Recours contre l'Etat pour inaction climatique: les ONG en action

Recours contre l'Etat pour inaction climatique: les ONG en action

Les quatre ONG qui poursuivent l'Etat français pour action insuffisante contre le réchauffement climatique ont annoncé avoir transmis au juge un "mémoire complémentaire".






"Après la requête déposée pour l'Affaire du Siècle devant le tribunal administratif de Paris le 14 mars dernier, les avocats de Notre Affaire à Tous, la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme, Greenpeace France et Oxfam France ont transmis au juge un mémoire complémentaire détaillant l'ensemble des arguments présents dans le recours en responsabilité contre l'État français pour inaction climatique", expliquent-elles.

 

Avec ce document, qui "détaille les manquements de l'État en matière climatique depuis le premier rapport du Giec en 1990 et le Grenelle de l'environnement" en 2007, "l'étude complète de l'Affaire du siècle peut enfin commencer", selon les ONG.

 

Les requérants relèvent les objectifs manqués en matière d'émissions de gaz à effet de serre (repartis à la hausse en 2016), d'efficacité énergétique, d'énergies renouvelables. Autant de domaines affectant directement les citoyens: santé, sécurité alimentaire... Ils réclament la reconnaissance d'un préjudice moral (avec versement symbolique d'un euro) et écologique.

 

2,2 millions de personnes signataires de la pétition

 

Leur démarche est soutenue par près de 2,2 millions de personnes ayant signé une pétition. Le gouvernement, dans une réponse préalable, avait rejeté l'accusation d'inaction, évoquant des mesures qui "commencent à porter leurs fruits", tandis que le Premier ministre Edouard Philippe avait reçu les ONG.

 

En attendant la tenue d'une audience, ce qui pourrait intervenir selon les ONG dans un ou deux ans, elles proposent au gouvernement de prendre sans tarder plusieurs décisions pour lutter contre le réchauffement climatique, comme instaurer "une taxation du kérosène des avions et une taxe carbone dont les recettes sont redistribuées aux ménages", "créer un service public local pour la rénovation énergétique des logements", développer les énergies renouvelables ou encore investir dans les transports en commun.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

2 Commentaires


- -
  • par mehari
  • 0
  • 0

commentaire tronqué j'ai rajouté beaucoup d'infos sur Hulot et toutes les vedettes cosignataires actuellement à Cannes qui arrivent par jet privé et qui ne comptabilisent pas leur empreinte carbone mais qui disent aux pov que nous sommes que nous tuons la planete en roulant au diesel pour aller bosser


- -
  • par mehari
  • 0
  • 0

Aaaah ! Ces donneurs de leçon, j'adore !

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (164 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique


La fabrication du bâtiment 1