Panneaux prêts-à-carreler : une parfaite étanchéité

Panneaux prêts-à-carreler : une parfaite étanchéité

Grâce à leur pose très rapide, ces panneaux permettent de carreler sans attendre de séchage, offrant aux salles d’eau étanchéité et isolation thermique.



 

Les panneaux prêts-à-carreler sont composés d’une âme en mousse rigide de polystyrène extrudé et revêtus sur les deux faces d’un treillis en fibre de verre enduit d’un mortier plastifié.

 

Cette constitution en fait la base idéale pour le carrelage. Isolants thermiques et résistants à l'eau, ils offrent aussi une adhérence idéale pour l’application d’un enduit, d’une colle à carrelage ou d’autres matériaux.

 

Imperméables à l'eau, ils apportent une protection durable contre les moisissures et n’exigent aucune mesure d'étanchéité supplémentaire en dehors des joints. Enfin, leur composition permet au carrelage de rester fermement accroché au support, notamment en milieux humides.

 

Légers, faciles à couper et ne dégageant pas de poussière quand on le perce, ils agissent en effet comme une barrière à la vapeur.

 

Une mise en œuvre aisée

 

Pour réaliser une cloison, il suffit de positionner les panneaux à l'endroit souhaité et de les colmater entre eux au niveau des jointures à l'aide de colle polymère et d’une bande d'armature autocollante, avant de carreler sans attendre.

 

Le gain de temps est important si l’on compare ce chantier au même travail réalisé avec des panneaux de plaques de plâtre qui nécessitent environ huit heures de séchage entre chaque couche d’étanchéité et encore douze heures avant la pose du carrelage.

 

Adaptés à tout support

 

Ils peuvent être appliqués sur presque tous les supports, que ce soit sur d’anciens carrelages, sur des supports porteurs ou non, pour l’égalisation de surfaces de panneaux de plaques de plâtre existantes, sur des cloisons sèches ou sur des murs extrêmement irréguliers (ils peuvent se poser sur ossatures bois et métal).

 

Ils permettent de réaliser des sols ou des murs de salle de bains, des habillages de bac à douche ou de baignoire, des plans vasques, meubles ou cloisons pare-douche, autorisant des formes droites ou arrondies.

 

Deux types de chantier sont traités dans ces pages : l’habillage d’une baignoire adossée au mur et celui d’une baignoire en ilôt.


 

Exemple 1 : habillage d’une baignoire adossée au mur

 

L´habillage d’une baignoire est ici constitué d’un panneau associé à des pieds réglables en hauteur permettant de compenser efficacement, lors du montage, des irrégularités pouvant aller jusqu’à 10 cm sur du béton brut ou sur une chape.

 

 

On monte les baguettes de butée contre le mur.

 

 

On enduit les chants supérieurs des panneaux de colle polymère.

 

 

On applique les éléments sous le rebord de la baignoire, puis on les ajuste.

 

 

On effectue le réglage en hauteur des pieds avec une clé plate ou une clé à tubes jusqu’à ce que le panneau soit bien calé sous le rebord de la baignoire.

 

 

Le montage peut s’effectuer sans trappe de visite. Celle-ci sera ultérieurement découpée avec un cutter selon les mesures souhaitées.


 

Exemple 2 : habillage d’une baignoire en ilôt

 

Outre le fait que les quatre côtés de la baignoire peuvent recevoir un revêtement carrelé lui permettant une situation au cœur de la salle de bain ou de la chambre, l’artisan peut aussi réaliser aisément des marches, ainsi que des rangements autour de la baignoire.

 

 

Il n’y a aucun problème pour adapter la hauteur et la largeur du panneau aux dimensions de la baignoire avec un cutter ou une scie. Ensuite, on enduit le tenon et la mortaise de colle polymère.

 

 

On assemble les éléments d’angle et on les fixe avec les vis livrées. Aucun temps de séchage de la colle n’est nécessaire.

 

 

On coupe la cale de baignoire livrée aux dimensions souhaitées et on l’installe sous la baignoire.

 

 

On appliquer la colle polymère sur le chant supérieur.

 

 

On colle le coffrage réalisé sur le sol et on encolle à nouveau avant d’installer la baignoire.

 

 

Si nécessaire, on découpe une trappe de visite à l’aide d’un cutter. Il ne reste plus ensuite qu’à carreler.

 

 

Source : batirama.com / Michèle Fourret

Articles qui devraient vous intéresser

5 Commentaires


- -
  • par Justepierre
  • 0
  • 0

Bonjour, Je souhaiterais faire une mini piscine et parpaing et poser des panneaux à carreler pour assurer l'étanchéité... Est possible de les poser en extérieur...et sont ils capable de subir la pression? Merci


- -
  • par Paul
  • 0
  • 0

Bonjour, ces panneaux prêts à carreler, posés au mur peuvent-ils supporter le poids d'un meuble sous vasque, avec tout l'appareillage, et sans pieds ? merci pour votre réponse. Bonne journée


- -
  • par Richard
  • 0
  • 0

Bonjour, Je voudrais savoir si on peut poser ces panneaux à l'extérieur sur un mur crépis qui est déjà isolé? Merci


- -
  • par Pierre
  • 0
  • 1

C'est un prix trop élévé pour des surfaces exterieures de façade, prendre un polystyrène moins couteux, des chevilles spéciales, clouer avec un grillage plastique et enduire, le grillage plastique ou fibre de verre mieux retient le mortier et devient une armature fine dans le corps de mortier.


- -
  • par béniat
  • 0
  • 0

Bonjour, je voudrais savoir si on peut poser ces panneaux sur de l'OSB & crépir pour une finition extérieure? Merci

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits





Articles

Votre avis compte

Covid-19 : les entreprises du BTP doivent-elles poursuivre leur activité malgré l'épidémie ? (1201 votants)
Oui
Non
 

Boutique



Les volets roulants