Hôtel-Dieu: la gauche parisienne et la CGT espèrent un "moratoire"

Hôtel-Dieu: la gauche parisienne et la CGT espèrent un

La gauche parisienne et la CGT ont appelé à un "moratoire" sur le projet de rénovation de l'hôpital Hôtel-Dieu, dont un tiers de la surface a été cédé pour 80 ans à un promoteur immobilier.





"On veut un moratoire" afin de prendre en compte "tous les besoins hospitaliers" de la capitale, a déclaré Nicolas Bonnet-Ouladj, président du groupe communiste à la mairie de Paris, lors d'un point de presse devant l'Hôtel-Dieu, situé dans le 4e arrondissement.

 

L'élu a d'ailleurs déposé un voeu sur ce projet, qui doit être débattu en fin de semaine au Conseil de Paris.Un tiers de l'Hôtel-Dieu (soit 20.000 mètres carrés) a été cédé fin 2019 au groupe Novaxia, via un bail de 80 ans d'une valeur totale de 241 millions d'euros.

 

Le promoteur prévoit d'y installer, d'ici 2025, un "incubateur de biotechnologies", des logements étudiants, mais aussi des commerces et un restaurant gastronomique, entre autres. "C'est un choix politique", a dénoncé Christophe Prudhomme, urgentiste et porte-parole du syndicat Amuf-CGT.

 

"On invite Anne Hidalgo et les élus parisiens à ne pas voter le plan local d'urbanisme et à discuter du projet", a ajouté celui qui est également candidat LFI aux élections régionales (tête de liste en Seine-Saint-Denis). Les opposants au projet réclament notamment la mise aux normes de certaines salles disponibles pour ouvrir "100 lits supplémentaires" et "développer de nouvelles activités médicales", en particulier en psychiatrie.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Dernière revue

BTR N° 496 - Avril / Mai 2021

   

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (723 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation


Ventilation double flux dans le résidentiel