Bilan très contrasté en 2012 pour le génie climatique

Bilan très contrasté en 2012 pour le génie climatique

Uniclima* a présenté les chiffres clés de l'année 2012 et s’est risqué à quelques prévisions pour 2013 : le moral n’est pas au beau fixe pour tout le monde...






Le marché des chaudières gaz et fioul a progressé de 1 %. Une croissance faible, mais qui cache des disparités puisque les chaudières gaz et fioul classiques ont perdu 5,5% et que les chaudières à condensation gaz ont progressé de 11,9%, tandis que les chaudières individuelles fioul à condensation ont baissé de 13,7 %.

 

Le marché de la condensation se montre donc fragile et les baisses indiquent que le marché de la rénovation n’a guère évolué. La progression des ventes des brûleurs confirme d’ailleurs la stagnation de ce marché : les brûleurs livrés en caisse ont connu une légère hausse de 2,3 %. 

 

Humeur plus souriante en revanche du côté des radiateurs qui offrent une hausse globale de 11,7%. Cette hausse est principalement liée à une rénovation qui se maintient et au retour dans le neuf des installations à eau chaude par anticipation de la RT 2012, notamment au travers des logements labellisés BBC.

 

Les EnR font grise mine

 

Pour leur part, les équipements liés aux énergies renouvelables ont dans leur ensemble traversé une année houleuse. Ainsi, les chauffe-eau solaires individuels affichent -14% et les systèmes solaires combinés -19%.

 

Le marché des capteurs solaires thermiques reste stable à -0,5 %. Cette stabilité est due à la forte croissance des installations solaires de production d’ECS collective: on comptabilise en effet une croissance de la surface de capteurs à eau chaude solaire collective de 20%.  

 

Si, toujours en matière d’ECS, le thermique en maison individuelle se porte mal, on observe que les clients se sont tournés vers les chauffe-eau thermodynamiques qui enregistrent +29 %. Toutefois, les industriels restent très prudents en ce qui concerne la bonne santé de l’ECS solaire collective .

 

« si l’on s’en réfère aux premiers résultats des moteurs de calcul de la RT 2012, rappelle Pierre-louis François, président d’Uniclima, il semble qu'on puisse répondre aux consommations réglementaires sans recourir au solaire dans le collectif ».

 

Les pompes à chaleur dans une mauvaise passe

 

De leur côté, les pompes à chaleur, pourtant parmi les grandes avancées du Grenelle, traversent une très mauvaise passe, presque tous les segments étant en baisse. Ainsi, les PAC air/eau ont régressé de 4,6 % par rapport à 2011, tandis que les PAC air/air (dont 90% sont en tertiaire) ont chuté de 16%.

 

Uniclima se dit inquiet pour les petites puissances de moins de 10 kW qui ne progressent plus dans le neuf. Côté PAC, les grandes perdantes sont les PAC géothermiques, à -17%.

 

Pour Frédéric Bruyère, administrateur d'Uniclima, cette technologie est pénalisée car elle n’est pas comprise dans le moteur de calcul de la RT 2012. Enfin, les chaudières bois ont progressé de 3,6 %, mettant fin aux baisses constatées les deux années précédentes.

 

Mauvaise intégration du double flux

 

Sur le marché de la climatisation du tertiaire, la baisse domine. Ainsi, le marché des rooftops a chuté de 8%, celui des DRV de 4% (et même de 7% sur le dernier quadrimestre) et celui des chillers de 7%.

 

Ceci s’explique par une construction neuve en souffrance, les ventes n’étant soutenues que par la rénovation. Les centrales de traitement d’air affichent un repli à -8%, les unités terminales à -5%. 

 

Pour sa part, le marché de la VMC en logements individuels a progressé globalement de 3,9 % en 2012, le simple flux représentant plus de 95 % de ce chiffre et le double flux moins de 5 %.

 

*Syndicat des industries thermiques, aérauliques et frigorifiques

 

 

Source : batirama.com / Michèle Fourret

 

 

Quelques chiffres

 

Que représente Uniclima sur le marché ?

 

  • Chaudières sol gaz et fioul et murale : 95 à 97%
  • Climatisation : 92 %
  • Pompes a chaleur : 87 %
  • Ventilation et traitement d’air : 80 %
  • Equipements solaires : 77%
  • Radiateurs : 65 %
  • Chaudières bois : 50 %

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Covid-19 : les entreprises du BTP doivent-elles poursuivre leur activité malgré l'épidémie ? (1552 votants)
Oui
Non
 

Boutique


Installation d'assainissement autonome - NF DTU 64.1