Une nouvelle centrale béton compacte mais efficace !

Une nouvelle centrale béton compacte mais efficace !

A Doville (50), la nouvelle unité de production de béton prêt à l’emploi du mexicain Cemex bénéficie de la technologie du Groupe en matière de gestion de qualité et environnementale.




« Sur ce site de Doville, entre Cherbourg et Coutances, nous avions une centrale à béton vétuste qui ne répondait plus à nos marchés qui demandent de plus en plus de produits spéciaux, explique Franck Amourette, directeur de l’Agence CEMEX Bétons Basse-Normandie.

Nous avons démoli l’ancienne centrale, refait le génie civil, modifié le terrain et terrassé de manière à enterrer la nouvelle unité de production afin qu’elle soit mieux intégrée au paysage ».

Et tout cela en un délai court puisque seulement 4 mois de travaux et d’arrêt de la production ont été nécessaires pour la démolition de l’ancienne centrale et la construction et mise en route de la nouvelle pour un coût total de 1,5 M€.

Une vraie demande en béton décoratifs



Elle desservira le marché de l’ouest du Cotentin avec une capacité de production de 40 m3/h grâce à un malaxeur Teka de 1,5 m3 fini. « Il nous permet de produire des bétons décoratifs pour lesquels nous avons une vraie demande car nous ne sommes pas très loin de la mer, poursuit Franck Amourette. Nous servons un marché assez diffus de logement, maisons individuelles, d’ouvrages agricoles… avec un marché de 15 000 à 18 000 m3 annuels. »

Sa conception a été soignée : elle s’avère particulièrement compacte de façon à optimiser et minimiser les transferts de matériaux sur les tapis, sans longueurs inutiles, ce qui lui assure par ailleurs une excellente intégration dans le paysage.

 

Elle est entièrement bardée (stockage et malaxeur) et des filtres anti-poussières de dernière génération ont été installés. Les équipements retenus possèdent des moteurs moins énergivores.

 

Séparation et traitement des eaux

 

La compacité de cette unité de production a également été étudiée avec le constructeur par rapport au confinement du terrain de 5 700 m2 et en pointe, avec un stockage des matériaux en ligne : 5 trémies à granulats d’une capacité unitaire de 32 t (dont une pour les produits spéciaux) et 4 silos à ciments de 80 t (pour un ciment CEM II 42.5, un CEM V 32.5 PMES, un pour les filler et un pour des cendres volantes).

 

Le local à adjuvants est équipé d’un bassin de rétention dimensionné pour les 7 cuves qu’il abrite. L’ensemble des extérieurs est recouvert d’un revêtement et le terrain a été clôturé pour éviter les intrusions.

 

« Les camions ont dorénavant un cheminement bien défini, une allée piéton a été créée, explique Franck Amourette. Le dallage mis en place assure la séparation des eaux de processus et des eaux de ruissellement.

 

Une centrale certifiée Iso 14001

 

Ces dernières sont évacuées dans le circuit domestique des eaux de pluie et dans la zone de fabrication, les eaux de lavage des camions et des pompes  sont canalisées dans des bassins de décantation pour être réinjectées dans le processus.

 

Nous avons installé des bennes pour récupérer les retours béton qui seront ensuite concassées. » Comme l’ensemble des sites de production et administratifs de CEMEX, cette unité de production est certifiée ISO 14001 (management environnemental).

 

 

  1. La centrale est entièrement bardée (stockage et malaxeur) avec des tapis capotés





Source : batirama.com / Corinne Bailly

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (38 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits

ASCM 18-4 QM AS

BASIK