Deux sauterelles à 1000 tonnes de l’heure pour alimenter le Simon Stevin

Deux sauterelles à 1000 tonnes de l’heure pour alimenter le Simon Stevin

En s’engageant à fournir 1,6 million de tonnes de granulats à la principauté de Monaco pour sa nouvelle presqu’île, Eurovia s’est lancé dans une opération magistrale.





Une première pour ce spécialiste des travaux d’aménagement urbain.

 

L’opération n’est pas banale : livrer autour des plus beaux yatchs du monde amarré dans les eaux monégasques – à ne surtout pas déranger - des granulats de 20/180. Objectif : concevoir la couche de fondation de l’Anse du Portier, une extension de 6 hectares de la principauté, un écoquartier de luxe destiné à porter 150 appartements haut de gamme.

 

Pour ce projet emblématique, une organisation sans faille s’impose. Car c’est par la mer qu’il faut livrer dans un laps de temps court et régulier un produit de grande qualité. Or, la filiale de Vinci n’est pas un spécialiste de ce mode de transport.

 

Cependant, elle a déjà eu une première expérience sur laquelle elle s’est appuyée : la récupération, par bateaux, des déchets des travaux du tramway de Nice (06).

 

Pour Monaco, l’entreprise a compté sur la proximité et le niveau de qualité de sa carrière Jean Lefebvre de Châteauneuf- les-Martigues (13). Depuis 1970, celle-ci fournit en continu les matériaux nécessaires aux hauts-fourneaux d’Arcelor Mittal sur son site tout proche de Fos-sur-Mer (13). Ainsi, grâce à la qualité de ses granulats, Châteauneuf- les-Martigues est devenue la base de référence, également pour sa capacité à les extraire et les fournir en flux tendu.

 

Une question de timing

 

L’un des plus gros challenge cette opération : le timing. Si le chantier a été signé en septembre dernier pour un final ajusté en juin 2018, la livraison n’a démarré qu’en décembre, le temps de régler de nombreux détails… De taille.

 

D’abord, Eurovia a débuté par la sélection d’une nouvelle partie de sa carrière pour la consacrer au chantier de Monaco. Il ne fallait pas perturber le fonctionnement millimétré de l’ensemble du site.

 

Ensuite, elle a mis en place de nouveaux équipements. Notamment un concasseur mobile pour produire du 0/180 et une unité de débourbage, criblage et lavage pour sélectionner le 20/180 réclamé. Ce dernier a incorporé une installation d’eau spécifique avec recyclage.

 

Pour la livraison sur la plateforme de Fos-sur-Mer (13), à une cinquantaine de kilomètres de la carrière Jean Lefebvre, Eurovia a mobilisé une flotte de 40 camions avec chargement automatique ou par chargeur.

 

Il faut nous adapter aux conditions

 

Puis, au milieu des aménagements existants de chargement du terminal minéralier à Fos-sur-Mer (13), l’entreprise a conçu une nouvelle installation de lavage des matériaux, de contrôle du produit et de chargement du bateau. Ainsi, deux sauterelles au débit maximal de 1 000 tonnes/heure chargent 30 000 tonnes de 20/180 dans les deux soutes de l’énorme bateau Simon Stevin.

 

Au total, 51 rotations de ce mastodonte sont nécessaires pour livrer les 1 550 000 tonnes. Et un acheminement par bateau, « c’est totalement différent des camions, explique Benoit Weibel, responsable développement matériaux Sud d’Eurovia et détaché sur le chantier de Monaco.

 

Nous sommes tenus par le transporteur et c’est à nous, clients, de nous adapter aux conditions. Il y a 20 h de chargement, mais nous ne savons que 16 h avant à quel moment nous pourrons commencer. A nous de nous organiser ensuite ». Là aussi, et comme pour la qualité du produit, le challenge a été relevé.

 

 

 

 

Source : batirama.com / Photo d'ouverture : L’Anse du Portier un projet d’urbanisation en mer de la principauté de Monaco. Il s’agit de la construction d’une presqu’île d’environ 6 hectares qui repose sur des caissons trapézoïdaux en béton armé de 26 mètres de haut et de 10 000 tonnes chacun afin de former le socle de la plateforme. Eurovia fournit 1,55 millions de tonnes de granulats pour réaliser la couche de fondation. © Principauté de Monaco – SAM L’Anse du Portier – Renzo Piano Building Workshop – Valode & Pistre Architectes – Michel Desvigne Paysagiste

 

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Dernière revue

BTR N° 496 - Avril / Mai 2021

   

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (716 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique



Procédés non traditionnels d’assainissement autonome -  norme 12 566-3 + A1