Eclairage : Sammode passe des tunnels aux bureaux

Un tunnel du Métro Grand Paris Express éclairé par des luminaires industriels Sammode

Spécialiste reconnu des luminaires ultra-fiables pour l’industrie, Sammode développe également toute une offre de luminaires – en LEDs, naturellement – pour les bâtiments tertiaires et le logement




Le français Sammode, une entreprise industrielle familiale, conçoit et fabrique ses luminaires en France depuis 1927. La marque est extrêmement connue pour la fiabilité de ses luminaires industriels qui équipent depuis un siècle usines, carrières, tunnels et autres lieux à fortes contraintes.

 

Sammode éclaire les tunnels du Grand Paris Express

 

La Société du Grand Paris a récemment fait appel à Sammode pour l’éclairage des lignes 15, 16 et 17 du métro du Grand Paris Express, ainsi que les galeries d’évacuations et les puits de ventilation du prolongement vers la banlieue ouest du RER Eole. Sammode a aussi été retenu pour la transformation des luminaires anciens des lignes 4, 12 et du prolongement vers le nord de la ligne 14, en luminaires utilisant des LEDs comme sources lumineuses.

 

L’éclairage des 200 km des tunnels du Grand Paris Express posent en effet des difficultés particulières. A chaque passage de train, ils imposent des secousses, de fortes vibrations et un effet de compression aux équipements installés dans les tunnels. Les luminaires se trouvent dans un milieu fortement empoussiéré. L’éclairage demeure indispensable pour la maintenance et la sécurité. Il doit être fiable et durable.

 

Grâce à son système breveté Screw, qui permet de maintenir la platine des deux côtés et donc d’accroître significativement sa durée de vie, Sammode propose des luminaires ultra-durables et totalement modulables pour réduire les besoins en matière de maintenance.

 

Les luminaires Sammode destinés aux tunnels ferroviaires sont garantis huit ans ou 70.000 heures de fonctionnement en conditions extrêmes, soit une utilisation 7 jours/7 et 24 heures/24. Avec de l’éclairage LEDs de balisage et de cheminement, les luminaires Sammode Cugnot Xtrem assurent la sécurité lors du cheminement piéton, pour la maintenance, les inspections ou l’évacuation d’usagers en cas d’incident. Fabriqués dans les Vosges, ils sont reconnus pour résister à toutes les contraintes liées aux tunnels ferroviaires (lignes grandes vitesse, Intercités, RER et métro). Ils ont été développés pour les milieux les plus exigeants : étanchéité totale et durable à la poussière et à l'humidité, insensibilité aux chocs, tenue aux vibrations, résistance aux variations de température et aux réseaux électriques à risque, …

 

Les luminaires Sammode retenus pour les tunnels du Grand Paris Express sont entièrement démontables et réparables. Leur système LEDs haute performance garantira une consommation inférieure de 60% à celle d’un éclairage classique. © Sammode

Bref, ça, c’est le Sammode ultra-connu depuis presque un siècle.

 

 

18.000 luminaires dans la Bibliothèque Nationale de France

 

Au milieu des années 1980, cependant, les architectes découvrent et se réapproprient l’expertise industrielle de Sammode pour la construction neuve, mais aussi la reconversion de bâtiments industriels en équipements culturels. Le premier sera la Grande Halle de La Villette à Paris, qui de hall aux bestiaux pour les abattoirs est transformée en lieu de concert et d’exposition.

 

La reconnaissance de l’intérêt de Sammode dans le monde de l’architecture est cependant définitivement acquise quand l’entreprise est retenue pour équiper la Bibliothèque Nationale de France (BNF), dite Bibliothèque François Mitterrand ou encore Grande Bibliothèque. Pas moins de 18.000 luminaires architecturaux Sammode, de 25 modèles différents, y seront installés. ©PP

 

Depuis, Sammode a développé une cinquantaine de gammes de luminaires architecturaux et design. Dès 2014, Eloi Chafaï et Jean-François Dingjian, de l’agence Normal Studio, sont devenus les directeurs artistiques de Sammode. En 2015, partant du tube emblématique de Sammode, ils créent la lampe à poser Astrup, la baladeuse Balke et le lampadaire sur pied Bodom. En 2018, ils habillent le luminaire Bodom de grilles métalliques perforées pour diriger la lumière et aboutissent aux luminaires Rivoli, Monceau, Vendôme et Belleville. En 2023, apparaissent un listre et un lampadaire dans la gamme Paname.

 

Depuis, d’autres designers ont créé des modèles pour Sammode : Pierre Guariche, (collection Sammode), Michel Mortier (M Sammode), Stefan Diez (MOD Sammode), …

 

Tous les luminaires Sammode ont en commun le fait de pouvoir être démontés, réparés et remontés. En fin de vie, les composants, sauf les drivers de LEDs, sont recyclables. Sammode investit chaque année près de 10% de son chiffre d’affaires. La marque exposera cette année au salon Light+Building à Francfort (Stand C51 dans le hall 5.0) où nous les retrouverons.

 

Les nouveaux lampadaires Sammode Elgar Floor sur pied avec interrupteur intégré (diamètre 240 et 300 mm, hauteur 850 et 1200 mm) à droite et à gauche, Belleville Floor (diamètre 400 mm, hauteur 1550 mm) au centre. ©PP

 

Astrup, la lampe à poser de Sammode, mesure 350 (H) x 600 (L) x 160 (W) mm. Elle est disponible dans cinq coloris et cinq versions de réflecteur. ©PP

 

Les appliques Elgar sont disponibles en trois hauteurs (450, 700 et 1000 mm) et un seul diamètre de 70 mm. ©PP

 

En attendant, nous les avons rencontrés début janvier à Paris dans le show-room de Alki, une coopérative qui fabrique des meubles au Pays Basque (côté France). Alki construit un nouveau bâtiment qui abritera ses bureaux et un nouvel atelier et qui sera à énergie positive. Nous suivons l’affaire de près. Il devrait être fini en juin ou juillet 2024.



Source : batirama.com / Pascal Poggi

L'auteur de cet article

photo auteur Pascal Poggi
Pascal Poggi, né en octobre 1956, est un ancien élève de l’ESSEC. Il a commencé sa carrière en vendant du gaz et de l’électricité dans un centre Edf-Gdf dans le sud de l’Île-de-France, a travaillé au marketing de Gaz de France, et a géré quelques années une entreprise de communication technique. Depuis trente ans, il écrit des articles dans la presse technique bâtiment. Il traite de tout le bâtiment, en construction neuve comme en rénovation, depuis les fondations jusqu’à la couverture, avec une prédilection pour les technologies de chauffage, de ventilation, de climatisation, les façades et les ouvrants, les protocoles de communication utilisés dans le bâtiment pour le pilotage des équipements – les nouveaux Matter et Thread, par exemple – et pour la production d’électricité photovoltaïque sur site.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter

Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ZOOMBAT Autopub
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous favorable à la mise en place d'un certificat de conformité de performance énergétique pour les artisans non-certifiés RGE ? (199 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits