Les ministères de la Ville et du Logement... s'appellent autrement

Les ministères de la Ville et du Logement... s'appellent autrement

Le ministre de la Cohésion des Territoires, Richard Ferrand, qui récupère un large ministère incluant le Logement et la politique de la Ville, se veut rassurant.

 


Alors que certains s'étonnent déjà de ne pas voir de "ministère de la Ville" (ndlr : ni de ministère de Logement)  dans le nouvel organigramme, M. Ferrand a assuré: "Si, il y en a un, mais simplement il s'appelle autrement parce que ce qui reste à faire doit s'insérer dans une action plus globale qui porte ses fruits dans tous les territoires de France".

 

"Le terme générique de cohésion des territoires a un défaut mais une qualité", a assuré M. Ferrand lors de la passation de pouvoirs avec le ministre de la Jeunesse, de la Ville et des Sports Patrick Kanner.

 

"Le défaut est qu'il s'agit d'un terme abstrait. Mais il va de soi que la politique de la ville, le logement, l'aménagement du territoire... tout cela se devait d'être ensemble pour que l'action publique soit plus efficace", a ajouté M. Ferrand, qui reprendra aussi les attributions du Logement.

 

Ne plus parler de "territoires oubliés" dans 5 ans

 

"Les défis sont importants", a ajouté M. Ferrand, disant son ambition que "dans cinq ans on ne parle plus de territoires oubliés", évoquant "le sentiment d'être abandonnés, déclassés" de certains citoyens, voire "assignés à résidence".  "Il ne s'agit pas d'effacer les traces de ceux qui ont marché avant nous" et "l'humilité devra guider nos pas", a-t-il ajouté.

 

"Trouvez nous 4 milliards de plus pour vraiment aboutir à ce que nous souhaitons, à savoir un programme complet en faveur des quartiers", avait auparavant lancé M. Kanner, après avoir rappelé que le budget de la politique de la Ville était passé de 5 à 6 milliards d'euros sous son ministère.

 

"Merci de poursuive et d'amplifier cette politique", a ajouté M. Kanner, très longuement applaudi à l'issue de son discours. "Les habitants attendent et espèrent", a-t-il insisté, rappelant que "la promesse républicaine doit passer partout, il ne doit pas y avoir de territoires oubliés".



Source : batirama.com / AFP

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saississez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saississez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le projet du nouvel aéroport Notre-Dame-des-Landes près de Nantes, vous êtes plutôt... (1346 votants)
pour
contre
indifférent
 

Boutique