Toiture: les membranes d’étanchéité PVC se recyclent

Toiture: les membranes d’étanchéité PVC se recyclent

Portés par un marché en croissance, les industriels se mobilisent pour valoriser la filière de recyclage des membranes d’étanchéité PVC.






 

La barre des 6 millions de m2 de toitures couvertes en membranes d’étanchéité synthétiques a été franchie en 2011. Ce qui représente plus de 20% de parts de marché et une marge de progression de plus de 16 % par rapport à 2010.

 

Après de réelles avancées en matière de performances des produits ou encore de confort et de sécurité de mise en oeuvre, le dernier cheval de bataille en date des fabricants de membranes d’étanchéité synthétiques membres du CMES* porte sur le recyclage des déchets de dépose.

 

Après une période de mise en place opérationnelle de la filière, gérée conjointement avec Roofcollect® (l’organisme européen chargé de coordonner les actions de collecte et recyclage des membranes d’étanchéité synthétiques PVC, ndlr), on observe aujourd’hui une montée en puissance de l’intérêt des maîtres d’ouvrage et des entreprises de pose pour la démarche.

 

Pour aider les entreprises engagées dans cette filière, les fabricants ont mis à leur disposition un kit de communication pour leur permettre de valoriser leurs efforts pour s’inscrire dans une démarche de développement durable en réduisant le volume des déchets ultimes à traiter. Ces outils ont été unanimement appréciés des entreprises.

 

La collecte des déchets de fin de vie des membranes d’étanchéité synthétiques participe au programme européen Vinyl Plus qui a, entre autres comme objectif, de multiplier par plus de trois le volume de matière PVC recyclée annuellement d’ici 2020.

 

Un succès qui ne se dément pas, donc, pour ce secteur. Preuves en est avec la présentation du système Roofcollect®, unanimement salué, lors de l’ Assemblée Générale de la CSFE1 en juin dernier ou encore avec l’arrivée, en 2012, de nouveaux acteurs de l’étanchéité synthétique comme Axter ou Siplast Icopal. au sein du CMES.

 

Pour plus d’information sur la démarche, le principe de fonctionnement et les modalités administratives du système de collecte et de recyclage Roofcollect®, connectez vous sur le site www.roofcollect.com ou contactez les fabricants instigateurs du système : 3T France, Flag France, Renolit France et Sika France.

 

Source : batirama.com

 

*Le CMES

est le comité des membranes d’étanchéité synthétiques. Il regroupe les 4 fabricants historiques de membranes d’étanchéité synthétiques : 3T France, Flag/Soprema, Renolit, Sika-Sarnafil. Ce comité représente le secteur des membranes d’étanchéité synthétiques auprès des différentes instances professionnelles et travaille à sa normalisation au niveau français. Il mène également une politique d’amélioration constante de ses performances environnementales.

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (490 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans