NF DTU 25.41 – Ouvrages en plaques de plâtre – Plaques à faces cartonnées

NF DTU 25.41 – Ouvrages en plaques de plâtre – Plaques à faces cartonnées

La réception des supports est une condition sine qua non à la bonne mise en œuvre des ouvrages en plaques de plâtre.


Domaine d’application

 

Le NF DTU 25.41 « Ouvrages en plaques de plâtre – Plaques à faces cartonnées » donne les spécifications de mise en œuvre d’ouvrages, verticaux et horizontaux, réalisés à l’aide de plaques de plâtre, tels que :

 

  • Cloisons de distribution de hauteur inférieure à 6,85 m ;
  • Contre-cloisons de hauteur inférieure à 6 m :
    • dont les ossatures métalliques sont constituées de montants simples ou doubles sans fixation au support ou avec fixation intermédiaire au support ;
    • avec appui intermédiaire clipsé dont les ossatures métalliques sont constituées de fourrures ;
  • Plafonds et habillages ;
  • Parois de gaines techniques

 

Le NF DTU 25.41 s’applique aux bâtiments à usage courant : logements, hôtels, bâtiments scolaires, hôpitaux, immeubles de bureaux, autres bâtiments soumis à des sollicitations équivalentes et dont les locaux sont classés EA, EB ou EB+ privatifs (cahier CSTB 3567 de mai 2006).

 

Il ne traite pas :

  • des cloisons en panneaux préfabriqués, fixes ou démontables, utilisant ces plaques comme parement, notamment les cloisons en panneaux avec âme à réseau alvéolaire ;
  • des contre-cloisons sur ossatures bois ;
  • des cloisons sur ossatures bois en surplomb ;
  • des complexes d'isolation thermique plaques de plâtre - isolant utilisés en doublage de murs ou en habillages horizontaux ou inclinés ;
  • des conduits de désenfumage ou de ventilation horizontaux, verticaux ou inclinés ;
  • des cloisons acoustiques séparatives à double ossature indépendante ;
  • des systèmes de réduction de perméabilité à l'air.

 

La version en vigueur de ce NF DTU, à la publication de cette fiche, est celle de décembre 2012.

 

Matériaux visés

 

Les exigences que doivent respecter l’ensemble des composants nécessaires à la mise en œuvre des ouvrages en plaques de plâtre à faces cartonnées (plaques, enduits, bandes de joints, ossatures bois ou métalliques, fixations, isolant, mortier, etc.) sont données dans la partie 1-2 du NF DTU 25.41.

 

Mise en œuvre : l’essentiel


Dimensionnement


Les ouvrages réalisés à l’aide de plaques de plâtre à faces cartonnées doivent être dimensionnés afin d’assurer leur stabilité, leurs résistances aux chocs et au vent. Pour ce faire, il doit être pris en compte notamment :

  • les déformations du gros œuvre ;
  • les incorporations et traversées dans l’ouvrage ;
  • les raccordements à la structure d’accueil ;
  • la nature des éléments constitutifs de l’ouvrage considéré.

 

Conditions préalables

 

Les conditions à respecter avant tout commencement des travaux sont, entre autres :

  • le bâtiment doit être hors d’eau, hors d’air ;
  • le(s) local(aux) concerné(s) par les travaux doit(vent) être sec(s) et permettre de mettre les plaques de plâtre à l’abri des intempéries et/ou du risque d’humidification ;
  • toutes les dispositions constructives assurant l’étanchéité à l’air de l’enveloppe devront être mises en œuvre ;
  • les supports devront être réceptionnés.

 

Prescriptions générales

 

Les plaques de plâtre doivent être stockées, à plat, sur des cales de dimensions minimales « longueur des plaques x 5 cm » et espacées de 60 cm au plus, à l’abri des intempéries, des chocs et des salissures éventuels.

 

Les parties fendues ou cassées d’une plaque doivent être découpées. La fixation des plaques peut se faire de 3 manières :

  • sur ossatures bois, à l’aide de vis de longueur 2 cm au moins supérieure à l’épaisseur totale des plaques ;
  • sur ossatures métalliques, à l’aide de vis de longueur 1 cm au moins supérieure à l’épaisseur totale des plaques ;
  • par collage au mortier adhésif. Ce type de fixation est limité à :
    • la superposition de 2 plaques de hauteur maximale 6 m ;
    • l’utilisation sur certains supports continus traditionnels (blocs de béton enduits ou non, briques creuses/pleines enduites ou non, béton banché sous certaines conditions, plaques/carreaux de plâtre).

 

Les joints entre plaques sont réalisés une fois les défauts ou accidents traités à l’aide d’un produit de rebouchage, en suivant différentes étapes :

  • application de l’enduit dans le fond du creux formé par les bords amincis ;
  • mise en place de la bande à joint, centrée sur l’axe du joint entre 2 plaques, sur l’enduit ;
  • serrage de l’enduit pour supprimer l’excédent d’enduit ;
  • recouvrement de la bande d’enduit à l’aide d’un plâtroir ;
  • après séchage, passage d’une deuxième couche d’enduit.

 

Pour la réalisation d’angles saillants, l’utilisation d’une bande armée spéciale ou d’une cornière métallique perforée s’avère nécessaire. Les joints entre plaques et éléments de nature différente peuvent être réalisés de plusieurs manières :

  • comme indiqué ci-dessus pour le traitement des joints entre plaques ;
  • à l’aide :
    • de corniches collées à joint avec l’enduit ou au mortier adhésif ;
    • d’un joint mastic acrylique ou élastomère ;
    • de couvre-joints ;
    • de profilés d’habillage formant un joint creux.

 

Ouvrages horizontaux et inclinés

 

Les travaux préparatoires sont les mêmes qu’indiqué dans les prescriptions générales. Avant mise en œuvre, l’implantation de ces ouvrages doit être matérialisée sur les ouvrages verticaux auxquels ils se raccordent. Les éléments permettant le raccord avec les points singuliers doivent aussi être mis en œuvre.

 

Les incorporations dans le plénum des plafonds doivent aussi être réalisées avant pose des plaques de plâtre. Il en est de même lorsqu’un isolant est prévu (ou alors pose simultanée à celle des plaques).


La mise en œuvre des ouvrages horizontaux ou inclinés nécessite la réalisation d’une ossature secondaire, en bois ou métallique, qui doit être correctement dimensionnée. Les éléments à prendre en compte sont le type de parement, la surcharge, la masse surfacique de l’isolant si prévu, etc…

 

Quelques prescriptions de mise en œuvre sont rassemblées dans le tableau ci-dessous :

 

 

Parement à 1 plaque

Parement à 2 plaques

(BA13 uniquement)

Joints

Alignés longitudinalement
Décalés ou alignés transversalement

Joints entre plaques du 1er parement non réalisés

Fixation

Vissage sur tous les profilés, tous les 30 cm au plus

Du 1er parement par vissage tous les 60 cm
Fixation du 2ème parement sur l’ossature à travers le 1er avec décalage des joints transversaux et longitudinaux (vissage tous les 30 cm)

 

Le NF DTU 25.41 donne également les prescriptions à suivre pour la réalisation de :

  • cloisons verticales en plaques de plâtre sur ossature ;
  • contre-cloisons sur ossatures métalliques.


Tolérances


Les tolérances que doivent respecter les ouvrages en plaques de plâtre à faces cartonnées sont les suivantes :

 

Caractéristiques

Tolérance à respecter

Planéité locale
(sous la règle de 20 cm)

Ecart ≤ 1 mm – pas de manque de matière ni changement de plan brutal entre plaques

Planéité générale
(sous la règle de 2 m)

Ecart ≤ 5 mm

Aplomb
(sur une hauteur d’étage courante)

≤ 5 mm

 

En complément, l’état de surface du parement doit permettre l’application des revêtements de finition sans autres travaux préparatoires que ceux normalement admis pour le type de finition considéré.

 


N.B. : Cette fiche rapporte l’essentiel du NF DTU 25.41. Elle ne se substitue en aucun cas à ce document normatif. Pour tout complément souhaité sur ce type de mise en œuvre, consultez le DTU disponible auprès de l’AFNOR ou du CSTB.
 

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saississez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saississez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le projet du nouvel aéroport Notre-Dame-des-Landes près de Nantes, vous êtes plutôt... (1475 votants)
pour
contre
indifférent
 

Boutique