Poser des marches intégrales en PVC

Poser des marches intégrales en PVC

Le revêtement PVC retrouve un second souffle. Maîtres d’œuvre et prescripteurs en raffolent ! Il faut dire que les nouvelles gammes commercialisées, faciles à vivre et à poser, allient qualités techniques et esthétiques.



 

Aujourd’hui, les sols souples en PVC ont leur cote de popularité au beau fixe?! Ils s’affichent partout même dans les intérieurs les plus chics. On les retrouve aussi dans des secteurs d’activités comme les bureaux, les hôpitaux, les écoles… où leur résistance et leur durée de vie sont très prisées. Ils sont idéaux pour des escaliers ou des locaux soumis à un trafic intense, requérants des performances de résistance et de durabilité. Ces dernières années, la qualité du produit n’a, en effet, pas cessé d’être améliorée : traitement antitache, antirayure, antidérapant, fongistatique et bactériostatique incorporé dans la masse?; protection des décors et des coloris par une couche d’usure ; armature en fibre de verre pour assurer la stabilité ­dimensionnelle et renforcer la résistance au poinçonnement?; performances acoustiques…

 

Une sous-couche PVC ou textile

 

Selon son utilisation, l’épaisseur totale du revêtement varie de 2 à 4?mm, avec des sous-couches de différentes natures : une sous-couche en PVC compact et expansé à cellules fermées permettra d’absorber et de répartir les charges pondérales tout en assurant une rémanence rapide ; en rénovation de logements privatifs, un envers textile autorisera une pose sur des supports irréguliers comme d’anciens parquets, carrelages ou moquettes (à condition qu’elles soient rases). Côté mise en œuvre, la pose est simple bien qu’affaire de spécialiste : simple encollage à la colle acrylique pour les sols ou double encollage à la colle néoprène pour les escaliers.

 

Nez de marche tactile et visuel

 

Il est également possible d’utiliser une colle sèche posée en périphérie et au niveau des joints. Les joints entre lès sont soudés à chaud ou à froid selon le classement du local, sa destination, la méthode d’entretien envisagée... Pour une utilisation en marches d’escalier, les nouveaux revêtements intègrent même un nez de marche tactile et visuel, matérialisé par une succession de stries. Rien ne résiste à un sol PVC et surtout pas la saleté ! Grâce aux différents traitements de surface, il est facile à nettoyer, à entretenir et ne nécessite aucune opération de métallisation. En entretien courant, l’aspiration des poussières ou un simple balayage, suivi d’un nettoyage avec un détergent neutre suffit. Rappelons d’ailleurs, que les sols en PVC ne supportent pas les produits tels qu’eau de javel, ammoniaque, savon noir, vernis et produits vitrificateurs qui risqueraient de les endommager.

 

Source : batirama.com / Virginie Bourguet.

 


 

marches1-404.jpg

marches2-404.jpg

 

 

Le support doit être propre, sec et plan, éventuellement ragréé avec un enduit de lissage P3 (établissement recevant du public) ou P2 (en logement privatif). Selon le support, appliquer un primaire d’accrochage (comme sur un escalier en béton poreux). L’angle du nez de marche doit avoir un arrondi d’un rayon de 12 mm minimum sans épaufrure.

 

 

 

 

marches0-404.jpg

 

 

 

 

Le marchigraphe permet d'obtenir des cotes plus précises

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

marches3-404.jpg

 
Procéder à un double encollage. Encoller d’abord 2 ou 3 marches (suivant le temps ouvert de la colle) à la colle néoprène (100 à 150 g/m2) à l’aide d’une spatule finement dentelée et d’un pinceau puis appliquer la colle également à l’envers du revêtement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

marches4-404.jpg marches5-404.jpg

 

La pose se fait marche par marche en commençant par le bas de la volée. Positionner l’élément en PVC sur la marche à recouvrir en prenant soin de répartir les stries du nez de marche 1/3 en contremarche et 2/3 en plat de marche. Petite astuce : au sommet de l’arrondi du nez de marche et sur l’envers du revêtement PVC au niveau des stries antidérapantes, tracer au préalable un trait de repère qui vous permettra de parfaitement positionner le revêtement.

 

 

 

 

 

marches6-404.jpg

 

Maroufler énergiquement en partant du nez de marche vers les extrémités en commençant par le plat de marche pour terminer par la contremarche afin de chasser l’air et d’assurer une bonne adhérence au support

 

 

 

 

 

 

 

 

 

marches7-404.jpg

 

 

Pour une meilleure  adhérence, vous pouvez ramollir le revêtement avec un décapeur thermique en même temps que vous marouflez

 

 

 

 

 

 

 

 

marches8-404.jpg

 

Araser les excédents en fond de marche et au niveau des limons  au cutter lame croche.

 

 

 

 

 

 

 

 

marches9-404.jpg

 


Le raccord de la marche palière avec le sol PVC du palier se fait par soudure à chaud en ajustant les deux éléments à 5 cm du nez de marche. La soudure à chaud entre deux lès s’effectue au minimum 2 heures après l’encollage. Chanfreiner la lisière en V ou en U (3 mm de large) à l’aide d’une rainureuse électrique.

 

 

 

 

 

 

 

marches10-404.jpg

 

 

 

Souder avec un cordon de 4 mm de diamètre à l'aide d'un chalumeau à air chaud avec buse rapide.

 

marches11-404.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Après refroidissement, préaraser le marches12-404.jpgcordon à l'aide d'un couteau quart de lune équipé du guide d'arasement et finir avec le couteau quart de lune seul au droit de la surface du revêtement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci à Philippe Tricaud, responsable technique chez Bonar Floors

 


 

♦  ARMSTRONG DLW : www.armstrong.fr

♦  TARKETT BATIMENT : www.tarket-batiment.fr

♦  FORBO SARLINO : www.sarlino.forbo.com

♦  BONAR FLOORS : www.bonarfloors.fr

♦  GERFLOR : www.gerflor.fr

 

Rappel

 

Les sols PVC peuvent bénéficier d’un classement UPEC, classement de durabilité en fonction de l’usage :

U, usure à la marche ;

P, poinçonnement ;

E, comportement à l’eau et à l’humidité ;

C, tenue aux agents chimiques et produits tachant.

 

Chaque lettre est munie d'un indice numérique (ou alphanumérique) qui augmente avec le niveau de performances. Pour chaque facteur du classement, le revêtement de sol en œuvre doit avoir un indice au moins égal à celui du classement UPEC du local.

Articles qui devraient vous intéresser

3 Commentaires


- -
  • par jerome
  • 0
  • 0

Bonjour, et comment se fait la pose lorsqu'il s'agit d'un escalier large et rond..je veux dire que l'escalier est en forme de demi-cercle, beaucoup plus large en bas qu'en haut sur 2 marches mais du coup très large, environ 2m de large en bas pour 1m50 en haut. merci de votre retour


- -
  • par cyclamen73
  • 0
  • 0

Bonjour, la colle néoprène est désormais remplacée dans ce cas par une colle acrylique technique. Elle sent beaucoup moins que la colle néoprène et donne un collage très résistant. Attention : ne pas choisir la colle normale, mais celle prévue dans les cas techniques; par exemple : Acrysol Tec chez Couleurs de Tollens.


- -
  • par TCHOUAWOU
  • 0
  • 0

Demande de cotation pour revêtement pour 78 marches d'escalier largeur de marche de 1,60m et et surface courante de 160 mètres carrés.

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Covid-19 : les entreprises du BTP doivent-elles poursuivre leur activité malgré l'épidémie ? (1220 votants)
Oui
Non
 

Boutique