Le développement des pompes à chaleur n’est pas un chemin de roses

L'usine Saunier-Duval à Nantes vue de l'extérieur

Plusieurs nouvelles sont tombées en même temps : les ventes de pac air/eau baissent, le gouvernement inclut les pac air/air dans les mesures anti-bouilloires, Saunier-Duval recours au chômage partiel à Nantes, …




Ceci est notre second article sur la production de pompes à chaleur en France. Nous nous sommes intéressés à un pionnier - Saunier-Duval - et à son usine de Nantes, dont la capacité de production de pompes à chaleur atteint 120.000 unités extérieures par an fin 2023 et sera portée à 160.000 unités extérieures d’ici deux ans.

 

Mauvaise conjoncture

 

Nous assistons, en même temps, à un ralentissement des ventes de pompes à chaleur et à la multiplication des projets d’investissement des industriels. Côté retournement de conjoncture, Pac&Clim Info a publié ses statistiques de vente de matériels thermodynamiques au cours des 8 premiers mois de 2023.

 

Surprise, pour la première fois depuis très longtemps, les ventes de pac air/eau ont baissé de 4,7% au cours des 8 premiers mois de 2023, par rapport à la même période de 2022, pour atteindre 210.287 pièces.

 

Cette baisse des ventes est purement conjoncturelle, selon Pac&Clim Info qui l’impute à la fois à la chute importante de la construction neuve, à la suppression en mars et en juillet 2023, des deux super bonus qui compensaient l’inflation, aux stocks élevés chez les grossistes, à la baisse des prix du fioul qui remontent depuis l’attaque d’Israël par le Hamas, ... Même s’il prévoit un marché stagnant en 2024, Pac&Clim Info est persuadé que les fondamentaux de la pac sont sains et que la croissance des ventes devrait reprendre en 2025.


Dans le détail, les vente des pac bi-bloc avec liaison en fluide chutent de 14% à fin août 2023, pour atteindre 167.200 unités. Tandis que les pac monobloc – dans le vocabulaire de Pac&Clim Info, il s’agit à la fois des pac vraiment monobloc et des pac avec unité extérieure et unité intérieure, mais une liaison hydraulique entre les deux – voient leurs ventes progresser de 63% pour atteindre 43.000 unités.

 

L’usine de Nantes exporte plus de 50% de sa production

 

La progression des pac monobloc est de bon augure pour l’usine Saunier-Duval de Nantes, qui appartient au groupe Vaillant, fabrique sous les marques Saunier-Duval et Vaillant et exporte plus de 50% de sa production. Pourtant, pour 22 à 26 jours, selon Ouest-France, l’usine a décidé de recourir au chômage partiel à partir du 20 octobre. Selon la directrice de l’usine, citée par Ouest-France, les ventes de pac ont baissé de 58%, même si en Europe Vaillant Group prend des parts de marché. Le site, qui est le plus grand centre de production d’unités extérieures de pac en France, emploie environ 700 personnes.

 

Nicolas Flament, responsable de la division pompes à chaleur chez SDECC (Saunier-Duval Eau Chaude Chauffage) indique que cette baisse conjoncturelle ne remet pas en cause les investissements prévus à Nantes pour porter la capacité de production à 160.000 unités extérieures par an d’ici deux ans, grâce à un investissement de 30 millions d'euros, annoncé par Régis Luttenauer, directeur de Vaillant Group en France.

 

Dès 2019, le groupe Vaillant a fait le choix du R290 dans ses pac monobloc et l’évolution favorable sur le marché français et dans le reste de l’Europe conforte cette décision. Le groupe a d’abord développé des machines individuelles air/eau haute température, puis des systèmes hybrides avec chaudière gaz, auxquels il croit beaucoup. ©Vaillant Group

 

 

Pour le collectif, le groupe dispose de solutions de pac en cascade qui permettent d’atteindre des puissances élevées. Comme il s’agit de pac pilotées par inverter, leur rendement est optimal à charge partielle. La régulation des cascades s’efforce donc de maintenir le plus grand nombre de pac possible à charge partielle dans la cascade, de manière à maximiser le rendement annuel de l’installation. ©Vaillant Group

 

L'usine de Nantes fabrique des pompes à chaleur depuis 2010. Les pac au R290 sont assemblées à Nantes, les cartes électroniques viennent d’Allemagne et les compresseurs de Chine, mais les échangeurs sont fabriqués à Nantes. ©Vaillant Group

 

En ce qui concerne les chaudières, le groupe Vaillant dispose de gammes étendues : entrée de gamme, haut de gamme. L’offre en pompes à chaleur est plus étroite pour l’instant. Dès l’origine, le groupe s’était plutôt orienté vers des machines haut de gamme, à l’acoustique particulièrement performante. 2024 verra sans doute l’arrivée de pompes à chaleur plus entrée de gamme.

 

Basé à Remscheid, Vaillant Group est l’un des leaders mondiaux et européens de la technologie du chauffage, du rafraîchissement et de la ventilation. Au cours de l’année 2022, les ventes de pompes à chaleur ont augmenté de plus de 75 %. L’entreprise a ainsi connu une croissance nettement supérieure à celle de l’ensemble du marché européen et a encore amélioré sa position concurrentielle. Vaillant Group est désormais l’un des trois plus grands fabricants de pompes à chaleur en Europe.

 

Pour continuer à suivre la croissance du marché des pac, des investissements supplémentaires d’un milliard d’euros sont prévus prévus par le groupe Vaillant d’ici 2030. Ces investissements se concentrent sur l’augmentation des capacités de production et sur le développement des gammes de produits et services pour les installateurs. A l’automne 2023, la production démarrera dans leur méga-usine de Senica en Slovaquie, qui produira uniquement des pompes à chaleur. Vaillant Group, qui fabrique déjà des pompes à chaleur en Allemagne, au Royaume-Uni et en France, doublera ainsi sa capacité de production pour atteindre plus de 500.000 unités extérieures par an.

 

MaPrimeRénov’ va subventionner les pac air/air

 

Dans le même temps, Pac&Clim Info indiquait que les ventes de pac géothermiques progressaient de 15% pour atteindre 2.234 pièces au cours des 8 premiers mois de 2023. Ce sont de faibles volumes et l’augmentation de 15% se traduit par seulement 300 pac géothermiques de plus. Saunier-Duval et le Groupe Vaillant réfléchissent, semble-t-il, à des pac eau/eau au R290.

 

Mais surtout, Pac&Clim Info soulignait le 10 octobre que les ventes de pac air/air ont progressé de 25% au cours des 8 premiers mois de 2023, par rapport à la même période de 2022, pour atteindre 716.944 unités extérieures. Nous avons eu hier, à la faveur d’une conférence de presse téléphonique avec les cabinets de de Mme Pannier-Runacher et de MM. Béchu et Vergriete, l’annonce des mesures retenues pour MaPrimeRénov’ en 2024. Parmi ces mesures figure l’idée, tout à fait louable, d’inclure les travaux nécessaires au confort d’été dans ce qu’ils appellent désormais les "rénovations d’ampleur". Trois mesures sont proposées : les protections solaires, les brasseurs d’air et les pac air/air, celles qui, comme le disait l’un des conseillers, "rafraîchissent l’air". Ce qui revient à subventionner la clim et constitue une mesure nettement en faveur des pac air/air qui devrait doper leurs ventes en 2024.

 

Bon, le fait qu’aucune pac air/air ne soit fabriquée en France, que peu d’entre-elles soient fabriquées en Europe, ne semble pas être un obstacle.



Source : batirama.com / Pascal Poggi

L'auteur de cet article

photo auteur Pascal Poggi
Pascal Poggi, né en octobre 1956, est un ancien élève de l’ESSEC. Il a commencé sa carrière en vendant du gaz et de l’électricité dans un centre Edf-Gdf dans le sud de l’Île-de-France, a travaillé au marketing de Gaz de France, et a géré quelques années une entreprise de communication technique. Depuis trente ans, il écrit des articles dans la presse technique bâtiment. Il traite de tout le bâtiment, en construction neuve comme en rénovation, depuis les fondations jusqu’à la couverture, avec une prédilection pour les technologies de chauffage, de ventilation, de climatisation, les façades et les ouvrants, les protocoles de communication utilisés dans le bâtiment pour le pilotage des équipements – les nouveaux Matter et Thread, par exemple – et pour la production d’électricité photovoltaïque sur site.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (42 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits


Foamglas Triflex