Une décarbonation peu rapide, selon le baromètre de la performance énergétique de l'OID

Une décarbonation peu rapide, selon le baromètre de la performance énergétique de l'OID

L'Observatoire de l'Immobilier Durable (OID) a publié son baromètre de la performance énergétique et environnementale des bâtiments 2022 et a signé un partenariat avec l'Ademe le 17 janvier.




"Si depuis une décennie, la tendance à la diminution des émissions de gaz à effet de serre des bâtiments est réelle, le rythme de décarbonation reste décevant" indiquent Loïs Moulas, directeur général et Sabine Brunel, directrice adjointe de l'OID, sur l'édito du Baromètre 2022 de la performance énergétique et environnementale des bâtiments. Ce baromètre est calculé sur une base de données de 25.300 bâtiments (8% de plus que l'an dernier), soit 70 millions de mètres carrés de surface. 

 

En effet, si l'on constate une baisse de la consommation énergétique réelle en énergie finale pour les bureaux et les bâtiments résidentiels (-8,5% pour les bureaux avec 146kWh/m².an en énergie finale et -9,5% sur le résidentiel avec 183kWh/m².an en énergie finale), il n'en est pas de même pour les centres commerciaux qui enregistrent une hausse de 20% de leur consommation (soit 131 kWh/m².an en énergie finale). 

 

Mais cette augmentation de consommation de 20% pourrait en partie être due aux méthodes de calcul. Dans le baromètre, il est précisé : "en réalité, il est possible d’y voir notamment un effet du principe de remontées de données requis dans le cadre du Dispositif Eco-Energie Tertiaire selon les périmètres de responsabilités bailleurs-preneurs. Ainsi, les propriétaires déclarent les consommations des parties communes, dans lesquelles s’intègrent des consommations d’équipements mutualisés tels que le chauffage, tout en ajustant leurs surfaces de reporting au mail. Cela pèse fatalement à la hausse sur les ratios surfaciques présentés ici."

 

 

Nouveaux venus dans le baromètre : les hôtels et les établissements de santé

 

 

Source © OID

 

Cette année, le baromètre s'enrichit de deux nouvelles évaluations, celle de la consommation des établissements de santé : 197 kWh/m².an, et celle des hôtels : 150 kWh/m².an. Evidement il faudra attendre le prochain baromètre pour voir leurs évolutions de consommation énergétique.

 

En terme de bilan carbone, ce sont les bâtiments résidentiels et les établissements de santé qui génèrent le plus de CO2 (38 kgCO2/m².an), suivis par les hôtels (16 kgCO2/m².an) et enfin par les bureaux et les centres commerciaux (12 kgCO2/m².an). A noter, les gaz à effet de serre sont en baisse pour les trois secteurs dont les données sont disponibles les années précédentes : -12,5% pour les bureaux, -8,5% pour les centres commerciaux, et -7,5% pour les bâtiments résidentiels.

 

 

Depuis 2020, l'OID met à disposition des acteurs des indicateurs les Top15 et Top30 du mardhé, régulièrement mis à jours. © OID

 

 

Un partenariat entre l'OID et l'Ademe

 

 

Le 17 janvier 2023, l'Ademe et l'OID ont officialisé leur partenariat à l'occasion des voeux de l'OID et de la conférence de présentation de l'édition 2022 du baromètre.

 

Loïs Moulas, directeur général de l'OID, a indiqué : "en tant qu’acteur institutionnel de l’immobilier durable, nous sommes fiers de graver dans le marbre notre partenariat avec l’Ademe, avec qui nous menons régulièrement des réflexions stratégiques (...). Cette officialisation représente une formidable opportunité de renforcer nos synergies que nous devons au travail des équipes de l’OID et de l’Ademe. En renforçant nos liens, c’est notre capacité à accélérer la transition écologique de l’industrie immobilière qui augmente."

 




Source : batirama.com / Emilie Wood / Photo © de fanjianhua sur Freepik

L'auteur de cet article

photo auteur Emilie Wood
Journaliste, photographe, vidéaste, Emilie Wood travaille depuis 2010 pour la presse, qu’elle soit professionnelle dans les domaines du BTP et de l’agriculture, ou généraliste. Pour Batirama, elle écrit sur des sujets aussi variés que la conjoncture BTP, l’évolution de la réglementation, la rénovation énergétique, les réformes, les innovations, ou encore l’actualité de l’immobilier. Elle apprécie particulièrement réaliser des portraits d’entreprises et révéler les femmes et les hommes qui, chacun à leur manière, font une différence, qu’ils soient entrepreneurs ou collaborateurs d’entreprise.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Predal-Seacoustic
Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (13 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits