Béton de chanvre et bois sur une extension

Béton de chanvre et bois sur une extension

Pour construire cette salle de réunion, qui augmente ses locaux de Bagnolet (93) de quelque 200 m2, la Confédération Paysanne a choisi le parpaing de chanvre, le bois et une toiture végétalisée. Ces matériaux naturels et leur mise en oeuvre sont compatibles avec son image et son budget serré.







La chènevotte est une partie de la tige du chanvre inutilisée par la papeterie, principal consommateur de cette plante cultivée notamment en France. Additionnée d'un liant à la chaux, ce résidu permet d'obtenir un béton végétal performant : léger, résistant au gel, au feu, aux insectes et aux rongeurs, tout en étant perméable à la vapeur d'eau et bon isolant thermique et acoustique. Easy-chanvre fabrique un bloc de béton de chanvre unique de 60x30x30 cm, adapté à une construction rapide et en série. Une demande d'ATE auprès du CTBA est en bonne voie.

 

6 rangs par jour


Le chantier de Bagnolet, achevé en juin dernier, a débuté en septembre 2006 par la mise en oeuvre des murs, réalisée en un mois par Maison de chanvre, une filiale de Easy-chanvre qui s'occupe de la maîtrise d'oeuvre et de l'assistance technique aux artisans et aux auto-constructeurs. "Le coup de patte s'acquiert en 2 ou 3 semaines. En moyenne, on monte 6 rangs par jour", affirme Renaud Robin, fondateur de Easy-chanvre. "Ici, nous avons commencé par monter tous les murs en même temps, puis, n'ayant qu'un échafaudage, nous avons poursuivi mur par mur, jusqu'à 2,7 m de haut (9 rangs de blocs). L'ossature bois peut porter jusqu'à 12 T/m linéaire de charge répartie. Elle est calculée et découpée à l'avance pour une gestion plus rationnelle du chantier. Il ne reste plus qu'à suivre le plan de montage !"

 

L'étape la plus importante consiste à remplir les “cheminées”. Le poteau doit être parfaitement lié pour obtenir un mur monolithique, qui participe au contreventement du mur. La lisse haute, reprise tous les 30 cm, garantit la rectitude du mur dans le temps.


Source: batirama.com / E.J.







                                             

2 - Montage du 1er rang de blocs, dans lesquels une découpe de 10 cm de haut, à la base des réservations de passage des poteaux, est réalisée de chaque côté pour vérifier les appuis des poteaux sur la base.

 

                                             chanvre2.jpg

 

3 - Ces premiers blocs sont collés sur la lisse, au liant chaux aérienne-chaux hydraulique, à joints rompus.

 

                                             chanvre3-396.jpg

 

4 - Tous les murs sont montés en même temps, en tournant, à raison de 3 rangs par jour.

 

                                                   chanvre4-396.jpg

 

5 - Le liant utilisé est un mélange d'eau, de chaux aérienne (85%), de chaux hydraulique et d'un ersatz de calcaire broyé.

 

                                            chanvre5-396.jpg

 

6 - L'alignement des blocs est indispensable pour pouvoir enfiler les poteaux en pin du nord de classe II 5 x 15 cm, coupés sur mesure en atelier, dans les réserves de 7 x 17 cm ménagées dans les blocs.

 

                                           chanvre6-396.jpg

 

7 - Les blocs d'angle reçoivent des poteaux de 15 x 15 cm.

 

                                          chanvre7-396.jpg

 

8 - Des platines métalliques 40 x 120 mm fixent le pied des poteaux à la lisse basse, des 2 côtés du mur. Les interstices au bas du mur et au niveau de la dalle sont rebouchés avec un mortier chaux hydraulique-sable, créant une barrière contre l'humidité qui protège la lisse et le bas du mur.

 

                                         chanvre8-396.jpg

 

9 - Après le remplissage des blocs au lait de chaux grasse, une lisse, constituée de 2 éléments de 5 x 15 cm superposés et montés à joints décalés, est fixée en tête des poteaux, avec des connecteurs ou des vis.

 

                                        chanvre9-396.jpg

 

10 - Les deux poutres maîtresses sont posées sur la lisse haute, puis 120 cm de mur seront encore montés. La pente du toit (2%) sera obtenue en arasant les blocs à la scie Alligator ou égoïne.

 

                                        chanvre11-396.jpg

 

11 - Une lisse de finition est posée (fin de la 3ème semaine de chantier). Le rebouchage demande 10 jours à une personne. Les huisseries seront posées sans attendre le séchage complet (simple découpe et reprise de la feuillure). Le dormant est fixé avec des équerres métalliques sur les poteaux, sur les côtés uniquement.

 

                                       chanvre10-396.jpg

 

12 - La dalle en béton de chanvre de 25 cm, qui inclut un chauffage au sol basse température, la toiture (20 cm de laine de chanvre entre des panneaux OSB, membrane bio étanche et terre souflée sur 12 cm, pour une végétalisation extensive), les enduits intérieurs.

 

                                                 chanvre12-396.jpg

 

Blocs préfabriqués en chanvre et chaux moulés et vibrés

Dimensions : 30 x 30 x 60 cm.

Poids : 18 kg*Coef. U : 0.36 W/m°C

 

 

 


 






 

FICHE CHANTIER

♦ Confédération Paysanne

 

81 avenue de la République

93170 Bagnolet

Coût total :100 000 €

 

♦ Maison de chanvre

 

Le Tranic

56 400  Brech

06 18 49 22 59 (Renaud Robin)

Mise en oeuvre : 110 €/m² HT mur monté.

Clef en main : 1100 à 1500 €/m² monté

 

EASY CHANVRE

 

Matériau (Médaille - Batimat Bronze 2005), étude technique

4 rue du Phare

56470 Saint-Philibert

Tél : 02 97 59 12 98

www.easychanvre.fr

 

 

 

 

 


 


Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (195 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique


Les enduits de façade - NF DTU 26.1