Quand le bac à douche se fissure

Quand le bac à douche se fissure

Dans une salle de bains entièrement refaite, un nouveau bac à douche est installé… mais des fissures ne tardent pas à apparaître.




 

Un bac à douche est fissuré dans l’angle avant droit (fissure d’amplitude maximale en bord vertical de receveur et s’étendant ensuite horizontalement sur 40 cm environ en diagonale vers le centre du receveur).

 

Le bac à douche est calé sur une chape de 2 à 3 cm d’épaisseur positionnée sur un dallage béton coulé sur hérissonage (lit de pierres). Le receveur est en butée contre la faïence murale, collée sur des plaques de plâtre hydrofugées.

 

Le diagnostic

 

L’expert constate les points suivants :

  • la fissure est située côté alimentation eau froide / eau chaude. C’est que le phénomène de dilatation du bac est le plus accentué.
  • le passage d’une lame de couteau entre la faïence et le bac a révélé l’existence de quelques points durs côté fissure entre bac et cloison.

 

La dilatation du bac, aussi minime soit-elle, est contrariée par l’absence de joint souple entre le bac à douche et la 1re rangée de faïence, très épaisse ici. La mise en butée a provoqué une contrainte excessive au sein du bac, générant la fissure.

 

 

  1. Vue du receveur fissuré.

 

 

  1. Vue après dépose du bac à douche prouvant l’existence du joint du plombier.

 

 

  1. Vue d’ensemble de la douche.

 

Ce qu’il aurait fallu faire

 

La mise en œuvre du joint entre le receveur et la cloison (dit “joint du plombier” ou joint n°1, effectuée dans le cas présent) doit être suivie par celle d’un joint réalisé à l’aide d’un mastic élastomère extrudé (dit “joint du carreleur” ou joint n° 2).

 

Il faut respecter la NF P 40.201 (DTU 60.1) Plomberie sanitaire, et la NF P 61-204-1-1-1 (DTU 52.2 P1-1-1) Pose collée des revêtements céramiques et assimilés.

 

A noter que des documents tels que les Avis techniques des Spec, la fiche pathologie n° 31 de la fondation Excellence ou les règles Fics diffusées par l’Association française des industries de céramique sanitaire rappellent sans aucune ambiguïté la nécessité pour les carreleurs de prévoir un joint entre faïence et receveur de douche.

 

 

Source : batirama.com / Bertrand de Hedouville, fondation Excellence SMA

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (33 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits