Casino finalise la cession des murs de 31 magasins au fonds Apollo

Casino finalise la cession des murs de 31 magasins au fonds Apollo

Casino, engagé dans un programme de vente d'actifs non stratégiques, a finalisé la cession des murs de 12 Géant Casino et de 19 magasins Monoprix et Casino Supermarchés, valorisés 465 millions d'euros.



Casino, qui avait dévoilé cette opération en avril, a déjà reçu 327 millions d'euros pour le transfert de 30 actifs, tandis que 14 millions supplémentaires lui seront versés "d'ici douze mois" au transfert effectif du dernier magasin, a indiqué le groupe.

 

Par ailleurs, Casino dispose d'une participation dans la société constituée par Apollo, ce qui lui permettra de recevoir "dans les prochaines années" jusqu'à 140 millions d'euros complémentaires selon les performances réalisées à la suite de la transaction. Un 32e magasin était initialement inclu dans l'opération, mais il a été finalement exclu du périmètre et sera cédé d'ici à la fin 2019 à un tiers, "aux mêmes conditions", a précisé l'entreprise.

 

Casino, soucieux de poursuivre ses efforts de désendettement, a par ailleurs annoncé mi-septembre être "en discussions" avec l'allemand Aldi pour lui céder son enseigne Leader Price.

 

La maison-mère de Casino, Rallye, placée depuis mai sous procédure de sauvegarde en raison de ses grandes difficultés financières, a de son côté indiqué fin septembre vouloir prolonger de six mois la période d'observation dédiée à l'établissement d'un plan de sauvegarde.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits





Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2258 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique