Première mise aux enchères de noms de domaines pour les entreprises du bâtiment

Première mise aux enchères de noms de domaines pour les entreprises du bâtiment

Boischaut annonce la mise aux enchères volontaire du 24 juin au 1er juillet de noms de domaines tels que isolant.com, sallesdebain.com, panneauxphotovoltaïques.com, fenetre.com etc...




Depuis la loi du 28 février 2022 visant à moderniser la régulation du marché, publiée au Journal officiel le 1er mars 2022, il est désormais possible de vendre des noms de domaines aux enchères, ainsi que d'autres biens immatériels tels que des marques, des logiciels ou des sites internet de manière volontaire, c'est à dire non contrainte (auparavant, seule les enchères judiciaires étaient possibles, à l'occasion d'une liquidation judiciaire par exemple). L'entreprise Boischaut, spécialiste de l'immatériel, a annoncé le 7 juin la vente aux enchères de 48 noms de domaines pour le secteur du bâtiment. La vente sera organisée du 24 juin au 1er juillet sur Interenchères Online.

 

 

Certains prix estimés jusqu'à 60 000 € HT

 

 

Parmis les noms de domaines les plus prisés qui sont sur le points d'être proposés aux enchères, il y a fenetre.com (estimation 30 000 - 60 000 € HT), isolant.com (5000€-10 000€ HT); sallesdebain.com (3500-7000€), porte-blindée.com (3500-7000€), demolition.fr (1200-2400€), maisonpassive.com (3500-7000€) ou panneauxphotovoltaiques.com (600-1200€).

 

La crise sanitaire qui s’achève a montré dès le premier jour l’importance pour toute entreprise d’avoir une présence en ligne, d’où l’accélération des politiques publiques pour accompagner les TPE/PME dans leur transformation numérique, pilotées par France Num. "Un des secteurs qui peut bénéficier de cette transformation numérique est celui du bâtiment", indique Boichaut dans son communiqué. "En effet, la pandémie a fortement impacté le mode de vie de nombreux Français : développement du télétravail avec nécessité d’adapter son logement ou projet d’installation plus au vert, avec souvent des maisons à rénover entièrement. Plus récemment, la crise énergétique avec la hausse du coût de l’énergie qui se profile pousse de nombreux particuliers à accélérer leur projet d’isolation thermique et envisager d’investir dans les énergies renouvelables (solaire, bois)."



Source : batirama.com / Image © 200degrees - Pixabay

L'auteur de cet article

photo auteur Emilie Wood
Journaliste, photographe, vidéaste, Emilie Wood travaille depuis 2010 pour la presse, qu’elle soit professionnelle dans les domaines du BTP et de l’agriculture, ou généraliste. Pour Batirama, elle écrit sur des sujets aussi variés que la conjoncture BTP, l’évolution de la réglementation, la rénovation énergétique, les réformes, les innovations, ou encore l’actualité de l’immobilier. Elle apprécie particulièrement réaliser des portraits d’entreprises et révéler les femmes et les hommes qui, chacun à leur manière, font une différence, qu’ils soient entrepreneurs ou collaborateurs d’entreprise.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits

SP 20 GHF

Votre avis compte
Pensez-vous que les mesures gouvernementales sont suffisamment efficaces pour résorber la crise du logement ? (25 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits

TELEREP VERTIG’OVATION