Les plafonds de MaPrimeRénov' réhaussés au 1er février 2023

Les plafonds de MaPrimeRénov' réhaussés au 1er février 2023

Les plafonds des travaux finançables par le dispositif public d'aide à la rénovation énergétique MaPrimeRénov' seront revalorisés en février 2023 pour tenir compte de la hausse des prix, a annoncé le Gouvernement.




"En 2023, les montants de travaux soutenus via MaPrimeRénov' vont augmenter, afin de prendre en compte l'inflation et de favoriser les rénovations globales", a déclaré le ministre de la Transition écologique Christophe Béchu dans un communiqué le 22 décembre.

 

Autre évolution : depuis le 1er janvier, "MaPrimeRénov' ne permet plus de subventionner l'achat de chaudières à gaz, y compris celles à très haute performance énergétique", a rappelé le Gouvernement, "conformément à l'orientation de réduire progressivement notre dépendance aux énergies fossiles".

 

Mise en place en 2020 et pilotée par l'Agence nationale de l'habitat (Anah), MaPrimeRénov', dotée d'un budget de 2,5 milliards d'euros en 2023, vise à aider les Français, quels que soient leur revenus, à rénover leur logement pour réduire leur consommation d'énergie et leurs émissions de gaz à effet de serre.

 

"Ces moyens renforcés permettront de soutenir en priorité les rénovations les plus performantes et d'accentuer le soutien aux ménages modestes" à partir du 1er février 2023, peut-on également lire dans le communiqué gouvernemental.

 

En ce qui concerne le dispositif MaPrimeRénov' copropriétés, qui permet de financer les travaux de rénovation énergétique sur les parties communes des copropriétés, celle-ci verra ses plafonds relevés "de 15.000 à 25.000 euros". Du côté de MaPrimeRénov sérénité, qui concerne les travaux de rénovations permettant un gain énergétique d'au moins 35%, les plafonds "seront revalorisés de 30.000 € à 35.000 € pour mieux accompagner les ménages les plus modestes dans leurs projets de rénovation globale".

 

Selon un rapport de France Stratégie publié mardi, les ménages modestes sont les principaux bénéficiaires de MaPrimeRénov' puisqu'ils représentent 68% des demandes validées en 2021. Sur les 640.000 dossiers traités l'année dernière, 83% étaient des rénovations qui ne concernent qu'un geste (changement de chaudière, isolation...).




Source : batirama.com & AFP / Photo © Freepik

1 Commentaire
logo
- -
  • par JOEL DU BUGEY
  • 03/01/2023 21:56:24

Super, le plafond de travaux va passer de 30 000 à 35 000 € pour Ma PrimeRénov Sérénité pour permettre des rénovations globales et celà avec en plus l'inflation. Nos ministres sont à côté de la plaque. Il n'est pas possible de faire une rénovation globale d'une maison individuelle qui est une passoire thermique pour un tel montant. Ces plafonds trop faibles montrent bien le peu d'ambition de ce gouvernement pour la lutte contre le réchauffement climatique, car le kWh économisé est le plus efficace et le plus économique. On se prépare à dépenser des milliards pour relanccer une filière nucléaire très coûteuse et non rentable et on ne veut pas rénover correctement nos bâtiments. En zone rurale, il y a des centaines de milliers de maisons occupées par des retraités à petits moyens, seuls ou en couple, et souvent chauffés au fioul. Ces personnes n'ont aucun intérêt à investir pour des travaux qu'elles n'amortiront pas avant leur mort, augmentons les aides pour permettre la bonne isolation de ces maisons. Le plafond devrait au moins être de 70 000 €.

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (33 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits

Sous-couche universelle Absolue

Foamglas Triflex