5 systèmes de plafond à base de plaque de plâtre

5 systèmes de plafond à base de plaque de plâtre

Que l’on soit dans un logement ancien ou neuf, un plancher bois  peut engendrer des nuisances sonores.Le traitement acoustique en plafond devra s’adapter au type de nuisance (bruits d’impacts ou bruits aériens) et à la configuration des lieux.






 

Avant de choisir une solution, un diagnostic du type de nuisances s’impose dans le logement en question. L’idéal étant de traiter le problème à la source… c’est à dire sur le dessus du plancher bois, mais cette solution n’est pas toujours envisageable. Si l’on opte pour un traitement par un plafond, il faudra impérativement vérifier la hauteur du plénum disponible. C’est cette hauteur qui déterminera le type de système à mettre en œuvre. A noter que plus le plénum est grand, meilleure sera la performance du plafond suspendu. Pour les planchers, il faut minimiser le nombre de points d’accrochage (entre les ossatures du plafond suspendu et le plancher existant).

 

Il faudra d’abord vérifier s’il s’agit de bruits d’impacts (chocs sur le parquet à l’étage dus à la marche ou au déplacement de meubles, chaises, tables…) ou de bruits aériens (discussion, télévision, radio…).Les solutions (et leurs performances) ne sont pas les mêmes selon qu’il s’agit de bruits d’impacts ou aériens…A vérifier dans notre tableau ci dessous.

 

A vérifier absolument

 

De même, il faudra vérifier la qualité des poutres et se demander si elles peuvent supporter la surcharge du plafond. Autre paramètre à prendre en compte : l’espace disponible sous le plafond (plénum) pour effectuer le traitement acoustique. Des solutions existent à partir de 5 cm de hauteur disponible jusque 70 mm, voire plus. Enfin, le budget disponible du client conditionnera également le choix de la solution.

 

Source:  F.L. / batirama.com





 

Ce système est optimisé pour une intervention rapide en milieu habité : peu d’accessoires (des profilés et des panneaux seulement) et la même solution pour les murs et les plafonds avec un principe de pose identique, sans aucune préparation particulière des supports.

 

Ce système se compose :

 

– de profils en acier galvanisé et gaufré (épaisseur 16 mm). Bénéficiant d’une forme spécifique, jouant ainsi le rôle d’un ressort, ils permettent de séparer les panneaux de la paroi et de ménager un vide d’air.

 

– de panneaux composés d’un nouvel isolant acoustique Immotus (épaisseur 20 mm) et d’une plaque de plâtre (épaisseur 12,5 mm), acceptant toutes les finitions possibles. Développé par la société Dow Chemical, Immotus est un isolant révolutionnaire de type «mousse à cellule ouverte» qui se distingue des isolants acoustiques actuels souples et élastiques par ses propriétés de résistance et d’amortissement. Autre avantage : la présence d’une lame d’air entre les profils et les panneaux permet d’intégrer de nouveaux câbles électriques.

 

Mise en œuvre : rails et fixation par vis 

 

Les profils sont fixés au mur et/ou au plafond d’une façon traditionnelle (vis et cheville).

• Pour les murs, les profils sont fixés à l’horizontal (à entraxe de 73 cm, soit 4 profilés pour une hauteur standard de 2 m 50).

• Pour les plafonds, l’entraxe est de 55 cm.

Dans tous les cas, les profilés doivent être à 15 cm minimum des bords des panneaux.

 

Les panneaux sont fixés sur les profils à l’aide de vis TTPC 45, disposés tous les 30 cm et jamais à moins de 8 cm du bord des plaques de plâtre (côté bord aminci) et 4 cm du bord franc.

 

sol1-383.jpgLes joints entre les panneaux sont réalisés avec les bandes et les enduits ; et les joints entre les panneaux et les parois non traitées sont réalisés avec des joints souples de type acrylique

 

Prix fourni posé

 

– environ 43 € du m² si chantier où il n'y a pas de protection particulière environ

– 54 € du m² voire plus pour les chantiers ou il faut protéger et faire attention à l'existant, dépend également de l’accessibilité.

Dans le cas de plancher bois non plan, il convient de rattraper le niveau des solives par l’intermédiaire de tasseaux avant de fixer les rails.

 

 

 

 

 

 

 

A RETENIR :

 

Intérêt : Ce système mince a été développé pour atténuer les bruits aériens (filtre le spectre de la parole, télévision, parole).

Limites : Il s’avère moins performant pour les bruits d’impacts, chargés généralement en basses fréquences, en dessous de 400 HzSystèmes : Placosilence® de Placoplatre

 

 

 





 

La hauteur du plénum est comprise entre 5 et 12 cm

 

Il peut être traité de deux façons : en laissant les solives apparentes ou en coffrant les solives. Les performances acoustiques ne seront pas les mêmes !

 

– En laissant les solives apparentes (performance acoustique médiocre) : visser des cornières de rive sur les joues des solives, poser et fixer des fourrures (la distance entre solives ne devant pas dépasser 120 cm) et fixer les plaques de plâtre sur les cornières.

 

– En dissimulant les solives (bonnes performances acoustiques) : il s’agit d’un plafond constitué de plaques de plâtre d’ossature métallique en profilés et de suspentes. La distance entre les solives ne doit pas dépasser 120 cm. Les profilés sont disposés perpendiculairement aux solives. Ils se clipsent sur des suspentes plus ou moins longues (selon l’abaissement prévu du plafond) vissées sur les joues des solives. Les plaques sont vissées sur les profilés.

 

Epaisseur totale à prévoir : 10 à 12 cm (selon le nombre de plaques de plâtre)

 

Conseils

 

L’ajout d’une deuxième plaque améliore également la performance acoustique de 3 dB. Pour encore mieux désolidariser le plafond de la structure existante, il est possible d’utiliser des cavaliers acoustiques F 530 dB chez Placoplatre®  (gain d’environ 5 dB) ou des suspentes Allegro chez Knauf.

 

sol2b-383.jpg

Prix fourni posé(1 BA13 sur fourrures)

– moyenne 12 € du m² (collectif neuf)

– moyenne 22 € du m² (rénovation en maison individuelle)

 

Une laine de l'épaisseur du plénum crée en laissant 1 cm de lame d'air (elle ne doit pas être comprimée) améliore la performance acoustique 

 

A RETENIR :

 

Intérêt : Cette solution classique peut répondre à un grand nombre de cas de figure en rénovation pour des performances acoustiques correctes.

Limites : Les performances acoustiques seront médiocres en laissant les solives apparentes !

Systèmes : Placoplatre (plafond suspendu Placostil®  F 530), Lafarge Plâtres (plafond suspendu PregymetalTM S47), Knauf (plafond suspendu Knauf Metal)

 

Système 3 : le plafond auto-portant

 

sol3-383.jpg

 

Ce plafond autoportant se caractérise par des profilés M48, M70 ou M90 doublés dos-à-dos selon la portée (4,00 m maximum). Il est doté de bonnes performances acoustiques

Prix fourni posé(1 BA13 sur montants)

– moyenne 19 € du m² (collectif neuf)

– moyenne 29 € du m² (rénovation en maison individuelle)

 

 

 

A RETENIR :

 

Intérêt : Cette solution est dotée de bonnes performances acoustiques.

Limites : Système un peu plus « lourd » et un peu plus coûteux.

Systèmes : Placoplatre (plafond autoportant Placostil® ),…Lafarge Plâtre (plafond autoportant PregymetalTM,) Knauf (plafond Knauf Metal Longues Portées)

 





 

La hauteur du plénum est supérieure à 12 cm

 

Ce plafond autoportant se met en œuvre avec des profilés M48, M70 ou M90 doublés dos-à-dos selon la portée (sans liaison avec le plafond de 4,00 m maximum). Il peut être également réalisé à l’aide de profilés de très grande portée.

 

sol4-383.jpg

Système 5 : le plafond suspendu avec double ossature

 

L’ossature primaire permet la réalisation d’ouvrages de grande portée.

 

Les points de fixation sont réduits au minimum, ce qui améliore l’acoustique : une suspente suffit pour 3,60 m² de plafond. L’ossature secondaire est constituée de profilés clipsés sur l’ossature primaire (encoches des attaches ou des profilés). Si la largeur de la pièce est inférieure à 3 m, ces profilés sesol5-383.jpgfixent directement sur les murs périphériques sans aucune liaison avec le plafond (des rails sont chevillés sur les murs et l’ossature primaire vient se fixer sur ces rails). Sinon, l’utilisation de suspente antivibratile devient indispensable.

 

Prix fourni posé

 

– moyenne 19 € du m² (collectif neuf)

– moyenne 29 € du m² (rénovation en maison individuelle)

 

A RETENIR :

 

Intérêt : Très bonnes performances acoustiques dans les deux cas.

Limites : Systèmes un peu plus « lourds » et un peu plus coûteux.

Systèmes : Placoplatre (plafond suspendu autoportant Placostil®  et Placostil Prim avec suspente antivibratile Winfix dB) Lafarge Plâtres (plafond suspendu autoportant PregymetalTM et PregymetalTM 2Plus) Knauf (plafond Knauf I-Tec avec suspente anti-vibratile I-tec GA3 ou à ressort).

 

Performances des plafonds suspendus non démontables

 

 

HAUTEUR

PERFORMANCES ACOUSTIQUES

DIFFICULTE DE MISE EN OEUVRE

COUT FOURNI-POSE

SOLUTION ACOUSTIQUE MINCE

= 50 mm

Bruits aériens : xx

x

xx

Bruits d'impacts : x

PLAFOND ACOUSTIQUE

entre 50 et 100 mm

Bruits aériens : xx

x

x

Bruits d'impacts : xx

PLAFOND SUSPENDU + CAVALIER ACOUSTIQUE

entre 50 et 100 mm

Bruits aériens : xxx

x

x

Bruits d'impacts : xxx

PLAFOND AVEC MONTANTS AUTOPORTANTS

> 70 mm

Bruits aériens : xxxx

x

xx

Bruits d'impacts : xxxx

PLAFOND SUSPENDU

> 100 mm

Bruits aériens : xxx

x

xxx

Bruits d'impacts : xxx

PLAFOND AUTOPORTANT

> 100 mm

Bruits aériens : xxxx

x

xx

Bruits d'impacts : xxxx

PLAFOND AUTOPORTANT GRANDE PORTEE

> 160 mm

Bruits aériens : xxxx

x

xxx

Bruits d'impacts : xxxx

 

POSE : ATTENTION AUX POINTS SINGULIERS ! 

 

♦ Un joint acrylique doit être réalisé en périphérie pour les plafonds suspendus (le plafond doit être désolidarisé des murs pour éviter les transmissions latérales et créer un court-circuit périphérique)  Si on ne le fait pas, on réduit la souplesse du plafond. Ce joint acrylique n’est pas nécessaire en plafond autoportant.

♦ Attention aux encastrements de fenêtre

♦ Attention à l’éclairage, à la ventilation (à tout ce qui peut traverser le plafond). Soigner les joints, capoter, poser des silencieux…)

Articles qui devraient vous intéresser

2 Commentaires


- -
  • par lucie
  • 0
  • 0

Bonjour, Je désire faire un plafond autoportant. Ma pièce fait 6 m x 3 m. Mon problème est que je n'ai que 3 murs porteurs et une cloison en brique. Pour mettre le plafond autoportant je devrai nécessairement poser un rail sur cette cloison brique. Est-ce possible et réalisable sans effondrement du plafond ?


- -
  • par vernet
  • 0
  • 0

Cherche type de suspente, rail, etc. pour faire dans une pièce un plafond suspendu sous des poutres en bois distantes de 60 cm.

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (192 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Maisons et bâtiments à ossature bois


Chauffe-eau solaire individuel - NF DTU 40 & DTU 43