DTU 52.1 : Les terrasses carrelées en pose scellée

DTU 52.1 : Les terrasses carrelées en pose scellée

Réaliser une terrasse carrelée à usage piétonnier n'est pas exempt d'embûches pour l'artisan. Le DTU 52.1 revêtements de sol scellés, de décembre 2003, propose un certain nombre de solutions concernant le support et son revêtement. Le point sur ce sujet.





 

La terrasse peut recouvrir un sous-sol ou être en contact avec le sol naturel.

 

  • Sur sous-sol, le support en béton doit avoir une pente de 1.5 %. Attention, ce n'est pas au mortier de scellement d'assurer la pente, mais au support ! Un système de drainage et d'étanchéité doit être assuré : drainage et étanchéité traditionnelle ou procédé sous Avis technique, comme le procédé Troba-Plus de Schlüter-Systems (l'Avis technique est consultable sur www.cstb.fr à la rubrique Avis techniques et en tapant le numéro de l'AT : 13/04-981). Le coût de ce type de système drainant, hors-pose, est voisin de 15€/m².

 

  • Sur support de type terre plein, la question que doit se poser l'artisan concerne l'inertie du sol. En effet, sur sol argileux, si la terrasse est réalisée en période de sécheresse, l'éventuelle réhydratation de l'argile peut générer des pressions supérieures à 20 tonnes/m², que ne pourra pas supporter la terrasse, même correctement réalisée. Pour s'affranchir de ce type de problème, une géomembrane posée en interface entre le sol et la terrasse, et relevée le long de la façade, constitue une solution satisfaisante.

 

  • Dans les autres cas, il est permis de se rapprocher du DTU 13.3.3 - Dallages de maison individuelle, même si le domaine d'application ne concerne pas ce type d'ouvrage. Par conséquent, après décapage de la terre végétale et nivellement, une couche de 20 cm de matérieux sablo-graveleux, correctement compactée, est réalisée. Un éventuel film de polyéthylène doit ensuite être disposé sur cette couche qui accueillera le treillis soudé, puis le béton

 

dtu1-381.jpg

La forme de pente éventuelle : attention aux réservations !

 

Cette forme peut être nécessaire afin d'obtenir des pentes complémentaires ou des cotes de niveaux imposés. Elle aura une épaisseur minimale de 3 cm et sera dosée, au minimum, à 325 kg de ciment/m3 de sable sec. Pour une forme de 3 à 5 cm, le treillis soudé sera du 50 x 50 en fil de 0.9 mm. Des mortiers industriels peuvent être utilisés en association avec des résines de latex afin d'améliorer l'accrochage sur le support en béton. En cas de fortes chaleurs, il est important de protéger cette forme en pulvérisant de l'eau en surface.

 

L'indispensable couche de désolidarisation drainante.

 

Cette couche de désolidarisation peut être consitutée d'un lit de 2 cm de granulat 2/10 surmontée d'un voile non-tissé synthétique d'au moins 170 g/m². La deuxième solution est un système de drainage bénéficiant d'un Avis technique comme Schlüter-Systems avec le procédé Troba-Plus...

 

Source : Batirama.com / Bertrand Lemoine

 

dtu2-381.jpg

Le CD carrelage : indispensable !

Le CD carrelage rassemble plus de 110 documents indispensable aux carreleurs : normes DTU, normes produits, Cahiers des Prescriptions Techniques, au sein desquels vous trouverez des réponses immédites pour faire face à tous les cas de figures. Le CD carrelage peut être commandé aurpès du CSTB ; Fax : 01 64 68 84 78 - E-mail : publication@cstb.fr ; Internet : http://boutique.cstb.fr

 

EN SAVOIR PLUS 

Les DTU 52.1 - NF P 61-202 et DTU 13.3 - NF P 11-213 peuvent être acquis auprès du CSTB ou de l'Afnor, ou dans la librairie de notre boutique.

 

Mémo chantier "sols carrelés" est disponible sur : www.qualitéconstruction.com

 

 




Mortier de pose, joints de fractionnement et joints périohériques

 

Le support de dallage à une pente minimale de 1.5% afin d'éloigner les eaux du bâtiment. L'épaisseur minimale du mortier de pose est de 5 cm.

 

  • Choix du liant et de son dosage : le mortier de ciment s'impose avec un dosage élevé. Attention au risque de retrait ! Le dosage moyen doit être de :

 

CLASSE DU CIMENT DOSAGE
32.5 N ou 32.5 R

 

275 kg/m3 de sable sec
42.5 N ou 42.5 R 250 kg/m3 de sable sec

 

Le DTU 52.1, précise que ces dosages sont exprimés à + ou - 50 kg.

 

  • Joints de fractionnement : les joints sont de 5 mm minimum en respectant une surface minimale de 20 m² (avec une longueur maximale de l'ordre de 5 m sauf dans le cas de la pose sur système d'étanchéité liquide (SEL), elle est ramenée à 4 m). Attention : dans le cas d'un revêtement sur une protection lourde réalisée par un Etancheur et le selon le DTU 43.1, le fractionnement de la protection du revêtement d'étanchéité doit se poursuivre dans la totalité de l'épaisseur du carrelage et du mortier de pose, soit tous les 4 m maximum par des joints de 1 à 2  cm en limitant les surfaces à 10 m².

 

  • Joints périphériques : ils doivent avoir une épaisseur de 5 mm.

 

  • Tolérances et aspect fini : la tolérance de planéité de la terrasse finie est de 3 mm sour la règle de 2 m. Le DTU 52.1 précise que l'aspect final du revêtement s'évalue à hauteur d'homme (environ 1.65 m) et à une distance de 2 m avec un éclairage non rasant.

 

dtu3-381.jpg

Articles qui devraient vous intéresser

Revêtements de sols durs
Revêtements de sols durs

2 Commentaires


- -
  • par Tto
  • 0
  • 0

Oui c'est normal, vous pouvez toujours mettre un seau pour récupérer l'eau qui coule. Comme ça vous ferez de grosses économie pour arroser vos plantes !


- -
  • par bernard
  • 0
  • 0

Bonjour, mon voisin de dessus a refait sa terrasse extérieure et depuis j'ai un goutte à goutte permanent après chaque pluie, comme si sa terrasse n'était pas étanche. Est ce normal ? Merci pour votre aide.

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Dernière revue

BTR N° 495 - Février / Mars 2021

     

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (607 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Ventilation double flux dans le résidentiel


Les toitures et terrasses végétalisées