Domotique (08) : Hager lance une offre domotique simplifiée

Domotique (08) : Hager lance une offre domotique simplifiée

Hager est déterminé à élargir le marché de la domotique en proposant une solution évolutive, conçue pour la rénovation, simple à installer et facile à utiliser.

FLEXIClean & SKINReflex : les isolants d’EDILIANS, nouvelle génération !


Comme de nombreux acteurs, Hager croît en l’avenir de la maison connectée. Selon l’industriel, le marché français de la maison connectée aurait augmenté de 34% 2015 et de 50% depuis 2013.

 

D’ici 2020, Hager prévoit 3 millions de chantiers en logement et en petit tertiaire. Bref, pour Hager, la maison connectée, c’est un avant tout un marché et il souhaite en prendre toute sa part.

 

Une nouvelle offre développée avec ses clients

 

Hager a présenté vendredi 22 avril, sa nouvelle solution domotique Coviva. Elle a été développée avec l’aide de ses clients installateurs et après une série de réunions organisées avec des particuliers dont le logement est déjà équipé d’une box domotique.

 

Il ressort de cette recherche que le marché se trouve avant tout en maisons individuelles existantes, mais aussi en petit tertiaire existant (cabinets médicaux, dentaires, petits bureaux, commerces, salon de coiffure, etc.).

 

Ensuite, les installateurs souhaitent une solution simple à installer et évolutive. Mais par-dessus tout, il faut que le système leur permette d’apporter une vraie valeur ajoutée au client final. Autrement dit, il ne faut pas que le client puisse l’installer tout seul.

 

 

  1. Avec des login et des possibilités différentes, l’installateur et le client final utilisent la même App Coviva sur Smartphone ou tablette Android ou iOS. © Hager

 

Une seule App

 

L’utilisateur final, pour sa part, cherche naturellement une vraie simplicité d’emploi. Plus précisément, il veut une seule et même application sur Smartphone ou tablette pour piloter toute l’installation domotique de la maison.

 

Le client final se rend bien compte que devoir employer une App différente pour les volets roulants, pour l’alarme, pour le chauffage, pour la lumière, etc. c’est pénible. Enfin, le client final semble soucieux de la confidentialité des données collectées chez lui.

 

Hager l’a bien compris et propose une unique App Coviva, téléchargeable sur Playstore (Android) et sur l’AppStore d’Apple. L’App Coviva enrichit ses fonctionnalités au fur et à mesure que de nouveaux appareils sont connectés à une intallation Coviva.

 

 

  1. Le cœur du système Coviva est un contrôleur domotique avec Ethernet filaire ou WIFi en amont, KNX radio en aval. © Hager

 

Un contrôleur domotique, pas une box

 

Fort de ces enseignements, Hager a développé son système Coviva. Testé en 2015 sur le marché italien, il arrive en France aujourd’hui. Le cœur du système est un contrôleur domotique. Hager insiste beaucoup sur le vocabulaire.

 

Il ne s’agit pas d’une box domotique, mais d’un contrôleur. En réalité, ce contrôleur Coviva a bien des fonctions similaires à celles des box domotiques des concurrents.

 

Mais Hager estime que le mot box peut entraîner une confusion avec les box internet d’Orange, Free, SFR, Bouygues, Numéricable et autres qui fournissent au logement sa connexion internet.

 

 

  1. Les composants de l’installation Coviva sont notamment les micro-modules extra-plats qui pilotent l’éclairage et les volets roulants. © Hager

 

KNX Radio HF en aval

 

Le contrôleur Covia communique en aval avec les composants du système à l’aide du protocole KNX Radio HF. Ce qui rend Coviva compatible avec tous les appareils KNX Radio HF.

 

Hager, lui-même, en propose plusieurs dizaines, depuis des prises gigognes à variateur pouvant piloter 300 W, jusqu’à des prises On/Off et à des détecteurs de fumées. Berker, l’une des marques du groupe Hager, en propose également.

 

Legrand commercialise une passerelle monodirectionnelle en KNX Radio. Siemens a un contact de feuillure en KNX radio à son catalogue, ainsi qu’une passerelle entre enOcean et KNX radio. Jung dispose lui-aussi de plusieurs dizaines d’équipements sous ce protocole.

 

 

  1. Toute une série de micro-modules sont disponibles et Coviva est compatible avec tous les appareils exploitant le protocole KNX radio. © Hager

 

Le Cloud en amont

 

En amont, Coviva est connecté à la box internet du logement soit en filaire Ethernet, soit en WiFI. Pour élargir les fonctionnalités de Coviva, Hager passe des accords avec certains acteurs du marché des objets connectés.

 

Le but est d’apporter au contrôleur Coviva, de nouvelles données qu’il peut intégrer dans ses scenarios pour enrichir le fonctionnement domotique de la maison. Le premier accord de ce type est avec NetAtmo. Coviva utilise les informations de la station météo NetAtmo. Techniquement, cela se passe de Cloud à Cloud.

 

Coviva est connecté à internet, la station NetAtmo également. NetAtmo a ouvert son API (Application Programming Interface), ce qui permet à Coviva de récupérer les données NetAtmo de la maison et de les utiliser pour ses propres besoins. Hager envisage d’autres ouvertures, toujours en utilisant les API des autres systèmes.


 

  1. Pour le pilotage du chauffage à eau chaude, Hager propose des têtes de robinet thermostatique à piles, communiquant en KNX radio. C’est une solution élégante qui contourne l’obstacle du pilotage direct des générateurs. © PP

 

Les composants de Coviva

 

Coviva est lancé avec toute une série de composants KNX radio de Hager. Les principaux sont les micro-modules pour le pilotage des moteurs de volets roulants et de l’éclairage. Leur portée est de 30 m à l’intérieur à travers deux dalles de béton, soit une maison de 3 niveaux, et 100 m au minium à l’extérieur.

 

Extra-plats, ils se posent à l’intérieur des boîtiers d’encastrement des appareillage muraux existants. Ils existent également en version Kallista.

 

Hager propose notamment un micro-module 4 fils pour la centralisation des commandes de volets roulants, un double va-et-vient, un va-et-vient sans neutre, un va-et-vient variateur sans neutre, un micro-module On/Off avec neutre… Coviva est également compatible avec l’offre d’alarme Sepio de Hager. Les contrôleurs Coviva et Sepio communiquent par Ethernet filaire ou en WiFI.

 

 

  1. L’offre Coviva est compatible avec la gamme d’alarmes Sepio de Hager. © Hager

 

Chauffage électrique et chauffage à eau chaude

 

Dès son lancement Coviva sait piloter du chauffage électrique et du chauffage à eau chaude. Pour le chauffage électrique, il suffit d’ajouter un récepteur fil pilote à chaque radiateur doté d’une commande par fil pilote. Pour le chauffage central à eau chaude, il faut remplacer les têtes des robinets thermostatiques par des têtes KNX radio à piles.

 

Ces têtes motorisées sont aux dimensions des corps de robinetterie Danfoss, mais Hager propose des bagues d’adaptation pour les corps Comap et Oventrop. Ce qui permet de piloter le chauffage émetteur par émetteur, pièce par pièce, zone par zone…

 

Pour parfaire le pilotage du chauffage, Hager propose aussi un détecteur d’ouverture de porte ou de fenêtre en KNX radio. De manière à couper le chauffage d’une pièce lorsque la fenêtre ou la porte-fenêtre est ouverte.

 

 

  1. L’alarme Sepio communique avec le contrôleur Coviva et peut donc être intégrée au Covigrams, les scénarios de Coviva. Par exemple, l’enclenchement de l’alarme peut s’accompagner de l’extinction des lumières, de la mise en veille du chauffage, de la fermeture des volets roulants, etc. © PP

 

Quatre packs pour commencer

 

Pour lancer Coviva, Hager a mis au point 4 packs : deux packs confort et deux packs sécurité, accompagnés de vidéos de présentation expliquant la mise en œuvre aux installateurs. Les packs confort (699 € HT) permettent un pilotage de l’éclairage et soit du chauffage électrique, soit du chauffage à eau chaude.

 

Les packs sécurité (1199 € HT) comportent la centrale d’alarme Sepio, diverses possibilités de contrôle et d’alarme et le pilotage de l’éclairage. Les composants de l’offre Coviva sont également disponibles à l’unité, hors des packs.

 

L’ensemble de l’offre Coviva est commercialisée seulement par la distribution professionnelle et mis en œuvre par des installateurs professionnels. Les appareils Coviva sont garantis 5 ans.

 

 

  1. Chaque contrôleur Coviva possède un numéro d’identification unique. Avec l’App Coviva, l’installateur scanne le code et peut accéder à la configuration du système. La base de données de l’installation KNX réside dans le contrôleur.

 

Les Covigrams pour programmer des scénarios

 

Pour piloter et configurer une installation Coviva, l’utilisateur final et l’installateur utilisent une seule et même App. Lorsque l’installateur a terminé son travail et livré l’installation au client, il n’y a plus accès, sauf si son client l’y autorise.

 

Coviva permet le contrôle-commande de l’installation, avec toujours un retour d’état qui montre si la commande est exécutée ou pas. Pour programmer l’installation, en revanche, Hager a développé les “Covigrams”. A partir de l’App, l’utilisateur programme des actions.

 

Les Covigrams seront ensuite déclenchés par un évènement, comme une détection d’intrusion ou l’enclenchement de l’alarme Sepio, par exemple, de manière programmée, notamment pour le chauffage, ou bien en utilisant un bouton virtuel qui porte le nom d’un Covigram. Cette dernière possibilité est utile pour déclencher des scénarios spécifiques préprogrammés : une ambiance pour regarder un film, etc.

 

A venir

 

Outre le développement de collaboration avec des offres tierces à travers l’accès à leurs API, Hager envisage d’autres élargissements de fonctions pour Coviva. Dés juin 2016, Coviva permettra de visualiser à distance les images capturées par la caméra du système d’alarme.

Ensuite, il manque une serrure connectée dans l’offre alarme. Elle devrait arriver en 2017, tout comme l’exploitation dans Coviva des portiers vidéo Hager qui ne sont pas encore distribués en France.

 

 


Source : batirama.com / Pascal Poggi

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
Hors-série BATIMAT

Produits



Votre avis compte

Les aides aux entreprises face à la crise énergétique vous semblent-elles plus claires et faciles d'accès qu'avant ? (3 votants)
Oui, le Gouvernement a simplifié les choses.
Non, on n'y comprend toujours rien.
 

Articles

Nouveautés Produits



Boutique

Planchers et rupteurs de ponts thermiques