Le Sillon de Bretagne entame son renouveau

Le Sillon de Bretagne entame son renouveau

Figure architecturale de l’agglomération nantaise, le Sillon de Bretagne construit à Saint-Herblain (44) va bénéficier d'un vaste programme de renouvellement urbain d'ici à 2014.

 

(©Pascal Poggi)



 

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le bâtiment a mal vieilli. Pourtant, lors de sa construction en 1970, cet ensemble composé d’une tour de 30 niveaux et d’une barre d’un kilomètre de long, s’était imposé comme un symbole de modernité architecturale !

 

Construit sur le territoire de la commune de Saint-Herblain, il était et demeure la plus grande HLM de l’Ouest de la France et constitue un quartier à lui seul. Le bâtiment abritait initialement quelque 2500 habitants répartis dans 900 logements (628 à terme), sans compter le centre commercial et la galerie marchande du rez-de-chaussée.

 

« Les architectes qui l’ont construit l’ont conçu comme le symbole de l’entrée  bretonne de la ville de Nantes, confie Dominique Majou, directeur général d’Harmonie Habitat, bailleur social gestionnaire du site. Si la réhabilitation globale du bâtiment prévue jusqu’en 2014 aura sans doute raison de la façade blanche et des volets bleus, elle offrira aux habitants un cadre de vie bien plus agréable.

 

Objectifs thermiques ambitieux


Ce projet d’envergure (100 millions d’euros d’investissement global dont près de la moitié uniquement pour le bâtiment) vise de grandes ambitions thermiques. « Nous sur-investissons plus de 3 millions d’euros dans l’isolation pour mener l’ensemble à une rénovation labellisée BBC », précise Dominique Majou.

 

Outre le changement des menuiseries en double vitrage, c’est un système d’isolation par l’extérieur (isolant en laine minérale de 16 cm et bardage aluminium) qui a été préconisé par l’architecte Pierrick Beillevaire.

 

« Le bâtiment, qui bénéficie d’une très bonne inertie, va passer d’une classe D à une classe A, et d’une consommation de 175 (100 pour le chauffage et 76 pour l’eau chaude sanitaire) à 48 kw.h.ep.m2/an (10 pour le chauffage et 38 pour l’ECS). Grâce à l’ITE, nous allons diviser par 10 les besoins en chauffage ! » L’ECS sera produite à 50% par des panneaux solaires thermiques installés sur le toit.

 

Accessibilité

et service


Harmonie Habitat va également profiter de l’occasion pour aménager plusieurs logements de façon à les rendre accessibles aux personnes à mobilité réduite. Vingt-et-un appartements seront donc entièrement repensés pour y accueillir les publics visés (8 T1 bis, 2 T2, 8 T3 et 3 T4).

 

Le programme de renouvellement urbain prévoit également d’étendre les surfaces dédiées à l’installation de bureaux. Actuellement déjà 80 entreprises et près de 700 salariés occupent des surfaces dans les étages les plus élevés de la tour.

 

A terme, une surface totale de 21000 m2 leur sera dédiée et l’accès à tous les bureaux se fera par une nouvelle entrée donnant sur une place juste en face de la station de tramway « Sillon de Bretagne ».

 

Les équipements publics déjà présents sur le site seront renforcés pour les ouvrir à l’ensemble du quartier (pôle insertion-emploi, pôle petite enfance avec un projet de crèche mixte pour les habitants et les salariés du site, pôle santé-social, médiathèque).
 

Trois

nouveaux passages


Voulu comme le symbole de l’ouverture de ce nouveau quartier puisqu’il a servi d’inauguration au lancement des travaux, le grand passage a pour but d’ouvrir le quartier sur le vaste parc situé à l’arrière.

 

Ainsi, 56 des 1000 mètres de long que compte la barre seront déconstruits, supprimant ainsi plusieurs logements. Côté tour, deux autres ouvertures déjà existantes seront agrandies pour fluidifier les accès.

 

Source : batirama.com / Céline Jappé

 

Une première rénovation en 1984

Le site a déjà fait l’objet d’une première réhabilitation en 1984. 14 000 m2 de logements situés aux étages supérieurs avaient alors été transformés en bureaux. A l’époque, le gros des travaux avait porté principalement sur l’amélioration de la desserte des ascenseurs qui ne s’arrêtaient au départ que tous les 3 niveaux !

 

Des 900 logements construits à l’origine, 119 ont été supprimés en 1984. Avec ce nouveau programme d’envergure, 153 nouveaux appartements disparaitront toujours au profit de bureaux pour une plus grande mixité. Tous les locataires concernés ont été relogés, 47 ménages ont souhaité rester au Sillon et 106 autres ont été relogés, la plupart à Saint-Herblain.

 

En 2014, le site abritera 3300 personnes (habitants et salariés) au quotidien.

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2108 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer