela couvre la consommation résidentielle d'un million d'habitants", a-t-il souligné.

 

Ces capacités sont pour l'essentiel aujourd'hui dans l'éolien terrestre (1.664 MW). Mais EDF a sécurisé 2.000 hectares de surfaces foncières pour développer des centrales solaires au sol ces prochaines années. L'électricien pense ainsi développer en France 1 GW de photovoltaïque en moyenne par an entre 2020 et 2028 pour atteindre 10 GW de capacités en 2028 et 30 GW en 2035.

 

Pour l'instant, la grande majorité des capacités d'EDF en France sont dans le nucléaire et, dans une moindre mesure, dans l'hydraulique. Le groupe est numéro 2 dans l'éolien et le solaire en France, derrière Engie. EDF s'était à l'origine surtout développé à l'étranger dans ces domaines.

 

EDF veut accélérer le renouvelable en France

 

"On a envie d'accélérer en France à un moment où le coût des technologies a beaucoup chuté, où la PPE (programmation pluriannuelle de l'énergie) montre une forte accélération sur les renouvelables", a indiqué Bruno Bensasson, directeur en charge en charge du pôle Energies renouvelables d'EDF.

 

La PPE, feuille de route énergétique de la France pour les dix prochaines années, prévoit une diversification des sources d'électricité avec un fort développement des renouvelables. La France a produit l'an dernier 71,7% de son électricité à partir de nucléaire, 12,4% à partir d'hydraulique et 7,2% à partir des centrales thermiques. L'éolien et le solaire ont représenté respectivement 5,1% et 1,9% de la production.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

2 Commentaires


bronze
  • par jipebe29
  • 0
  • 0

L’éolien est aléatoirement intermittent, l'effet de foisonnement censé lisser les variations brutales est une fable réfutée par les mesures, sa part de production dans le mix énergétique en 2018 est marginale (5,1%), son facteur de charge est faible (20%),il a de graves impacts sanitaires (infrasons, effet stroboscopique notamment), il massacre la biodiversité ailée, il dénature nos paysages, ce qui a un impact négatif sur le tourisme, donc sur l'emploi, il a une forte emprise au sol car sa densité énergétique est très faible, et surtout son bilan carbone est catastrophique, car il faut en soutien permanent des centrales thermiques de même puissance totale pour équilibrer le réseau de transport et éviter son effondrement... Sans parler du prix du kWh qui continue à déraper, donc cela réduit le pouvoir d’achat des ménages et la compétitivité de nos entreprises, ce qui supprime de l’emploi salarié. En outre chaque éolienne utilise 200 kg de terres rares (indium, néodyme, ...) produites en Chine dans des conditions environnementales épouvantables. Bref, l'éolien ne présente aucun intérêt, si ce n'est d'offrir aux promoteurs, qui ont flairé la très bonne affaire, des avantages déraisonnables octroyés par des Pouvoirs Publics incapables de faire les bons choix.


bronze
  • par jipebe29
  • 0
  • 0

Bien mais EDF EN oublie de préciser que le facteur de charge du solaire n'est que de 14%, que son prix du kWh est environ 5-6 fois le prix marché et que sa densité énergétique est très faible, donc il faut beaucoup de surface pour produire peu. En outre, sa production est fonction des saisons et des cycles du soleil dans la journée. La production ne se fait que autour du milieu de la journée, alors que la demande n'est pas forcément forte. Et surtout l'éolien est une énergie fatale, absente en cas de demande maximale, en HP du soir en hiver. Q’il soit utilisé exclusivement localement, dans une maison, est sans doute sa meilleure utilisation, car on peut stocker sur batteries la production inutilisée et la récupérer ultérieurement.

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Covid-19 : les entreprises du BTP doivent-elles poursuivre leur activité malgré l'épidémie ? (1347 votants)
Oui
Non
 

Boutique

Les toitures et terrasses végétalisées