Journées de la Construction : la révolution numérique est en marche !

Journées de la Construction : la révolution numérique est en marche !

Travailler seul, est-ce encore possible ? A l’heure du numérique, le modèle de l’économie collaborative s’impose peu à peu partout et concerne les entreprises du bâtiment également.



La crainte de l’ubérisation a largement été développée lors des Journées de la Construction qui viennent de s'achever à Paris. L'ubérisation touche de nombreux métiers, taxis, hôteliers, voyagistes et les artisans du Bâtiment se posent également des questions.

 

« Il ne faut pas subir l’ubérisation, déclare Pascal Picq, paléoanthropologue, invité lors des Journées de la Construction. Il faut ne pas hésiter à aller défricher de nouveaux domaines et en devenir acteur ».

 

La clé est à portée de main des entreprises, si l’on en croit Pascal Picq : il faut adopter les nouvelles techniques de l’intermédiation et créer des liens pour développer la collaboration au sein des métiers et entre les filières.

 

La révolution en marche

 

« La révolution est en marche », indique Stéphanie Bigeon Bienvenu, directrice de la communication de l’OPPBTP, qui a présenté une thèse qu’elle a rédigée sur la révolution digitale dans le BTP.

 

« Les fournisseurs, industriels, négociants ou loueurs démultiplient leurs services en ligne, afin de gagner en performance, et de permettre aux entreprises de rédiger plus vite leurs devis ».

 

Son conseil : donner crédit aux acteurs du BTP qui connaissent bien le métier, en testant toutes leurs applications afin de se faire son idée, … En effet, le client a bel et bien changé.

 

Les clients ont changé

 

Les particuliers ont changé de comportement, selon Stéphanie Bigeon-Bienvenu. « Aujourd’hui, ils cherchent sur internet leurs terrains à construire, leurs produits du bâtiment et même leurs artisans sur les plates-formes numériques* ».

 

Alors, la première chose basique à faire pour un artisan, sera d’ouvrir un site internet avec un contenu racontant la vie de ses chantiers, conseille-t-elle. Cela suppose d’investir un peu de temps pour ce site sans oublier les réseaux sociaux dont Facebook (70 % d'utilisation), en postant des vidéos, des photos de ses chantiers, avec l’accord de son client.

 

Un potentiel de chantiers extraordinaires

 

Reste à savoir si l’artisan a l’envie d’aller enrichir le contenu de son site internet après sa journée de travail… « Non, pas le soir en rentrant d’une journée de travail", répond Catherine Foucher, présidente de la Commission nationale des femmes d’artisan de la Capeb.

 

"Mais, cependant on a bien été obligé de s’y mettre même si l’inconnu fait peur, poursuit Catherine Foucher. Il y a un langage à apprendre, en se formant si besoin, et ensuite on peut aller conquérir un autre territoire dont la puissance est démultipliée avec un potentiel de chantiers extraordinaires » confirme la conjointe d’artisan.

 

Testez les objets connectés !

 

La révolution digitale passe également par les objets connectés et ils sont de plus en plus nombreux et innovants. Exemples : les lunettes à réalité virtuelle, les drones permettant de diagnostiquer une fuite sur un toit ou une application sur smartphone intégrant une caméra thermique par exemple…

 

« Il n’y a pas d’expert en digital, seulement des praticiens » insiste Stéphanie Bigeon Bienvenu qui conseille aux entreprises de se former en testant de nouvelles applications, à plusieurs si possible.

 

Autre conseil qu’elle formule : « Appuyez-vous sur vos jeunes chefs de chantier et compagnons, équipez-les et encouragez-les à utiliser tous ces outils de communication. Cela créera un vrai lien dans l’entreprise et chacun pourra rapporter son expérience qui profitera à l’équipe … »

 

* La Capeb expérimente sa propre plate-forme numérique pour mettre en relation les artisans adhérents et les clients

 

Crédit photo  : Foundation - Intelligent Life Base (www.foundation-ilb.com)



Source : batirama.com / Fabienne Leroy

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2028 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique