Réaliser un enduit à la chaux : le tadelakt

Réaliser un enduit à la chaux : le tadelakt

"Matière magique", "revêtement haute couture"… les professionnels n’ont pas assez de superlatifs pour qualifier cet enduit à base de chaux.Il est considéré comme le must des enduits décoratifs et doit notamment son succès à ses propriétés d’étanchéité.





Le tadelakt est un enduit marocain traditionnel à base de chaux, posé depuis des siècles dans les hammams et les salles de bain des ryads et des palais, sur les murs comme sur les sols. Lisse et brillant comme du marbre, avec une texture douce au toucher, le tadelakt est, aussi et surtout, imperméable ce qui permet de l’utiliser également en extérieur ou encore pour la décoration de baignoires, de lavabos, de douches... Il existe sur le marché de nombreux produits à base de chaux portant la dénomination de tadelakt mais pour les puristes, la véritable technique du tadelakt ancestral ne peut être réalisée qu’en utilisant de la chaux extraite dans la région de Marrakech, seule chaux, capable de conférer à cet enduit des propriétés d’étanchéité. Cette chaux en poudre, très rustique, aux grains grossiers, obtenue par cuisson à 1 000 °C pendant 24 heures, a la particularité d’être à la fois aérienne et hydraulique. En arabe, "tadelakt" veut dire "caresser", "masser". Pour obtenir un aspect lisse comme du marbre, cet enduit va, en effet, devoir être longuement et doucement ferré avec un galet de pierre dure puis massé avec du savon noir, toujours à l’aide du galet, afin de faire pénétrer le savon dans l’enduit et ce, jusqu’à ce que l’enduit "crisse" sous le galet, pour reprendre les mots des spécialistes. Tout un savoir-faire que les professionnels se transmettent religieusement, chacun ayant ses secrets de mise en oeuvre….





tadelakt1.jpg

2. Lorsque l’enduit est mi-sec, il est bouchardé avec une brosse pour lui donner du relief et assurer une meilleure accroche du tadelakt. Tous les angles sont ensuite modelés à l’éponge humide pour les arrondir. Cet enduit de préparation doit sécher au moins deux semaines avant de commencer le tadelakt.

 

3. Deux à trois jours avant la réalisation du tadelakt, il faut préparer l’enduit composé de chaux de Marrakech et d’eau, le mélanger au malaxeur électrique et le laisser reposer à l’air libre. Recouverte d’un peu d’eau, cette pâte se conserve 1 mois. Compter 10 kg de chaux pour 3,5 à 4 litres d’eau (les quantités peuvent légèrement varier). Masque et gants sont indispensables pour la préparation.

 

tadelakt2.jpg 4. et 4bis Pour un enduit coloré, il est possible de rajouter des pigments : terres naturelles pour des tonalités pastels, douces et chaleureuses, ou oxydes pour une coloration plus intense. Le poids de pigments ne doit pas dépasser 15 % du poids de la chaux pour les oxydes et 25 % pour les terres.

 

5. L’enduit de préparation est mouillé jusqu’à refus, au pulvérisateur. Il existe deux techniques : deux passes d’enduit de finition frais sur frais ou une seule passe de 5 à 7 mm d’épaisseur. En deux passes, la première couche est déposée sur 2 à 3 mm d’épaisseur, à la taloche plastique, puis écrasée. 30 minutes à 1 heure après (avant que cette passe ne soit sèche), une deuxième passe de 4 mm est talochée.

 

6. Après avoir à nouveau humidifié le support, une taloche en bois est passée sur toute la surface pour bien écraser le grain. Attention à ne pas trop insister sur le lissage pour  ne pas faire ressortir l’eau. Avant de passer à l’étape suivante, l’enduit doit commencer à faire sa prise à l’air (entre 3 à 7 heures selon les conditions de chantier). Lorsque le doigt n’imprime plus l’enduit, il peut alors être serré à la truelle acier souple, à bout arrondi et poncé.


Un savoir-faire ancestral

 

Certains préfèrent travailler à la main (gantée car la chaux est agressive), sans taloche ; d’autres ajoutent un ou plusieurs jaunes d’œufs battus au mélange eau + savon noir, l’œuf en durcissant donnant encore davantage de brillant à l’enduit ; d’autres encore, 4 à 6 semaines après le polissage au savon noir et au galet, appliquent une couche de cire d’abeille incolore ou teintée pour rehausser la couleur de base qui est lustrée au chiffon de laine après séchage complet (2 à 3 heures). Seuls l’expérience et l’œil averti du professionnel permettent de savoir quand l’enduit a fait sa prise, à quel moment resserrer les micro-fissures qui sont apparues… La mise en œuvre impose de travailler un mur entier en une journée seulement, toute reprise étant quasiment impossible ! La complexité de cet enduit ne permet pas de réaliser plus de 4 à 5 m2 par jour. Un travail d’orfèvre qui a bien entendu un coût, 280 à 400 € TTC le m2 en moyenne. Quant à l’entretien de cet enduit digne d’un palais des mille et une nuit, conseillez à vos clients de n’utiliser que de l’eau et du savon noir et surtout aucun produit anticalcaire ou caustique !


Source : batirama.com / Virginie Bourguet

 

tadelakt3.jpg 7. Environ quatre heures après, lorsque l’enduit commence sa carbonatation, toute la surface est à nouveau resserrée à la spatule plastique souple (10 x 8 cm), en appuyant modérément (pour refermer les trous restants).

8. C’est seulement lorsque la surface est parfaitement plane que l’on peut alors passer le galet (pierre de rivière de 4 à 5 cm², meulé et poli) en appuyant doucement, avec des mouvements circulaires.

9. 24 heures après, du savon noir mélangé à de l’eau (3 litres d’eau pour une poignée de savon noir en pâte ) est passé à l’éponge sur toute la surface, qui est ensuite polie à la spatule plastique puis au galet. Pour obtenir un aspect marbré, faïencé, doux au toucher. Comptez 6 semaines de séchage (3 à 4 mois pour être sec à cœur).

 

 





 

Formations :

 

♦ Ciments Calcia propose des formations sur 2, 3 ou 5 jours selon le thème, dans son centre d’Izaourt (65).

Renseignements : Marie-Valentine Masquelier, Tél. : 01.34.77.77.78 ou mvmasquelier@ciments-calcia.fr

♦ La Casa Del’Arte, institut de formation aux techniques anciennes de décoration, organise des séances de formation dans son centre d' Ambeyrac (12). Renseignements au 05.65.29.58.10 ou www.casa-delarte.com
♦ Les Ateliers Seine-Port organisent des stages de 8, 9 jours au Maroc, à Marrakech et dans ses environs. Renseignements : Nathalie Géhot, Tél. : 01.64.41.03.47.
♦ L’Ipedec, Institut supérieur de peinture décorative, propose des formations dans son centre de Pantin (93). Renseignements : www.ipedec.com ou Tél. : 01.48.10.86.00

 

Normes : La norme NF EN 459-1 d’Octobre 2002, "Chaux de construction – partie 1 : définitions, spécifications et critères de conformité", remplace la norme française NF P 15-311 de Janvier 1996. Cette nouvelle norme se complète d’une partie 2, "Méthodes d’essai" d’Octobre 2002, et d’une partie 3, "Evaluation de la conformité" de Septembre 2002. 

 

Quelques fabricants :

 

♦ C.E.S.A, Chaux et enduits de Saint Astier (24) : www.c-e-s-a.fr
♦ Ciments Calcia (78) : www.ciments-calcia.fr
♦  Socli (65) : www.socli.fr
♦ Lafarge (75) : www.lafarge.fr
♦ Akterre (38) : www.akterre.com

 


Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
La Maçonnerie et la RE2020

Produits



Votre avis compte

Selon vous, les entreprises sont-elles suffisamment aidées face à la situation énergétique? (20 votants)
Oui
Non
 

Articles

Agenda

Boutique


Détails et points singuliers Toitures-terrasses

Installations photovoltaiques en toiture et façade