Pavatex s’implante au cœur de la forêt vosgienne

Pavatex s’implante au cœur de la forêt vosgienne

Fabricant suisse d’isolants en fibre de bois, Pavatex inaugure son usine française dans les Vosges. Rencontre avec Christophe Beaussire, directeur commercial.




Batirama. Pourquoi avoir choisi de vous implanter en France ?

 

Christophe Beaussire.

Le projet date de 2010. Nous souhaitions implanter un 3eme site de production en Europe. La proximité des Vosges avec la Suisse et la qualité des ressources locales et de son massif forestier résineux étaient de bons indicateurs.

 

Les collectivités territoriales nous ont bien aidé notamment pour le recrutement de la cinquantaine de salariés nécessaires. Le bassin d’emploi a été mis à mal par la fermeture de nombreuses industries textiles.

 

Parmi les demandeurs d’emplois, nous avons trouvé des personnes qualifiées maîtrisant bien les processus industriels et opérationnels rapidement.

 

Cette usine est un modèle en matière de respect de l’environnement. Pouvez vous nous expliquer pourquoi ?

 

Nous nous appuyons sur un industriel papetier avec lequel nous avons noué un partenariat pour l’achat du bois. Situé à proximité, nous profitons aussi d’une synergie au niveau de la vapeur d’eau basse et haute pressions.

 

Lui la rejette dans l’atmosphère et nous la récupérons comme source d’énergie et consommons donc moins. Sans compter la nette diminution de rejet de CO2 dans l’air grâce à système ultra performant.

 

L’usine de Golbey est-elle dédiée à la fabrication de certains produits ou de toute la gamme ?

 

Ce nouvel outil industriel vient compléter les capacités industrielles existantes. Il est aussi performant sur le plan technique. Nous y produisons uniquement les produits à fortes épaisseurs, des panneaux rigides de 40 à 300 mm et d’une densité comprise entre 110 à 200 kg/m3 pour une mise en œuvre en toiture, façade (ITE) et plancher.

 

Votre investissement est conséquent, 60 millions d’euros. Ce nouveau site de production vise le marché français ou l’export ?

 

Dans un premier temps, Golbey exportera environ 70% de sa production. Mais nous attendons un fort développement sur le marché français notamment via la commande publique pour les ERP, le Tertiaire ainsi que les logements collectifs.

 

Le potentiel est important aussi en rénovation thermique et énergétique.  Nous sommes bien positionnés avec notre système d’isolation DIFFUTHERM avec finition enduit Pariso MOB validé par un Avis Technique du CSTB et développé avec Parexlanko. Nous attendons aussi beaucoup du nouveau label « bâtiment bio-sourcé ».

 

Il faut rapidement que des organismes certificateurs s’en emparent pour en assurer la promotion. Nous avons aussi besoin d’aides locales et régionales pour le faire vivre. Les bailleurs sociaux ont également un rôle important à jouer.

 

En réduisant les charges liées aux consommations énergétiques des locataires ils s’assurent un meilleur taux de recouvrement des loyers en évitant la précarité énergétique. Cela se fait déjà en région Lorraine et en Alsace via le pôle Energievie.

 

Source : batirama.com / Propos recueillis par Céline Jappé


 

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter

Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ZOOMBAT Autopub
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous favorable à la mise en place d'un certificat de conformité de performance énergétique pour les artisans non-certifiés RGE ? (180 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits
Predal-Seacoustic