Intersolar 2018 s'étend à la mobilité électrique sous toutes ses formes

Intersolar 2018 s'étend à la mobilité électrique sous toutes ses formes

Intersolar, le grand salon mondial du solaire, s’élargit à la mobilité électrique, au stockage d’électricité et à la gestion des productions d’électricité décentralisées.





Sous l’ombrelle « The Smarter E Europe », quatre salons ouvrent demain 20 juin à Munich. Nous connaissons déjà Intersolar Europe qui traite de solaire thermique et photovoltaïque. Depuis deux ans, les organisateurs avaient ajouté EES Europe (electrical energy storage) consacré aux batteries, aux solutions de stockage d’électricité de toutes tailles, à l’hydrogène, aux piles à combustible et aux solutions Power to Gas.

 

2018 voit l’apparition de Power2Drive Europe centré sur les infrastructures de chargement des véhicules électriques et sur la mobilité électrique sous toutes ses formes : de la trottinette à l’autobus.

 

Les organisateurs ont également regroupé sous le nom EM-Power, toute la gestion des productions d’électricité décentralisées : les générateurs virtuels, le pilotage des bâtiments pour maximiser l’autoconsommation et tous les services que l’on peut imaginer à partir de productions photovoltaïques décentralisées. Cette nouvelle organisation en quatre salons a pour but de coller aux évolutions du marché des énergies renouvelables au sens large.

 

 

 

L’usine Northvolt en construction, dans laquelle le suédois Northvolt, ABB, Siemens et la Banque Européenne d’Investissement ont investi, représente le premier pas du programme européen qui vise à construire entre 10 et 20 usines de production de cellules et de batteries en Europe. ©Northvolt

 

L’Europe soutient le développement d’une industrie de la fabrication de cellules, de batteries et de stockages d’électricité. ©Commission Européenne

 

Le stockage d’énergie continue sa croissance

 

En ce qui concerne le stockage d’électricité, les grands industriels de l’électricité, comme Schneider Electric ou Siemens tentent de rattraper leur retard. Siemens vient par exemple d’annoncer un investissement de 10 millions d’Euros dans l’usine de batteries suédoise du groupe Northvolt.

 

En échange de cet investissement et d’un partenariat technologique sur le pilotage numérique de l’usine, Siemens pourra acheter une partie de la production. Cette usine Northvolt a été lancée en septembre 2017, conjointement par ABB et Northvolt et son développement sera notamment financé par un prêt de 52,5 millions d’Euros accordé par la Banque Européenne d’investissement. Le but est d’atteindre une production annuelle de batteries représentant une capacité de stockage de 32 GWh. La production doit débuter en 2020.

 

 

 

Pour l’instant, le marché mondial du stockage d’électricité résidentiel (< 10 kWh) est surtout européen et, plus précisément, allemand. En 2017, le marché européen atteint environ 44 000 installations, dont 37 000 en Allemagne, contre environ 11 000 en Australie et moins de 10 000 aux Etats-Unis. ©ees

 

Un marché de 250 milliards d’Euros en 2025

 

Début Mai, la Commission Européenne a annoncé qu’elle envisageait en Europe un marché annuel des batteries pouvant atteindre 250 milliards d’Euros à partir de 2025. Plutôt que de laisser ce pactole aux industriels non-européens, la Commission soutient le développement de la production de cellules, de batteries et de systèmes de stockage d’électricité à l’intérieur de l’Union Européenne.

 

L’idée est de susciter la construction de 10 à 20 Gigafactories – ces usines de batteries capables d’une production annuelle de plus de 1 GWh de stockage – au prix d’un investissement global d’une vingtaine de milliards d’Euros. La Commission a suscité en septembre 2017, l’apparition de la European Battery Alliance qui regroupe la Commission elle-même, les pays européens particulièrement intéressés, la Banque Européenne d’Investissement, des industriels et des acteurs innovants.

 

La France compte parmi les fondateurs de EU Battery Alliance. Brune Poirson, Secrétaire d’Etat auprès de Nicolas Hulot, a participé à plusieurs réunions de lancement. Saft, propriété de Total depuis 2016, ainsi que Northvolt et Terra-E font partie des industriels mobilisés.

 

 

En termes de parc, l’Allemagne comptera fin 2018, environ 128 000 stockages d’électricité domestiques (< 10 kWh) installés. Tandis que le flux annuel atteindra 40 000 stockages cette année. Les principaux acteurs sont Sonnen et Senec. Au niveau mondial, cependant, Panasonic, Samsung SDI, LG Chem et le chinois BYD (Build Your Dream) dominent la fabrication des cellules utilisées dans les batteries et représentent un peu plus de 70% de la production mondiale de cellules. ©ees

 

Un programme de recherches industrielles

 

En même temps que se développe la EU Battery Alliance, plusieurs industriels ont décidé de regrouper leurs moyens de recherche dans ce domaine. Saft a annoncé une collaboration de 7 ans avec Siemens, Manz AG et le chimiste belge Solvay dans la recherche, le développement et l’industrialisation d’une nouvelle génération de batteries Lithium-ion haute densité.

 

Il s’agit de mettre au point à la fois la prochaine génération de batteries et un nouveau système de production pour réduire les coûts et augmenter les performances. Le but est de parvenir à un module industriel, capable de produire 1 GWh de stockage par an, que l’on puisse facilement reproduire pour augmenter les capacités de production au fur et à mesure de l’augmentation des besoins.

 

Mardi 19 Juin, à la veille de l’ouverture d’Intersolar ou plutôt de The Smarter E Europe à Munich, une série de conférences balaye les développements des marchés du solaire thermique et photovoltaïque.  Ensuite, et à suivre, sur ce site, la visite des 4 salons : Intersolar, ees Europe, Power2Drive et EM-Power.

 

Le succès des solutions de stockage d’électricité domestiques sur le marché allemand proviennent à la fois du coût élevé du kWh vendu par le réseau en Allemagne, mais aussi de la baisse spectaculaire du coût du stockage depuis 2013. ©ees

 


Source : batirama.com / Pascal Poggi

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Covid-19 : les entreprises du BTP doivent-elles poursuivre leur activité malgré l'épidémie ? (1564 votants)
Oui
Non
 

Boutique