Panasonic adopte Wiser de Schneider Electric

Panasonic adopte Wiser de Schneider Electric

Pour piloter le chauffage central et ses pompes à chaleur, Panasonic a adopté le système Wiser de Schneider Electric. L'apprivoisement de Wiser par Panasonic s'effectue en deux temps.



Panasonic cherchait une solution élégante pour insérer ses pompes à chaleur domestiques dans un système de gestion du chauffage évolué. Il a opté pour l'environnement Wiser de Schneider Electric pour au moins trois raisons.

 

Premièrement, d'ici quelques mois, Schneider  Electric commercialisera Wiser dans toute l'Europe. Ce qui évite de chercher différentes solutions pour les divers pays de l'Union Européenne. Deuxièmement, Wiser est un système en développement.

 

Schneider Electric a annoncé sa ferme intention d'ajouter progressivement de nouvelles solutions. Probablement, en puisant dans l'énorme portefeuille d'appareils compatibles Wiser que fabrique Eberlé, une entreprise belge, que Schneider Electric a acheté l'an dernier.

 

Communication sans fil sous Zigbee

 

Car, et c'est la troisième raison, Wiser fonctionne à base de communications sans fil sous ZigBee, un protocole de communication sans fil dont on vous parle souvent. Sous ZigBee, chaque point est à la fois récepteur, émetteur et relais.

 

Par conséquent, si une information doit parvenir de A à B, mais que la liaison directe n'est pas accessible – c'est de la radio HF : tout est possible et tout peut changer d'une minute à l'autre -, le message sera relayé vers C, puis, D, … jusqu'à parvenir enfin à B par un chemin détourné. Ce qui rend le protocole ZigBee particulièrement bien adapté aux logements et aux bâtiments tertiaires.

 

Panasonic n'est pas un novice en ce qui concerne ZigBee. L'entreprise est en effet membre de la Connected Lighting Alliance.

 

Un protocole unique pour l’éclairage domestique

 

Fondée en août 2012 par GE Lighting, Lutron, Osram, Panasonic, Philips et Toshiba, rejointe depuis par une vingtaine d'autres industriels de l'éclairage du monde entier, cette association a décidé en juin 2013 de faire de ZigBee, complété par les spécifications ZigBee Light Link, le protocole de communication supporté par l'ensemble de l'industrie de l'éclairage domestique.

 

Les spécifications ZigBee Light Link créent toute une série de profils – lampe, variateur, ballast électronique, … - et rendent interopérables des appareils d'éclairage domestique issus de fabricants différents.

 

En ce qui concerne ZigBee en Génie Climatique, une initiative rassemble les partenaires du projet Smart City dans le quartier  Confluence à Lyon (EDF, GDF, Panasonic, Toshiba, Delta Dore, Schneider-Electric, Legrand, …) et vise à aboutir à des profils communs, permettant une interopérabilité entre leurs différents appareils sous ZigBee.

 

Bref, le choix de Wiser de Schneider Electric par Panasonic n'est peut-être que la partie émergée de l'iceberg de la collaboration entre ces deux entreprises autour de ZigBee.

 

 

  1. Le protocole de commuication sans fil ZigBee est en fort développement. Il est géré par la ZigBee Alliance.
    Doc. PP

 

 

  1. Complété par les spécifications ZigBee Light Link, ZigBee est devenu le protocole standard pour le pilotage sans fil de l'éclairage domestique depuis 2013.
    Doc. PP

 

Electricité, ECS, thermostat : il commande tout

 

En attendant, Panasonic est intéressé par les possibilités de pilotage offertes par Wiser. Wiser se compose d'une application sous Android et iOS d'Apple pour Smartphone et tablettes, ainsi que d'un petit nombre d'éléments matériels de base.

 

Parmi ces matériels, on trouve une box centralisatrice, un boîtier de comptage, un thermostat qui pilote la température d'une pièce, un actionneur de convecteur ou de radiateur électrique, des prises intelligentes connectées, un actionneur de ballon d'eau chaude électrique, un boîtier « Eco » qui abaisse la température du logement et, surtout, de robinets de chauffage électroniques commandables à distance.

 

Un boîtier capable de recevoir les impulsions d'un compteur de gaz ou d'eau devrait apparaître cette année. Pour comptabiliser les consommations électriques, chacun des boîtiers connectés en ZigBee – actionneurs radiateurs, actionneur ballon, prises intelligentes – compte l'énergie électrique qu'il voit passer.

 

Pour les autres consommations électriques, le boîtier comptage dispose de 6 Tors reliés par RJ45 et peut donc compter les consommations de 6 départs électriques différents. Tous ces comptages envoient leurs informations à la box Wiser, qui les remet en forme et les affiche sur des smartphones ou tablettes équipés de l'application Wiser.

 

Modifier la température de l’eau du robinet à distance

 

Le robinet thermostatique électronique, pour sa part, est équipé de deux piles AA et est fourni avec des adaptateurs permettant de le monter sur presque tous les corps de robinets de radiateurs du marché : Comap, Danfos, Giacomini, Heimeier, etc.

 

Il est pourvu d'une sonde de température ambiante et d'un mini-écran. Une fois le robinet reconnu par l'installation, il est possible de modifier la température de consigne soit directement sur le robinet, soit à partir de l'application Wiser.

 

La portée maximale entre la box Wiser et le robinet est de 30 m. Au-delà, il faut ajouter un répéteur de signal. Ce robinet permet de piloter finement, pièce par pièce, le chauffage d'une maison ou d'un logement depuis l'application Wiser, avec toutes sortes de possibilités de scenarios.

 

Mais le robinet dispose aussi de fonctions autonomes. S'il observe une baisse rapide et importante de la température dans la pièce, il considère qu'une fenêtre est ouverte et il coupe le radiateur durant 10 minutes. Il comporte une sécurité enfant qui empêche de modifier localement la température de consigne. Wiser peut piloter 20 robinets de radiateur au maximum.

 

 

  1. Destiné à piloter les équipements consommatn de l'énergie dans la maison, Wiser de Schneider Electric communique en ZigBee.
    Doc. Schneider Electric.

 

 

 

 

  1. La box ZigBee constitue le cœur de l'installation. Elle communique en ZigBee avec les périphérique et possède une liaison en WiFi et par câble Ethernet vers les smartphones les tablettes et internet.
    Doc. Schneider Electric

 

 

  1. L'application Wiser est disponible aussi bien sur iOS (Apple) que sur Android (tous les autres).
    Doc. Schneider Electric.

 

 

  1. Le module radiateur à eau chaude permet de piloter la température de la maison pièce par pièce.
    Doc. Schneider Electric

 

 

  1. La tête thermostatique électronique de Schneider Electric est asservie à la Box Wiser pour la programmation, voire la modification de la température de consigne. Mais elle sait reconnaître toute seule l'ouverture d'une fenêtre et coupe le chauffage.
    Doc. Schneider Electric

 

Les pompes à chaleur sous le contrôle de Wiser

 

Le système Wiser est d'autant plus intéressant que les consommations d'énergie du logement sont importantes. Schneider Electric avance une économie d'énergie de 30%. Wiser est nettement plus rentable en existant qu'en construction neuve.

 

En construction neuve, les consommations globales sont fortement réduites : économiser 30% de pas grand-chose ne permet pas un temps de retour raisonnable. De plus il manque encore certains équipements nécessaires en construction neuve.

 

Le plancher chauffant, par exemple, a pris une part de marché très importante en maisons individuelles neuves. Pour l'instant, Schneider Electric ne propose pas de collecteurs avec départs motorisés pour piloter un plancher chauffant par l'intermédiaire de Wiser.

 

Panasonic a adopté Wiser pour piloter ses pompes à chaleur Aquarea dans l'existant. Cette gamme est particulièrement étendue. On trouve des modèles monophasés ou triphasés, chauffage seul ou réversibles, avec ou sans production d'ECS, de 3,2 à 16 kW, soit plus de 65 modèles.

 

Les variations de puissance bientôt pilotées

 

La gamme All-in-One, dévoilée fin 2014, se compose de Pac bi-blocs réversibles avec production d'ECS. Leurs unités intérieures intègrent un ballon de production d'ECS de 200 litres et toute la panoplie hydraulique nécessaire à l'alimentation du réseau de chauffage central.

 

Leur EER varie de 2,67 à 3,08 pour une température extérieure de 35°C et une loi d'eau de 7/12°C. Elle comporte 4 modèles monophasés de 3 à 9 kW et 7 modèles triphasés de 3 à 16 kW. Leur COP varient de 4,28 à 5 pour une température extérieure de +7°C et un départ à 35°C. Pour l'instant, Wiser est raccordé aux Pac Panasonic par contact sec : il sait allumer ou éteindre la Pac.

 

Mais dès le mois de septembre, phase 2 de la collaboration entre Panasonic et Schneider Electric, Wiser aura accès au logiciel de régulation des Pac et pourra les piloter en variation de puissance. Les deux industriels appellent ça une communication « Cloud to Cloud ». Ce n'est qu'une expression marketing, tout se déroule localement dans le logement. Mais cela signifie que Wiser saura utiliser toute la richesse des possibilités de régulation des Pac du fabricant.

 

 

  1. Panasonic dispose d'une gamme de plus de 65 pompes à chaleur de 3 à 16 kW.
    Doc. Panasonic

 

 

  1. La gamme la plus récente – les Pac All In One – de Panasonic est composée de modèles réversibles ou chauffage seul avec production d'ECS.
    Doc. Panasonic

 

 

  1. Pour l'instant, les Pac Panasonic sont pilotées par Wiser par un contact sec – marche/arrêt -, mais dès septembre 2015, Wiser aura accès au logiciel de régulation des pac et pourra utiliser toutes leurs possibilités de variation de vitesse par inverter.
    Doc. Panasonic



Source : batirama.com / Pascal Poggi

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2158 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique


La fabrication du bâtiment 1