Sols : le leader mondial Tarkett vise les pays émergents

Sols : le leader mondial Tarkett vise les pays émergents

Le français Tarkett, leader mondial des revêtements de sols, veut continuer son expansion, particulièrement dans les pays émergents, et prévoit pour 2011 une hausse de son chiffre d'affaires d'environ 10%.






"Nous souhaitons poursuivre notre croissance externe dans les pays émergents, notamment en Asie", a déclaré le président du directoire Michel Giannuzzi lors de la publication des résultats 2010. Cette croissance prendra notamment la forme "d'acquisitions ciblées" dans ces pays, comme celles effectuées au cours des deux dernières années, a précisé M. Giannuzzi. En 2010, Tarkett (ex-Sommer Allibert) a réalisé un chiffre d'affaires de 1,92 milliard d'euros, en hausse de 12,4% par rapport à 2009, grâce à la croissance organique (6,5 %), aux acquisitions (2%) ainsi que l'évolution favorable des taux de change (3,9%).

 

Dans les pays émergents (notamment Europe de l'Est et Amérique du Sud), les ventes du groupe ont progressé de 34%, à périmètre et taux de change constants, alors que dans les pays développés (Union Européenne et Amérique du Nord), la hausse n'est que de 2% dans un marché en décroissance. Les pays émergents représentent désormais le tiers du chiffre d'affaires. Le bénéfice net progresse de 62% pour atteindre 111 millions en 2010, en raison de la forte réduction des coûts de restructuration ainsi que de la maîtirse des frais financiers. L'endettement net est tombé à 226 millions fin 2010.

 

Pour 2011, M. Giannuzi vise un chiffre d'affaires en progression de 10%, à 2,1 milliards d'euros, ce qui permettrait de revenir au niveau de 2008, avant la crise, grâce notamment à des hausses de prix de 3% à 7% en janvier et de nouvelles augmentations prévues au deuxième semestre. Le groupe, qui possède 30 usines, emploie 8.800 personnes.Depuis 2007, Tarkett est détenu à parité par la famille française d'origine nordiste, Deconinck, et des fonds d'investissements affiliés à l'Américain KKR (Kohlberg Kravis Roberts).

 

Une sortie du capital de KKR n'est toujours pas à l'ordre du jour, indiquent les dirigeants du groupe.Tarkett n'a pas versé de dividende à ses actionnaires depuis 2007. Pour l'exercice 2010, la question d'un dividende sera soumise à l'assemblée genérale de mai, indique le groupe.

 

Source : batirama.com / AFP

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Dernière revue

BTR N° 498 - Aout / Septembre 2021

   

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (899 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

La fabrication du bâtiment 1