Airwell a acheté Amzair et recommence à produire des pompes à chaleur en France

L'entrée d'air de toiture d'une pompe à chaleur monobloc intérieure Amzair

Airwell, une marque extrêmement connue sur le marché français des pompes à chaleur, a racheté Amzair, un fabricant français de pompes à chaleur intérieures et relance son outil industriel près de Brest.




Voici notre cinquième article sur la production de pompes à chaleur en France. Il porte sur le nouveau couple Airwell-Amzair. Amzair est un petit fabricant français, installé à Plabennec près de Brest. Il a déposé le bilan début 2023. Airwell l’a repris en juin 2023 et rebaptisé Airwell Industrie. Le groupe Airwell se retrouve donc avec une capacité de production de 5000 pac/an à Plabennec, qu’il souhaite porter à 50.000 pac/an d’ici 2027.

 

Airwell propose depuis septembre 2023, une nouvelle pac monobloc extérieure Wellea au R290. ©PP

 

La renaissance du groupe Airwell

 

En 2008, le groupe Airwell réalisait un chiffre d’affaires de 750 M€. En 2014, Laurent Roegel, alors responsable export pour Airwell, devient directeur général, chargé par les actionnaires de redresser l’entreprise. En 2018, les actionnaires souhaitent se désengager et il rachète la division Airwell France, puis en 2021 la division Airwell Export, réunissant à nouveau tout le groupe au sein d’une même entité.

 

Depuis, Laurent Roegel a transformé Airwell en entreprise "Fabless", sans usine, mais cotée en bourse à Paris. Le groupe possède un centre R&D à Montigny-le-Bretonneux et conçoit tous les produits qu’il vend, choisit les composants et fait fabriquer en Chine par Middea, Gree ou Haier. L’entreprise réalisera un CA de 60 à 65 M€ cette année. Elle est détenue à 66% par Laurent Roegel, 23% par des investisseurs norvégiens, tandis que 25% du capital sont disponibles sur EuroNext à Paris.

 

Airwell avait l’intention de recommencer à produire en France en 2025. Amzair a fourni l’occasion d’un retour à la production sur le sol national plus tôt que prévu.

 

Le site de production de Plabennec peut fabriquer 5.000 machines par an. La capacité de production sera triplée à 15.000 machines par an d’ici 2026-2027. Puis la production déménagera vers un nouveau site pour atteindre 25.000 pompes à chaleur et 25.000 tours hydrauliques de capacité annuelle. Airwell cherche déjà un nouvel emplacement autour de Brest, avec l’aide des collectivités locales.

 

Aujourd’hui, Airwell vend 300.000 unités extérieures à détente directe par an et 25.000 pac air/eau.

 

A droite, Laurent Roegel, dirigeant d’Airwell, à gauche, Glen Desmousseaux ex-Amzair et nouveau directeur R&D et Industrie du groupe Airwell. ©PP

 

L’offre Airwell aujourd’hui

 

Aujourd’hui Airwell commercialise la gamme de pac air/air réversible au R32 HDMB Harmonia en monosplit et en multisplit, dans des puissances chauffage de 2,92 à 7,33 Kw en chauffage et 2,64 à 7,03 kW en rafraîchissement, ainsi que les gammes de muraux HDLA Aura et HDLA Aura à WiFi intégré, toujours au R32. Airwell propose aussi des multisplit au R32 avec 2, 3, 4 ou 5 unités intérieures. ©PP

 

Airwell dispose également d’une gamme de consoles monobloc intérieures double flux de 2,5 à 16 kW, au R32, avec prise et sortie d’air à travers le mur sur lequel elles sont fixées, d’allège, plafonniers et de colonnes dans diverses puissances, d’un gainable de 3,5 à 17 kW avec la régulation par zone Wellzone et de cassettes. ©PP

 

Airwell a fait un pas dans la ventilation avec un groupe double flux thermodynamique au R32.

 

,>

De manière inhabituelle, Airwell offre également une gamme de pac sur boucle d’eau de 2 à 25 kW au R410A et une console à eau monobloc réversible de 2,5 et 3,5 kW.

 

Côté pompes à chaleur, Airwell propose aujourd’hui les pac Wellea WT triple service avec ballon d’ECS intégré dans l’unité intérieure, split au R32, Wellea Split au R32 et deux gammes Wellea monobloc extérieure au R32 jusqu’à 29,93 kW.

 

 Airwell commercialise quatre modèles de chauffe-eau thermodynamiques au R134a. ©PP

 

L’apport d’Amzair

 

Dès maintenant, Airwell commercialise une évolution de ses pac air/eau monobloc extérieures avec un modèle Wellea au R290, capable de produire une température de départ d’eau de 55°C jusqu’à -25°C de température extérieure et une efficacité énergétique A+++ pour un départ à 55°C.

 

La force d’Amzair a toujours été ses pompes à chaleur monobloc intérieures avec sortie d’air en toiture, ou en façade. ©PP

 

 

L’apport d’Amzair deviendra évident en 2025 avec l’arrivée de pompes à chaleur monobloc intérieures. La pompe à chaleur eau glycolée/eau Téréo HTI sera disponible de 6 à 25 kW et cascadable jusqu’à cinq appareils. C’est cette gamme qui a, paraît-il, intéressé les investisseurs norvégiens qui croient dur comme fer au développement de la géothermie. Elle devrait utiliser le R454C avec un GWP de 148 et une température de départ d’eau de 70°C. Mais il n’est pas strictement impossible qu’elle bascule au R290 si la règlementation évolue. Le second modèle sera la pac air/eau intérieure Amzeo HTI, toujours au R454C, de 6 à 24 kW cascadable.

 

Ces deux pac seront fabriquées à Plabennec et seront associées au ballon en acier inoxydable DUO ECS pour la production d’eau chaude. Le site de Plabennec emploie 30 personnes aujourd’hui.

 

Les pac Amzair vont prendre place au sein de l’offre de "Maison Hybride" dans laquelle Airwell associe la production d’électricité photovoltaïque et des applications destinées à maximiser l’autoconsommation d’électricité. Pour l'instant les appareils Airwell communiquent en Modbus et en Wifi. Airwell étudie une évolution vers Matter sur wifi.



Source : batirama.com / Pascal Poggi

L'auteur de cet article

photo auteur Pascal Poggi
Pascal Poggi, né en octobre 1956, est un ancien élève de l’ESSEC. Il a commencé sa carrière en vendant du gaz et de l’électricité dans un centre Edf-Gdf dans le sud de l’Île-de-France, a travaillé au marketing de Gaz de France, et a géré quelques années une entreprise de communication technique. Depuis trente ans, il écrit des articles dans la presse technique bâtiment. Il traite de tout le bâtiment, en construction neuve comme en rénovation, depuis les fondations jusqu’à la couverture, avec une prédilection pour les technologies de chauffage, de ventilation, de climatisation, les façades et les ouvrants, les protocoles de communication utilisés dans le bâtiment pour le pilotage des équipements – les nouveaux Matter et Thread, par exemple – et pour la production d’électricité photovoltaïque sur site.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (35 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits
BAGAR AIRLISS LF