Des idées à foison chez Nicoll pour croître à nouveau

Des idées à foison chez Nicoll pour croître à nouveau

Pâtissant du repli du marché du Neuf, Nicoll maintient son chiffre d’affaires et mise sur l’innovation et le développement à l’international pour renouer avec la croissance.






La société Choletaise a ouvert les portes de son centre de recherche & développement. Spécialisée dans la fabrication de produits en matériaux de synthèse dans le domaine de l’évacuation et de la gestion de eaux, Nicoll s’est dotée d’une nouvelle structure pour accélérer son processus d’innovation.

 

Installé sur le site du siège à Cholet, le centre R&D d’une surface de 1200 m2 abrite des équipements à la pointe de la technologie comme une imprimante 3D, des bancs de tests hydrauliques, aérauliques, mécaniques, une salle d’analyse acoustique ultra performante…

 

Trente trois experts et ingénieurs y travaillent quotidiennement pour développer de nouveaux produits et systèmes innovants. « Ces trois dernières années, nous avons lancé 60 nouveaux produits », confie Gilles Heynard, directeur général adjoint de Nicoll. Parmi les plus remarqués, le Chutaphone et Chutunic Acoustique qui ont valu à l’industriel d’être récompensé lors de l’édition 2015 des Décibels d’Or.

 

Des innovations dans tous les domaines

 

« La vraie force de Nicoll est de pouvoir passer de l’idée au prototype en une seule journée, » estime Charles Poisson. Grâce à une politique d’investissement R&D importante au niveau du Groupe Aliaxis (24 millions d’euros en 2014), Nicoll dispose en effet de toutes les ressources nécessaires à l’élaboration de nouveaux produits sur un même site.

 

« Nous travaillons sur plusieurs axes comme le confort de l’habitat, la réduction du bruit, l’amélioration de la salubrité, les économies d’énergie, la thermique, la sécurité mais aussi l’esthétique et le design », confie Gilles Heynard.

 

Ainsi le système Chutaphone Chutunic réduit considérablement les bruits de chute d’eau dans les canalisations, la nouvelle gamme Atemax modernise les chapeaux de ventilation en sortie de toit (présentation lors du prochain salon Batimat), Fluxo est un nouveau système complet de plancher chauffant régulé qui offre un gain de 10% sur le coefficient d’énergie primaire (présentation sur le Salon Enéo)…

 

Nicoll a dévoilé sur le salon ISH un prototype de mécanisme de vidage d’évier à commande électronique sans contact développé en partenariat avec la société SCD. En lien direct avec les agences régionales de la santé (ARS) des Dom-Tom, les ingénieurs de la R&D étudient aussi des solutions pour lutter contre la prolifération des moustiques dans les eaux stagnantes.



Source : batirama.com / Céline Jappé

 

Développement à l’international

 

Industriel français appartenant au groupe belge Aliaxis, Nicoll emploie 1260 personnes en France sur trois sites de production. « Notre chiffre d’affaires est stable à 189 millions d’euros en 2014 malgré la conjoncture, précise Gilles Heynard. Le marché français étant en déclin, nous souhaitons aller chercher de la croissance à l’international. »

 

Aujourd’hui Nicoll réalise 15 à 20% de son CA à l’export. « L’an dernier, nous avons créé la division Nicoll International pour accompagner notre développement à l’étranger. Nous souhaitons nous rapprocher commercialement des autres marques du groupe en Allemagne, en Italie et en Espagne. »

 

Des filiales propres ont vu le jour en Russie en Ukraine, en Scandinavie et très prochainement en République Tchèque. Des bureaux de liaisons ont également été implantés En Algérie, au Maroc et en Turquie.

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

21 PRODUIT(S) POUR NICOLL











Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (484 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique



Techniques et pratique de la chaux