Lin et chanvre pour un isolant 100% naturel

Lin et chanvre pour un isolant 100% naturel

Une coopérative agricole de Vendée relance la culture de lin et de chanvre pour produire un nouvel isolant 100% naturel. Un projet qui s’inscrit dans une démarche globale de Développement durable. Le nouveau produit baptisé Câlin sera commercialisé par la société Valtech Industrie.





Ce projet regroupe les dimensions sociale, économique et environnementale qui caractérisent le Développement durable. Le groupe Cavac, coopérative agricole Vendéenne, également propriétaire du réseau Gamm Vert, créé une filiale pour produire un isolant écologique composé uniquement de lin et de chanvre. Cette nouvelle entité baptisée Câlin, fait partie des axes de développement retenus par le Groupe. « Nous cherchions des relais de croissances, de nouvelles actions à mener sachant que les exigences environnementales allaient se renforcer, confie Gilles Clerjaud, directeur général de la Cavac. Nous souhaitions aussi contribuer au maintien de la ruralité. La piste agro-industrielle nous est apparue la plus pertinente et le projet de production d’un isolant naturel nous permettait de réunir les dimensions sociale, économique et environnementale. »
 

actusochanvreweb.jpgPas d’intrant phytosanitaire


La Cavac a investi 7 millions d’euros dans la création d’une unité de production installée à Sainte-Gemme-la-Plaine (85). Pour l’heure, dix emplois ont été créés. « Il y en aura une trentaine à terme, assure Olivier Joreau qui gère la société Câlin sans compter les impacts de notre nouvelle activité sur la filière agricole. En effet, l’activité relance la culture du lin et du chanvre dans cette région. « Nous commençons avec 400 hectares pour le chanvre et 1000 pour le lin sachant que l’usine atteint son niveau de saturation avec 1700 hectares de chanvre et 3000 de lin. Nous augmenterons la production au fur et à mesure. » Autre intérêt de ces cultures, elles permettent de diminuer sensiblement le niveau de traitement des terres et absorbent le CO2. « Il faut toujours un peu d’engrais mais le lin et le chanvre ne nécessitent le recours à aucun intrant phytosanitaire (fongicide, insecticide, herbicide…, ndlr). » L’outil industriel est implanté au cœur de la production pour garantir la traçabilité des végétaux et limiter les coûts de transport des matières premières. Priorité sera donnée au réseau ferré pour l’expédition du produit fini vers les points de ventes.

 

Source: batirama.com / Céline Jappé  

 

Voir le descriptif technique du produit

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Pensez-vous que les mesures gouvernementales sont suffisamment efficaces pour résorber la crise du logement ? (3 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits