Cloisons en briques de verre : des solutions créatives

Cloisons en briques de verre : des solutions créatives

Composée de deux pièces de verre moulées et soudées en ménageant un vide d’air, la brique de verre fait un retour en force en décoration intérieure en apportant lumière et transparence.






 

Produit de haute technicité imposant notamment un travail de calepinage rigoureux, la brique de verre a longtemps souffert d’une mauvaise image à la suite de nombreux déboires de mise en œuvre.  Elle est de nouveaux aujourd’hui en vogue, portée par des solutions de pose intégrée et par des produits en kits comprenant les briques de verres + les accessoires de montage + les profils de finition qui peuvent être en bois, en aluminium laqué ou anodisé voire en couleur. Côté technique, le montage est désormais ­ultra-simplifié et rapide, réalisable avec différents systèmes d’assemblage comme le joint mortier ou, pour une pose à sec, le joint silicone ou bois. Le fabricant La Rochère a même développé une gamme de briques de verre enrobées d’une ceinture de PVC dotée d’ergots et de rainures qui s’emboîtent et s’assemblent par soudure à froid PVC avec, en finition, un joint de type carrelage de 8 mm. Le fabricant ­Saverbat propose, quant à lui, des panneaux standard ou sur mesure préfabriqués en usine qui peuvent être ­utilisés seuls ou superposés pour répondre à une infinité de ­dimensions. Autant de nouveautés qui mettent désormais à la portée de tout bon professionnel, un produit haut de gamme.

 

Jeux de formes et de couleurs


Depuis quelques années déjà, l’un des nouveaux créneaux de la brique de verre est la cloison de douche. Des kits spécifiques sont d’ailleurs proposés, permettant de monter une cloison en 4 heures maximum. Cloisons ou demi-cloisons pour délimiter des espaces spécifiques sans pour autant casser l’effet de volume, bar  ou comptoir entre la cuisine et le salon, forme droite, courbe ou sinusoïdale… il suffit de laisser libre cours à son imagination. Des aménagements plus créatifs les uns que les autres sont possibles, simplement en mariant les formats, les coloris, les graphismes… D’autant que côté esthétique, une large gamme de dimensions, de couleurs, de finitions permet de choisir en fonction de l’ambiance recherchée. Les modèles existants multiplient les aspects (transparent, translucide, satiné pour jouer sur l’opalescence, nuagé, bullé ou strié pour des effets de matière…), les couleurs vives ou pastels (jaune, violet, rouge, vert, bleu… et même bronze) et bien entendu, les formats. Les briques sont carrées (19 cm de côté en standard ou encore 11,5,  24 ou 30 cm), rectangulaires ou courbes, disponibles généralement en 8 ou 10 cm d’épaisseur.


Source : batirama.com / Virginie Bourguet

 

Système en kit pour un montage ultra-simple

 

Ce système en kit* à base de briques de verre de 8 cm de côté est conçu pour des cloisons droites intérieures (y compris en milieu humide) de 2,40?m de côté maximum. Le montage se réalise à sec permettant de travailler en milieu fini. La première étape consiste à découper à la scie à métaux (à l’aide d’une boîte à onglet) les profils d’encadrement en aluminium ainsi que les profils longs en PVC (disposés entre chaque rang de briques) aux dimensions souhaitées. À noter qu’il est possible de faire prédécouper tous ces accessoires en usine.


* Système Bricokit de Saverbat, disponible pour des cloisons de 2,50 m maximum en version joint bois dans laquelle les profilés, longs, courts et l’encadrement sont en bois.

 

briquesverre2.jpgbriquesverre3.jpg1 & 2 - À l’aide d’un foret, percer deux trous de 5 mm de diamètre aux extrémités des profils d’encadrement pour pouvoir les visser entre eux et réaliser deux encoches de 13 x 13 mm aux extrémités des profils longs pour pouvoir ensuite les encastrer dans l’encadrement. Assembler le cadre à l’aide de vis puis positionner des caches vis. Après avoir collé un joint mousse adhésif sur la face extérieure de l’encadrement, visser le cadre au gros œuvre (au sol et latéralement) en s’assurant de sa planéité et de son aplomb à l’aide d’un niveau. Dès que la largeur du panneau est de plus de quatre briques, il doit être retenu au moins par deux côtés opposés.

 

briquesverre4.jpg

 

3 - Nettoyer au white-spirit les surfaces d’encadrement recevant le joint silicone pour assurer son adhérence puis placer le premier rang de briques de verre en intercalant entre chaque brique un profil court.

 

 

 

 

 

briquesverre5.jpgbriquesverre6.jpg

 

 

4 & 5 - La rangée terminée, positionner un profil long et poursuivre ainsi le montage, rangée par rangée. Si nécessaire, pour insérer le dernier rang, il est possible de dévisser légèrement l’encadrement du haut.

 


 

briquesverre7.jpg


6 - En commençant par la partie basse du panneau, appliquer le silicone dans les joints entre les briques et sur tout le pourtour de l’encadrement et ce, sur les deux faces de la cloison. Humecter rapidement les joints avec de l’eau savonneuse, ôter le surplus de silicone à l’aide d’une cartouche vide en forme de cornet. La prise du silicone étant très rapide, procéder immédiatement au lissage des joints. N’oubliez pas d’appliquer également le silicone sur le fond de joint entre l’encadrement et le gros œuvre.

 

 

 

 





 

Deux solutions sont possibles : travailler à partir de panneaux préfabriqués de taille standard ou donner les dimensions du panneau fini qui sera préfabriqué en usine et livré en plusieurs parties. Il ne vous restera plus, ensuite, qu’à les assembler. Un jeu d’enfant pour un résultat bluffant. Après avoir mis en place sur le sol un joint de repos pour une bonne assise du panneau, garnissez les profilés d’encadrement du panneau d’un joint mousse adhésif qui assurera l’indépendance du panneau avec le gros œuvre, permettra la dilatation et jouera le rôle de fond de joint pour l’étanchéité. Mettre en place le premier élément et appliquer sur le dessus un filet de colle pour permettre la tenue du deuxième élément. Une fois la cloison ainsi montée, disposer un fond de joint rond en mousse entre le gros œuvre et le profil d’encadrement.


Dernière étape, reprendre les joints au mortier de finition, lissé à l’éponge puis appliquer un joint de silicone entre le panneau et le gros œuvre pour assurer l’étanchéité.

 

briquesverre9.jpgbriquesverre10.jpgbriquesverre11.jpgbriquesverre12.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (186 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Les toitures et terrasses végétalisées